Encyclopédie Wikimonde

Gracen Mikus Brilmyer

Aller à : navigation, rechercher
Gracen Mikus Brilmyer

Domaines Archivistique, Étude du handicap, Histoire naturelle
Institutions Université McGill
Diplôme Université de Californie à Los Angeles
Site {{#property:P856}}

Signature

[[Fichier:{{#property:P856}} |frameless |upright=1 |alt=Signature de Gracen Mikus Brilmyer ]]

Gracen M. Brilmyer est recherchiste dans le domaine de l'archivistique, s’appuyant sur son expérience en tant que personne handicapée, non-binaire et queer afin de remettre en question le traitement des communautés minoritaires par les services d’archives, entres autres les personnes handicapées. Son travail est caractérisé par une approche intersectionnelle et plusieurs années d’expérience auprès d’une variété de services d’archives, spécialement auprès de musées d’histoire naturelle, où Gracen M. Brilmyer a pu constater le traitement différent envers les communautés marginalisées par les archives.

Parcours académique et professionnel

Diplômes universitaires

Principales distinctions

  • Décernement du UCLA Information Studies Dissertation Proposal Award en 2019 pour sa dissertation Proximity Matters: Disability, Erasure & the Archival Bond of Natural History[3];
  • Décernement du 2018-2019 Penny Kanner Dissertation Research Fellowship en 2019 pour sa dissertation Proximity Matters: Disability, Erasure & the Archival Bond of Natural History[4];
  • Décernement du Library Juice Press Annual Paper Contest en 2018 pour son article Archival assemblages: applying disability studies’ political/relational model to archival description[5]

Carrière

Gracen M. Brilmyer enseigne à l'Université McGill depuis 2020[6]. Gracen M. Brilmyer a occupé des postes de recherchiste dans le cadre de plusieurs projets à l'Université de Californie à Los Angeles entre 2016 et 2019[2][n 1]. Gracen M. Brilmyer a préalablement occupé des postes de recherchiste auprès de plusieurs musées d'histoire naturelle, entre autres au Musée Essig d'entomologie (en) de l'Université de Californie à Los Angeles de 2014 à 2016, au Musée Field de 2011 à 2014 et au Musée national d'histoire naturelle des États-Unis en 2010[2].

Recherches

Sujets de recherche

Gracen M. Brilmyer décrit la considération primordiale de ses recherches comme étant la question : « Comment raconter l'histoire du handicap quand les archives la passent sous silence? »[7][n 2]. Gracen M. Brilmyer élabore la théorie d’une provenance crip, une approche envers l’élaboration d’archives du handicap centrée non sur la poursuite d’une reconstitution complète d’une archive n’ayant peut-être jamais existé, mais plutôt sur une étude des archives dans leur état actuel, qui donne autant d’importance aux archives existantes qu’aux silences présents. Gracen M. Brilmyer redéfinit le concept de provenance dans une orientation de guérison, focalisée sur les individus.[pas clair]

Les préceptes ayant mené Gracen M. Brilmyer à l’élaboration de cette théorie sont présents dans plusieurs de ses autres publications et projets de recherche, qui explorent l’impact sur les communautés de leur représentation ou leur suppression dans les archives, les relations de pouvoir inhérentes présentes dans les systèmes d’archives, le concept d’archives communautaires et participatives ainsi que la définition et l’interprétation des documents d’archives.

Œuvre

  • Brilmyer, G. M. (2020). Proximity Matters: Disability, Erasure & the Archival Bond of Natural History [thèse de doctorat, Université de Californie à Los Angeles]. UCLA Electronic Theses and Dissertations. https://escholarship.org/uc/item/98c6t32x ;

Notes et références

Notes

  1. Dans le cadre des projets « Assessing the Use of Community Archives in Southern California », « Diversifying the Digital Historical Record : Forum One » et « Chemical Entanglements Symposium & Research ».
  2. Traduction de la question par Gracen M. Brilmyer : « How do we tell the history of disability when there is little or no archival evidence? »

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 (en) Université McGill, « Gracen Brilmyer : Assistant Professor », sur Université McGill (consulté le 19 novembre 2020)
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 (en) Brilmyer, G. M., « Résumé », sur Gracen Brilmyer (consulté le 19 novembre 2020)
  3. (en) Université de Californie à Los Angeles, Centre d'étude sur les femmes, « 2019 CSW Award Recipients », sur UCLA, (consulté le 18 novembre 2020)
  4. (en) Université de Californie à Los Angeles, Centre d'études sur les femmes, « Penny Kanner Dissertation Research Fellowship », sur UCLA (consulté le 19 novembre 2020)
  5. (en) Litwin Books & Library Juice Press, « Gracen Brilmyer Wins Sixth Annual Library Juice Paper Contest », sur Litwin Books & Library Juice Press (consulté le 19 novembre 2020)
  6. Université McGill, « Welcome Gracen Brilmyer », sur Université McGill (consulté le 19 novembre 2020)
  7. (en) Brilmyer, G. M., « About », sur Gracen Brilmyer (consulté le 19 novembre 2020)

Bibliographie

  • Litwin Books & Library Juice Press. (2018, 1er octobre). Gracen Brilmyer Wins Sixth Annual Library Juice Paper Contest. https://litwinbooks.com/gracen-brilmyer-wins-sixth-annual-library-juice-paper-contest/ (Consulté le 18 novembre 2020).
  • Université McGill. (2020, 28 mai). Welcome Gracen Brilmyer. McGill University : News and Events. https://www.mcgill.ca/channels/channels/news/welcome-gracen-brilmyer-322445 (Consulté le 18 novembre 2020).
  • Université McGill. (s. d.). Gracen Brilmyer. McGill University : School of Information Studies. https://www.mcgill.ca/sis/gracen-brilmyer (Consulté le 18 novembre 2020).
  • Université de Californie à Los Angeles, Centre d’étude sur les femmes. (2019, 27 juin). 2019 CSW Award Recipients. https://csw.ucla.edu/2019/06/27/2019-csw-award-recipients/ (Consulté le 18 novembre 2020).

Article publié sur Wikimonde Plus


Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).