Encyclopédie Wikimonde

Chiche !

Aller à : navigation, rechercher
Chiche !
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation
Fondation 1996
Identité
Siège Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membres 200
Slogan Tu crois que tu vas changer le monde ? Chiche !
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dissolution
Dissolution 2011

Chiche ! est une association française de « jeunes écologistes alternatifs solidaires » qui se définit comme le « mouvement de jeunesse de l'écologie politique ». Privilégiant « le terrain plutôt que les urnes », ce mouvement écologiste de gauche fondé en 1996 n’est subventionné par aucun parti politique.

L'association est organisée et gérée de manière fédérale. Elle comporte des groupes locaux à Bordeaux, Chambéry, Lille (Chiche ! Nord), Toulouse, Paris (Chiche ! Paname), Rennes, ainsi que des membres isolés. Ils mènent des actions sociales et environnementales, le cœur de leur démarche politique étant la critique du productivisme (décroissance).

Histoire

Chiche ! est créé les 11 et 12 mai 1996 à Sens par la fusion des jeunes des Verts (Écolo-J), de Convergences écologie solidarité (CES) (mouvement créé en 1994 par Noël Mamère), de la Convention pour une alternative progressiste (CAP) et de l’Alternative rouge et verte (AREV), dans le but d'être le mouvement de jeunesse commun de ces mouvements. D'autres jeunes activistes, non issus de ces groupes mais présents dans plusieurs villes participent à la fondation du mouvement, qui évoluera au fil des années vers une aspiration à dépasser le cadre des organisations existantes pour rassembler une large part de la jeunesse autour des idéaux écologistes et alternatifs[non neutre]. À ce titre, sur la forme ("fête de la politique") comme par certains thèmes[pas clair], Chiche! a pu apparaître[réf. souhaitée] à l'époque comme un des fers de lance de la partie la plus libertaire-écologiste de l'altermondialisme naissant, au travers notamment des actions anti-Mac Do, de l'appel du 18 joint (avec le Circ), de la Vélorution, ou de la revendication d'un Revenu d'autonomie pour tous (RAPT)...

Le 1er février 1998, Convergences écologie solidarité (CES), le mouvement créé par Noël Mamère, ainsi que des courants de l'AREV et de la CAP fusionnent avec Les Verts. L'AREV et une dissidence de la CAP fondent le les Alternatifs. Chiche ! sera dès lors le mouvement de jeunesse commun aux Verts et aux Alternatifs[réf. souhaitée].

La création des Jeunes Verts (2001) signe l'échec de Chiche ! en tant que mouvement fédérateur des jeunes écologistes. Depuis, Chiche ! ne se réclame plus d'aucun parti politique.

Postérité

Depuis 2009, une convergence est apparue entre des groupes locaux de Chiche ! et de La Souris Verte. Aujourd'hui[Quand ?] ils intègrent un réseau national commun : La Pastèque.

À la suite de cette convergence avec La Pastèque, le réseau national de Chiche ! a été dissous en août 2011. Les groupes locaux Chiche ! demeurent au sein du réseau La Pastèque[réf. souhaitée].

Les anciens membres de Chiche ! et la culture développée au cours des ans par cette association se retrouvent dans des projets divers[réf. souhaitée].

Activités

Chiche! édite des brochures sur des thèmes de l'écologie politique. Ses groupes locaux organisent des actions de sensibilisation à la protection de l'environnement et de critique de la société de consommation. Ils organisent des débats de citoyens sur des thèmes sociaux comme le genre, la place du travail, le développement, l'urbanisme, le sécuritarisme par exemple. L'association cherche à ouvrir le débat sur le droit au revenu pour tous [1] et à défaut se prononce pour la mise en place d'un revenu d'autonomie inconditionnel pour les jeunes, qui ne peuvent bénéficier du RMI avant 25 ans. Chiche ! s'est lancée dans la campagne présidentielle de 2007 avec la candidature "Personne PrésidentE!" Son but était de protester contre la personnalisation du pouvoir et de la politique.

Chiche ! participe à la Vélorution dans les villes où elle est présente. Chiche ! a été membre de la Fédération des Jeunes Verts Européens, de sa fondation à 2007, et reste membre du Réseau Sortir du nucléaire (SDN). L'association a également rejoint le collectif "Stop-EPR" qui s'oppose aux projets d'un réacteur pressurisé européen à Olkiluoto (Finlande) et à Flamanville (Manche).

Chiche ! Nord est membre de l'association Virage énergie Nord-Pas-de-Calais qui a réalisé une étude sur les moyens à mettre en œuvre pour se passer de l'énergie nucléaire en Nord-Pas-de-Calais tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Personnalités

Notes et références

  1. « 16 mars: où, comment, avec qui? », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 11 février 2017)

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).