Harmonie La Jeune France

Aller à la navigation Aller à la recherche

Villeveyrac s'est doté d'une Harmonie en 1888. Il y avait déjà une société de chants dénommée l'Orphéon et la ville décida de créer une société musicale. Elle élabora un règlement, contacta un chef de Musique de Montpellier, puis trouva un local à la maison Constant. C'est ainsi que naquit l'Harmonie, "Harmonie les Vignerons de Villeveyrac" qui devient ensuite "La Jeune France".

En 1907, la société fut déclarée en Préfecture de l'Hérault et son siège fut déplacé à la rue Turenne, au Bar de l'Avenir. De 1920 à 1922, le siège fut au café des 89, place de la Rotonde, actuelle place de la République. Il fut transféré à la Maison LHERM pour changer plus tard à la rue Solitaire, qui fut vendue et pour être aujourd'hui installé dans l'ancienne école des filles, route de Poussan.

Entre 1924 et 1948 ont été recensés 98 musiciens.

La Jeune France participe aux Fêtes Religieuses du village et animait les processions comme celle de la Fête Dieu, la Fête de Pâques, de la Jeanne D'Arc, de l'Assomption (fête locale) et la Sainte Cécile. Mais également les commémorations des deux grandes guerres de 1914-1918 et 1939-1945.

Liste des présidents

Liste des présidents
NOM Prénom Date de début Date de fin
BESSON Ernest 1888
NICOLE Maurice
BONNET Louis
BONNET Paulin
BESSON Siméon
BABAU Henri
GOUTES Albert
NICOLE Hilaire
CHAUVET Paul
POUGET Pierre
FICHOU Aimé
LHERM Valéry
BOUTIER Henri
COUDERC Marcel
UNAL GASTON
GOUTES Dieudonné
GAVEN Emmanuel
GACHE Dieudonné
COULON Elysée
GACHE Charles
GUIRAUD Gabriel
BOUTIER Paul 1992
GALTIER Michel 1992 2002
BONNET Damien 2002


Liste des Chefs de Musique
NOM Prénom Date de début Date de fin
LEGAY 1888
DETS
BABAU Louis
REGUE Charles
COSTES Claude
BONNET Emile
RUSQUE Georges
PAGES Léon
BONNET Fernand
HAESSLER
LOUBET Paul
ALLIEN Claude
FOLCHER Jacky
VILLETORTE
BAILLY Magali
ARNAL (PAOLINI) Claire

Les activités hors de la Commune

Le premier concert fut exécuté en 1889 ou 1890.

En , concert à Pézenas pour inaugurer le collège. Concours de musique à Béziers en 1892 ; à Nîmes en 1895 ; à Clermont l'Hérault en 1898 ; à Béziers en 1905 ; à Nîmes en 1911 ; à Béziers en 1922 ; à Bédarieux les 5 et où l'Harmonie a obtenu le 1er Prix de l'Exécution ; le , le 1er Prix de l'Exécution du concours à la Grand Combe avec 55 musiciens et une mention au Chef de musique, Monsieur BONNET Fernand ; à Lanssargues en 1955.

Exécutions à Saint Pons, Saint Bauzille de la Sylve, Balaruc les Bains, Lamalou les Bains.

Intronisation des Chevaliers du Tastevin en 1953 et 1954 à l'Abbaye de Valmagne.

À Bouzigues et à Mèze, où l'Harmonie sera présente durant de nombreuses années pour célébrer la Fête de la Saint Pierre.

De nos jours

Son rayonnement a dépassé les frontières de la commune pour son rôle culturel dans notre cité. On devient musicien de Père en Fils et Petit-Fils à Villeveyrac. Son effectif gonfla jusqu'à 65 exécutants de la commune, sa prestation à Bédarieux en 1949 avec 57 musiciens et 13 clairons et tambours (La Clique).

On doit noter la présence de musiciens de Poussan, Saint Pargoire, Montbazin, Mèze, Montagnac, Pouzols, Villeneuve-lès-Maguelone... qui sont venus gonfler les rangs de l'Harmonie.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).