Gwendoline Finaz de Villaine

Aller à la navigation Aller à la recherche
Gwendoline Finaz de Villaine
Description de cette image, également commentée ci-après
Gwendoline Finaz de Villaine
Informations générales
Activité principale Peintre, Auteure-compositrice-interprète, romancière
Activités annexes Actrice, Productrice
Instruments Piano

Gwendoline Finaz de Villaine est une artiste peintre, chanteuse et romancière française.

Carrière

Musique

Ancienne élève de la Maîtrise Radio France, Sciences Po Paris et HEC, elle intègre la Compagnie Roger Louret en 2003, (Les Années Twist, les Années Tube sur TF1)[1].
De formation lyrique, elle participe à plusieurs comédies musicales, dont Attention Mesdames et Messieurs[2] avec Michel Fugain aux Folies Bergère en 2005 (M6, EMI Music France, Jean-Claude Camus)[3].
Elle se produit dans des émissions de variété telles que La Fête de la Chanson française[4] avec Daniela Lumbroso sur France 2, les émissions de Marc Olivier Fogiel et Laurent Boyer.
En 2006, elle tourne dans la série produite par France 3 le Réveillon des bonnes réalisée par Michel Hassan, et participe au Grand Prix Claude Lemesle de la Sacem[5]. Suivront des collaborations avec Elie Chouraqui, Tristan Duval (Les Opéras en plein air), des programmations à l'Européen, au Zèbre et au Divan du Monde.

Écriture

Elle est l'auteur de la trilogie les Brumes de Grandville et du roman " De Poudre, de Cendre et d'Or " (French Pulp Éditions).

Fresque "Hold On !" de Gwendoline Finaz de Villaine - Sorbonne Universités, 7, Quai Saint-Bernard 75005 Paris.

Peinture

Artiste pluridisciplinaire, son travail pictural est influencé par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain.
Passionnée par les Années 20, elle aime faire converser son "inconscient à ciel ouvert" avec des totems à l’encre de Chine et des carafes qui dansent. Ses œuvres japonisantes rappellent Man Ray, Akinori Haga et illustrent le goût de la peintre pour le mélange entre l’Orient et l’Occident.
Passionnée par la magie, les synchronicités et les signes, elle poursuit son exploration du travail de détail au stylo encre, et affermit sa technique de dégradés mêlant petits ressorts, cercles et univers minéral, organique, qu’elle nomme « encre caviar ».
« Je ne sais jamais où un tableau va m’emmener et je suis toujours étonnée du résultat final, qui apparaît sous mes yeux comme une prémonition, un message de l’au-delà. »
« Dans ma vie, j’ai toujours été en quête de liberté, et la liberté la plus absolue, c’est la peinture. »

Expositions et fresques

"Les Ailes d'HEC", Fresque des 140 ans d'HEC Paris, Campus de Jouy-en-Josas.

Expositions collectives

Black And White Parade : Espace Basfroi, Paris 11ème, décembre 2019.
Salon d'Automne de Boulogne : Espace Landowski, Boulogne-Billancourt, novembre 2020 et novembre 2021.
Ellia Art Gallery, 14, avenue des Ternes Paris 17ème, et 10, rue de Turenne Paris 4ème.
Grand Palais/Art Capital : Paris, février 2022.

Le mur monumental à la Sorbonne

La peintre est engagée auprès des associations Linkee et Arsso France, qui luttent contre la précarité étudiante liée au Covid-19[6].
En juin 2021, elle érige une fresque monumentale de 30 mètres sur l'un des murs du Campus Pierre et Marie Curie (Paris 5ème), au profit de ces causes[7].
Le projet baptisé "Hold On !" est un manifeste en faveur des étudiants touchés par la crise sanitaire. Il représente une femme sur nuage, qui tient un livre au-dessus de sa tête semblable à un toit ou à un cerf-volant.
La Mairie du 5ème arrondissement de Paris et Sorbonne Universités sont partenaires de la réalisation.

Les Carmes Haut-Brion

En 2021, l’artiste est sélectionnée pour peindre la cuve numéro 8 du chai Les Carmes Haut-Brion, conçu par Philippe Starck et Luc Arsène-Henry, à Bordeaux. Son œuvre rend hommage à Bacchus et s’intitule « Équilibre divin ».

