Encyclopédie Wikimonde

Emmanuel Misès

Aller à : navigation, rechercher
Portrait Emmanuel Misès (1911-1940)

Emmanuel Misès, né le à Botosani en Roumanie et mort le , est un médecin roumain, victime du régime de Vichy, qui s'est suicidé après avoir été informé de son interdiction d'exercer du fait de la loi du 16 août 1940.

Biographie

Copie reçue de la loi du 16 août 1940

Emmanuel Misès est le fils de Marco et de Lacser Cony. Il a une sœur, réfugiée avec sa mère en Israël pendant l'occupation allemande). Il est cousin germain d'un marchand de fourrures domicilié au 12 via dello Storno à Milan.

Il est docteur en médecine, diplômé de bactériologie de la faculté de médecine de Lyon, ancien interne de l'Hôpital "Le Bon Abris" rue Mistral à Lyon, il y fut élève du professeur Léon Bérard, et collaborateur pendant 3,5 ans d'Auguste Lumière.

Médecin généraliste il ouvrit son cabinet à Branges le 16 novembre 1935, et visitait ses patients à cheval, dans toutes les communes avoisinantes, jusque dans l'Ain et le Jura[1].

Il se suicida le 5 octobre 1940, après avoir reçu copie de la loi du 16 août 1940 (JO du 19 août 1940), promulguée par Pétain, interdisant l'exercice de la médecine aux étrangers sur le territoire français (cf. texte de loi en photo ci-dessous). Le Docteur fut enterré au cimetière de Branges [2], le 6 octobre 1940, accompagné d'une foule considérable venue de toute la région[3].

Galerie

Références

  1. Journal "L'Indépendant" du 09/10/1940
  2. Acte de concession de terrain dans le cimetière n°587 : Carré F n°153
  3. Journal "L'Indépendant" du 13/10/1940

Voir aussi

Article connexe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).