Emmanuelle Fournier-Lorentz

Aller à la navigation Aller à la recherche
Emmanuelle Fournier-Lorentz
Naissance (34 ans)
Tours (France)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Emmanuelle Fournier-Lorentz, née à Tours le , est une écrivaine et scénariste française[1].

Biographie

Après une enfance marquée par des nombreux déménagements, Fournier-Lorentz décide en 2010 de s'installer en Suisse pour étudier à l'école de photographie de Vevey, bien que son désir d'enfance ait toujours été de devenir écrivaine. Quelques années après, elle choisit d'abandonner la photographie pour se dédier au journalisme, plus proche de ses envies, en travaillant notamment pour le quotidien genevois Le Courrier et pour Konbini[2].

À l'âge de 30 ans elle effectue un stage d'écriture chez la maison d'édition Gallimard où elle fait la rencontre de Jean-Baptiste Del Amo, qui l'encourage à travailler sur son manuscrit et joue un rôle dans le début de sa carrière[2]. En 2022, elle publie pour Gallimard son premier roman, Villa Royale, qu'elle déclare être un hommage à Patrick Modiano et sa Villa Triste. La même année, Villa Royale est récompensé par le Prix Michel-Dentan[3],[4] puis en 2023, elle est lauréate du Prix de la Fondation Simone et Cino Del Duca[5]. Parmi ses projets, on retrouve aussi la collaboration en tant que scénariste au court métrage Fièvre, réalisé par Géraldine Rod et Michele Pennetta[6].

Emmanuelle Fournier-Lorentz est en outre chargée de la rubrique Une histoire qu’on m’a racontée dans le cahier culturel du Matin dimanche[4].

Elle est mariée et vit actuellement à Lausanne[2].

Publications

Références

  1. Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, « Emmanuelle Fournier-Lorentz », base de données des personnalités vaudoises, sur Patrinum (consulté le )
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Julie Evard, « Une entrée en littérature réussie pour Emmanuelle Fournier-Lorentz », sur Radio télévision suisse, (consulté le )
  3. ATS, « L'auteure Emmanuelle Fournier-Lorentz reçoit le Prix Michel-Dentan », sur Radio télévision suisse, (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 Caroline Rieder, « Récompense littéraire – Emmanuelle Fournier-Lorentz reçoit le Prix Michel-Dentan », sur Tribune de Genève, (consulté le )
  5. Adriano Tiniscopa, « Les prix de soutien de la fondation Del Duca remis à trois écrivains », sur Livres hebdo,
  6. « Fièvre », sur Swiss Films (consulté le )
  7. Claire Conruyt, « Villa royale, d’Emmanuelle Fournier-Lorentz: adieu d’enfance », sur Le Figaro,
  8. Anthony Cortes, « "Villa royale" d'Emmanuelle Fournier-Lorentz : sur la route de l'enfance », sur Marianne,
  9. Sylvia Revello, « «Villa royale»: face au suicide d’un père, la fuite en avant », sur Le Temps,

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du canton de Vaud
  • Portail de la littérature francophone