Fresque "Joséphine" réalisée par Gwendoline Finaz de Villaine Place du Panthéon, 3 juin 2022
Lancement des Folies de Paris aux Folies Bergère, Gwendoline Finaz de Villaine et Teddy Ranghella (mars 2016)

La fresque d'HEC Paris

La peintre réalise le triptyque "Les Ailes d'HEC" pour les 140 ans du campus, en décembre 2021. "Je souhaite que cette fresque permette aux élèves de déployer leurs ailes et de projeter leurs rêves dans le futur, avec optimisme, confiance et surtout, une créativité sans borne", déclare l'artiste lors de l'inauguration.

La fresque "Joséphine" Place du Panthéon

Le 3 juin 2022, la Mairie du 5ème arrondissement de Paris convie l'artiste à réaliser une fresque monumentale de 1000m2 sur la Place du Panthéon, en l'honneur de l'anniversaire de Joséphine Baker. Cette fresque est découpée et distribuée en morceaux signés aux Parisiens[8].

Les Brumes de Grandville

Genèse

La trilogie est signée chez B. Editions en 2014, une maison d'édition créée par l'éditeur Eveil et Découvertes. Le premier tome, Les Brumes de Grandville Monotropa Uniflora sort le 15 octobre 2014 en librairie, le second, Les Brumes de Grandville Les Folies de Paris, le 25 février 2016[9]. En décembre 2015, les droits du premier roman sont rachetés par France Loisirs et l'ouvrage intègre le catalogue du groupe[10].
La sortie du second tome est prévue chez France Loisirs en décembre 2016.

Synopsis

Le roman raconte l'histoire d'une jeune orpheline de dix-sept ans, Apollonie Destrac, qui entre au service d'une famille d'aristocrates comme professeur de musique, au sortir de la Première Guerre mondiale. Il marie les thématiques de la romance historique, du conte social et du fantastique, tout en possédant de fortes connotations autobiographiques[11]. Qualifié de "Downton Abbey fantômesque"[12], l'ouvrage allie enquête policière et histoire d'amour gothique, sur fond de peinture de la France des Années 20.

Symbolisme et ésotérisme

Gwendoline Finaz de Villaine en dédicaces chez France Loisirs (décembre 2015)

La trilogie des Brumes de Grandville est fortement marquée par le symbolisme et l'ésotérisme. A côté des références bibliques, on y retrouve des thématiques chères à Baudelaire et à Edgar Allan Poe, telles que la numérologie et la symbolique maçonnique, à travers les éléments du Jeu de l'oie présents dans le parc de Grandville, qui guident le cheminement personnel de l'héroïne (le puits, le labyrinthe, la case 58 symbole de mort).
En explorant les rapports avec l'au-delà et la monstruosité du héros, victime d'une malédiction familiale, le roman s'inspire de l'atmosphère du romantisme britannique du 19ème siècle (Byron, Shelley, les sœurs Brontë), tout en développant les codes du roman d'apprentissage fantastique (Rebecca de Daphné du Maurier, Twilight de Stephenie Meyer).

Vie privée

Elle est mariée à Charles Finaz de Villaine depuis 2007. Ils ont deux enfants.

Notes et références

  1. « Le rideau se lève sur les premières nuits de Monclar », sur la Dépêche.fr, (consulté le ).
  2. « Clip de la comédie musicale Attention Mesdames et Messieurs avec Michel Fugain », sur Youtube, (consulté le ).
  3. « Biographie de Michel Fugain », sur TV5 Monde, (consulté le ).
  4. « Liste des artistes ayant participé à la Fête de la Chanson française », sur France 2.fr (consulté le ).
  5. « Grand Prix Claude Lemesle de la SACEM », sur Grand Prix Claude Lemesle de la SACEM, (consulté le ).
  6. « Télématin : Une idée à la minute », sur Youtube, (consulté le ).
  7. « Des T-Shirts artistiques pour lutter contre la précarité étudiante », sur Le Parisien.fr, .
  8. « Joséphine Baker en majesté face au panthéon », sur Le Parisien, .
  9. « Annonce de la sortie du tome 2 des Brumes de Grandville de Gwendoline Finaz de Villaine », sur le Figaro.fr, .
  10. « Interview de Gwendoline Finaz de Villaine pour France Loisirs », sur la chaîne Youtube de France Loisirs, (consulté le ).
  11. « Interview de Gwendoline Finaz de Villaine pour le site Deslivresauféminin.com », sur www.deslivresauféminin.com, .
  12. « Avis des libraires sur Les Brumes de Grandville-Monotropa Uniflora de Gwendoline Finaz de Villaine », sur le site des librairies Grangier, .

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).