Encyclopédie Wikimonde

Jean Hautinguiraut

Aller à : navigation, rechercher

Jean Hautinguiraut (1927 à Brest, en Bretagne, en France - 2006) était un artiste peintre français.

Biographie

Jean Hautinguiraut est né en 1927 à Brest. Entre 1943 et 1951, il suit les cours de l'École Boulle et de l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris.

Vers 1952 et jusqu'à 1968, il vit dans le village de Venosc puis à la station de ski, les Deux Alpes située non loin. Aux Deux Alpes, il travaille et expose dans un chalet nommé « l'Atelier ». 1952 est aussi l'année de sa première exposition au Centre d'Art de Royaumont. En 1954, la biscuiterie alsacienne acquiert une de ses toiles[Laquelle ?]. Cette même année, le père de Roodenbeke lui passe commande de la totalité des œuvres (mobilier, sculptures, objets de culte…), qui ornent la Chapelle Saint Benoît de l'Alpe de Venosc dont la porte d'entrée. Ce travail durera jusqu'en 1957. Les visiteurs attentifs remarquerons la tête sculptée qui domine le tout. À partir de 1953, Jean Hautinguiraut devient sociétaire des Artistes Français.

En 1957 et 1960, le Corning Museum of Glass de l'état de New-York acquiert des pièces[Lesquelles ?] de cristallerie. En 1959, il réalise des sculptures monumentales pour la caisse des dépôts d'Alger et entre 1961-1962 des sculptures monumentales sont exposées pour la caisses des dépôts de Bagneux

En 1968, il s'installe dans le Finistère, à Penmarc'h où il travaillera, exposera et donnera des cours dans sa maison de la « Madeleine ».

Jean Hautinguiraut décède en .

Il était sociétaire de la Fondation Taylor. Cité dans le Who's who International Art. (page 82).

À propos de ses réalisations pour la Chapelle Saint Benoît de l'Alpe de Venosc : « la finesse de son trait ferme et juste, ses pièces grandes ou petites qui sont une merveille de précision, la netteté remarquable de ses dessins. La précision et la fermeté qui caractérisent sa main lui permettent par ses gravures sur cristal de toute beauté, d'orner des objets d'une forme toujours originale sans être saugrenue. Métier, goût, talent sont réunis là sous une même signature ».[Qui ?]

Expositions

  • , exposition à la Galerie Marcel Bernheim, rue de la Boëtie, à Paris.
  • , exposition à la Galerie Ror Volmar à Saint-Paul-de-Vence.
  • 1958, exposition à la Galerie Ror Volmar avenue de Matignon, à Paris.
  • 1959, sculptures monumentales pour la Caisse des Dépôts d'Alger.
  • 1960, nouvelle exposition à la Galerie Bernheim.
  • 1961-1962, sculptures monumentales pour la Caisse des Dépôts de Bagneux.
  • 1963-1964, exposition au Viking les Deux Alpes.
  • 1966, salon de Munich.
  • 1967, exposition à la Galerie de Sèvres à Paris et ouvre sa propre Galerie rue de Grenelle, à Paris.
  • 1967, participation à l'exposition Universelle de Montréal.
  • 1971, première exposition à la Galerie Saluden de Quimper puis à nouveau en 1975, 1976, 1977, 1980, 1982.
  • 1974, exposition à la Galerie d'Art d'Allaman située entre Lausanne et Genève en Suisse.
  • 1975, salon Comparaisons de Nevers et exposition à la Galerie de l'Abbaye de Quimperlé.
  • 1976, exposition à la Galerie Saluden de Brest.
  • 1983, exposition : « les Mareyeurs » dans son atelier de la « Madeleine » de Penmarc'h.
  • 1985, expose au salon des artistes français à Paris puis à nouveau en 1986, 1987.
  • 1985, exposition : « Venise » dans son atelier de la « Madeleine » de Penmarc'h.
  • 1986, expositions à :
  • 1987 exposition : « l'Ouragan » - « l'Italie » dans son atelier de la « Madeleine » de Penmarc'h.
  • 1989 expose à Aix-en-Provence.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).