BHL Cryotank

Aller à la navigation Aller à la recherche

BHL Cryotank est un type de réservoirs d'hydrogène liquide légers développés par la société Gloyer-Taylor Laboratories au début des années 2020.

Contexte

La société Gloyer-Taylor Laboratories développe des réservoirs à haute pression et cryogéniques en composite[1]. En mars 2022, Hypoint, un constructeur de piles à combustible, annonce un partenariat avec GTL pour combiner leurs deux technologies et la proposer au marché aérien[2].

Aspects techniques

Les BHL Cryotank sont des réservoirs en composites de carbone équipés d'un carénage et d'un vase Dewar, dix fois plus légers que les réservoirs métalliques traditionnels[3].

Avantages

La plus grande légèreté de ces réservoirs, à capacité égale, peut permettre aux avions à hydrogène et aux eVTOL de stocker jusqu'à dix fois plus d'hydrogène liquide sans ajouter de masse, augmentant donc l'autonomie de ces appareils. Par ailleurs, le partenariat entre Gloyer-Taylor Laboratories et Hypoint prévoit d'associer leurs technologie : les réservoirs et les piles à combustible à hydrogène, afin de proposer une autonomie encore accrue[3].

Pistes de développement

Hypoint et GTL entendent offrir aux utilisateurs potentiels un réservoir d'hydrogène liquide qui serait plus robuste et plus léger que tout ce qui existe déjà sur le marché, leur permettant ainsi d'augmenter la capacité de carburant. Ils considèrent que plusieurs types d'avions peuvent être en mesure d'utiliser l'hydrogène pour la première fois tandis que les fabricants d'eVTOL peuvent augmenter efficacement leur distance de vols[4].

Notes et références

  1. (en) SBIR STTR, « BHL Cryotank for Long Term Use » (consulté le )
  2. (en) Gregory Polek, « HyPoint extends hydrogen flight range with new ultralight fuel tanks », sur www.futureflight.aero, (consulté le ).
  3. 3,0 et 3,1 (en) John Max, « HyPoint predicts fuel cell aircraft with 4 times range of conventional planes », sur www.hydrogenfuelnews.com, (consulté le ).
  4. Marc Odilon, « Hypoint : des réservoirs ultra-legers pour quadrupler l’autonomie des avions et eVTOL à hydrogène », sur neozone.org, (consulté le )

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).