Association des centraliens de Lyon

Aller à la navigation Aller à la recherche
Association des centraliens de Lyon

L'Association des centraliens de Lyon (ACL) rassemble l'ensemble des élèves, ingénieurs et docteurs de l'École centrale de Lyon.

Histoire

L'association des centraliens de Lyon est fondée en 1866 [1], soit 9 ans après l'École centrale de Lyon[2]. Créée sous l'intitulé « Association des Anciens Élèves de l’École centrale de Lyon », elle est reconnue d'utilité publique par décret du 13 août 1921.

Les statuts ont été révisés en 2001 et l’association est devenue l’« Association des centraliens de Lyon » (ACL).

Activités

La revue Technica

La revue Technica succède en 1933 au Bulletin mensuel de l'Association des Anciens Élèves de l’École Centrale Lyonnaise (initié en 1904)[2]. Il s'agit initialement d'une publication axée sur les aspects techniques et la vie de l'École. Après la Seconde Guerre mondiale, Technica devient alors une revue plus technique, exposant des études, les évolutions légales (brevets) et technologiques, des réflexions sur l’ingénierie et ses métiers[réf. secondaire souhaitée].

L'annuaire des diplômés

Publié chaque année et adressé à sa sortie à tous les diplômés à jour de leur cotisation, il rassemble les coordonnées de tous les diplômés de l'École centrale de Lyon.

Les Services

L'association offre aux membres des services relatifs à la bonne évolution de leur carrière (service carrières) ou au soutien en cas de difficultés morales ou financières (service entraide)[pertinence contestée].

Relations institutionnelles

L'association est représentée au sein de la communauté de l'École centrale de Lyon avec sa participation à plusieurs conseils (Administration, Études, Scientifiques et Surveillance de la filiale Centrale Innovation). Elle assure également un lien entre l'École et ses membres à travers ses activités courantes[réf. secondaire souhaitée].

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des associations
  • Portail des grandes écoles
  • Portail de la métropole de Lyon