Encyclopédie Wikimonde

George Verwer

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). George Verwer, né le à Wyckoff dans le New Jersey aux États-Unis, est un évangéliste et missionnaire fondateur de l'organisation chrétienne internationale Opération Mobilisation[1], consacrée aux missions et à l'évangélisation. George Verwer est l'auteur de divers livres sur différents sujets chrétiens. Plusieurs de ses livres ont été traduits en différentes langues et distribués dans le monde entier.

Premières années

Le premier contact de Verwer avec le christianisme a été au travers d'une voisine à Wyckoff, Dorothea Clapp, qui lui a offert un Évangile selon Jean[2].

En 1953, à l'âge de 14 ans, il étudie à l'école secondaire de Ramsey à Wyckoff. Deux ans après, le 3 mars 1955, il assiste à une réunion à laquelle le jeune évangéliste Billy Graham a prêché au Madison Square Garden dans la ville de New York. C'est là qu'il entend pour la première fois le message de la foi et prend la décision de devenir chrétien[2].

George avait en lui une conviction croissante de partager la Parole de Dieu sur sol étranger. En 1957, avec deux amis, Dale Rhoton et Walter Borchard, il part au Mexique et distribue 15.000 évangiles de Jean en espagnol, ce qui n'était pas permis dans le pays a cette époque[3],[4].

En 1958 il part étudier a Chicago, au Moody Bible Institute[5], où il rencontre sa future épouse, Drena, avec qui il aurra trois enfants.

Opération Mobilisation (OM)

En 1960, après l'université, le couple se marie et voyage au Mexique pour 8 mois, puis pour l'Europe, spécifiquement en Espagne en 1961. C'est là où il commence à étudier le russe pour partir cette même année et emmener des bibles de contrebande en URSS. Mais il sera arrêté et accusé d'être un espion, puis expulsé.

C'est donc en Espagne, en 1961, qu'Opération Mobilisation (OM) est fondée avec, pour objectif, distribuer des portions de l'évangile dans les principales villes d’Europe en mobilisant les jeunes. Après une conférence à Madrid en automne, trois équipes se constituent. La première campagne de distribution de tracts et litératures chrétienne en Europe commence en 1962 avec une participation de 200 jeunes. L'année suivante se sont 2.000 jeunes qui y participent[2]. Durant les suivantes années, beaucoup sont les jeunes qui désirent participer dans un des programes d'été d'OM.[4]

De 1964 a 1968, George et sa famille se déplace en Inde. C'est là qu'il prend concience de la difficulté des voyages par route pour envoyer de la litérature chrétienne dans certaines zones du monde. C'est alors que l'idée d'acheter un bateau se réalise.

En 1970, un premier navire est acheté par la compagnie Educational Book Exhibits Ltd. (EBE). C'est le bateau danois Umanak de passagers et marchandises, renommé Logos et transformé en librairie flottante, deviens le premier des quatre navires qui seront mit au service d'OM. Durant une période de 17 ans le Logos visitera 250 ports sur 102 pays, et reçut la visite de plusieurs millions de personnes à bord. En 1977, un autre navire est acquis[6], le Doulos, faisant escale sur les ports des cinq continents, donnant aux gens l'occasion de visiter sa librairie. De 1970 à 1980, ces deux navires font le tour du monde, mais en 1989 le Logos échoue en raison d'une forte tempête dans le canal Beagle entre l'Argentine et le Chili[7],[8], sans faire de victimes graves[9]. Sont épave reste toujours visible au même endroit. Cela a incité l'achat d'un nouveau navire en 1988 appelé Logos II qui reçoit parfois jusqu'à 1.000 visiteurs par jour.

Finalement, un nouveau bateau est acquis en 2004[10], recevant le nom de Logos Hope, en remplacement du Doulos et du Logos II, hors service depuis. Logos Hope est l'une des plus grandes librairies flottantes au monde[11], avec environ un million de livres et près de 5.000 titres en diverses langues.[7]

Depuis 1970, les quatre bateaux ont visité plus de 435 ports dans 140 pays à travers le monde. En moyenne 1 million de visiteurs sont accueillis à bord des navires par an.[12]

En , George Verwer transfère la direction internationale d'Opération Mobilisation à Peter Maiden qui a été son assistant pendant 15 ans. Depuis, avec son épouse Drena, il s'implique dans un projet appellé "Programmes Spéciaux" pour appuyer différent ministères chrétiens, voyageant et ayant des réunions et des conférences dans le monde entier.[2]

Bibliographie

Livres

  • (en) The Fruit of the Spirit, Bangalore: Ou.M. Fellowship House, n.d.
  • (en) Extremism, Bombay: Gospel Literature Service, 1964.
  • (en) Pseudo Discipleship, Fort Washington: CLC International, 1970.
  • (en) Come! Live! Die! The Real Revolution, Carol Stream: Tyndale House Publishers (en), 1972.
  • (en) Hunger For Reality, Kansas City: Walterick Publishers, 1972.
  • (en) Literature Evangelism, Send the Light (en), 1977 (ISBN 0-9630908-3-6).
  • (en) No Turning Back, Bromley: Send the Light (en), 1983 (ISBN 1-85078-250-4).
  • (en) The George Verwer Collection, Milton Keynes: Authentic (en), 1989.
  • (en) The Revolution of Love, Authentic Lifestyle, 1989  (ISBN 1-85078-045-5) Originellement publié dans « Revolution of Love and Balance ».
  • (en) There is Dynamite in Literature, Pilot Books, 2007 (ISBN 978-0990617556).
  • (en) Out Of The Comfort Zone, Bethany House Publishers (en) (http://en.wikipedia.org/wiki/Bethany_House), 2001 (ISBN 0-7642-2478-6) (Online etext).
  • (en) Drops From A Leaking Tap, Authentic (en) (http://en.wikipedia.org/wiki/Authentic_Media), 2008.
  • (en) Messiology, Moody Publishers (en) (http://en.wikipedia.org/wiki/Moody_Publishers), 2016 (ISBN 978-0-8024-1485-4).

Livres audio

  • (en) There Is A 29th Chapter To Acts, Oasis Audio, 2000  (ISBN 1-886463-75-1).
  • (en) If You're Not Called To Stay Then Go!
  • (en) Lukewarm No More.
  • (en) Straight From The Heart.
  • (en) Failure, Restoration, Forgiveness: Confessions of A Weak Servant.

Notes et références

  1. « Home (International) | OM.org », sur www.om.org (consulté le )
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 (es) CTA Production - Crawford Telfer, « George for real » [archive], sur youtube.com,
  3. (en) Linda Piepenbrink, « Out of the Ordinary: George Verwer », sur www.moody.edu,
  4. 4,0 et 4,1 « Historique »
  5. (en) « Biographical sketch of george verwer »
  6. (en) Julie Knox, « 50 years of God's faithfulness »,
  7. 7,0 et 7,1 (es) Miguel Vásquez Muñoz, « Un barco llamado Logos »,
  8. (en) « MV Logos [+1988] », sur Wrecksite,
  9. « A 27 anos del Varamiento del Buque Librería Logos en el Canal Beagle », sur radiomagallanes.cl (consulté le )
  10. (en) Julie Knox, « Logos Hope celebrates 10 years of ministry! »,
  11. (es) « La librería flotante más grande del mundo es evangélica, llega a la Argentina y genera polémica », sur www.lanacion.com.ar, (consulté le )
  12. (en) « SERVING THE NATIONS » (https://www.om.org/es/en/country-profile/ships)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).