Jonathan Perret

Aller à la navigation Aller à la recherche


Jonathan Perret
Description de cette image, également commentée ci-après
Jonathan Perret à Discoboom
Naissance (26 ans)
Caro (Morbihan)
Nationalité Drapeau de la France France

Jonathan Perret ou Jo Discoboom est un animateur de radio né le à Caro en Bretagne.

À la radio, il animait une émission de libre antenne sur Discoboom[1]. Il a également animé, entre 2011 et 2014, La Plume à l'ancienne, une émission diffusée sur Plum'FM puis L comme Libre sur Plum'FM et Timbre FM, deux radios locales.

En parallèle de la radio, il se fait connaître sur l'application Vine sous le nom Jo Is Online, de 2014 à 2016.

Jonathan Perret est également le créateur de la radio digitale Discoboom.

Parcours Radiophonique et Professionnel

2010 - 2012

C'est dans une chambre que ça commence, par le biais de radionomy, Jonathan crée Discoboom en octobre, une radio qui diffuse de la musique 24/24. Il se fait former par les animateurs d'Océane Fm, une radio de catégorie B indépendante. C'est entre copains d'école que la radio s'enrichit.

2012 - 2014

Encore mineur, avec l'aide d'un accompagnateur local et des animateurs de la radio, ils décident de créer une junior association du nom de RAC-JAF (Radio Associative et Communicative de Jonathan, Andrew et Florian). Ce statut leur a permis d'obtenir un local dans la commune de Caro et de commencer à travailler avec des partenaires.

2014 - 2016

Encore peut connu, Jonathan fait évoluer son projet en association loi 1901, l'association devient Association Web-Radio Discoboom. Il se lance dans la vidéo sur l'application Vine sous le nom Jo Is Online, des vidéos humoristiques de 6 secondes qui vont lui permettre d'être découvert sur internet. Il deviendra également animateur socioculturel auprès d'enfants où il partagera sa passion pour l'animation et la radio.

2016 - 2018

Jonathan Perret veut avancer, la radio change d'adresse, c'est à Ploërmel qu'ils s'installent et de là, Discoboom va devenir une radio local qui ne diffuse que sur internet. Il commencera à animer des ateliers d'initiation à l'informatique pour l'espace public numérique de Ploërmel Communauté. En , il fera la connaissance de Bruno Guillon, célèbre animateur de Fun Radio qui lui proposera de passer lors d'une matinale dans Bruno dans la radio.

2019

Par le biais des réseaux sociaux, Jonathan fait une annonce avec son binôme John, le lancement d'une chaîne sur la plateforme YouTube.

Émissions

Timbre FM

Jonathan parle pour la première fois dans les micros de timbre FM comme invité dans l'émission de Jeremy et Richard le jeudi soir. En 2010, il anime une émission où il présente des artistes. C'est en 2011 qu'il lancel'émission L comme libre.

Plum'FM

Sur 2 saisons, Jonathan a animé deux émissions en direct qu'il a créées. La Plume à l'Ancienne, une émission sur le hip-hop français des années 90/2000 en 2011. Il reprend différemment l'émission L comme libre, un concept de radio libre d'une heure avec des invités en 2012. Il anime parfois la matinale comme remplaçant.

Discoboom

En 2010, Jonathan lance l'émission Le Live, une libre antenne avec des jeux, des djs et des invités. Émission qui se termine en 2013. Durant les nombreuses année passé dans le studio, il développe plusieurs émissions annuelle comme le Radiopéro ou encore Uncensored. Il relance Le Live sur la saison 2016/2017 avec beaucoup plus d'animateurs, plus de jeux à l'antenne et des jeux concours. Une nouvelle émission vienst compléter la grille en début 2018, Allô Qui Écoute, une émission d'une heure tous les mardi soirs avec des thématiques et des chroniques.

La radio qui se fait un nom[2].

Arrivée d'une webradio[3].

Discoboom reprend son programme[4].

Notes et références

  1. [1]
  2. La radio qui se fait un nom, sur <Ouest France>. Consulté le 02/10/2016.
  3. Arrivée d'une webradio, sur <Le Ploërmelais>. Consulté le 06/09/2016.
  4. Discoboom reprend son programme, sur <TousVoisins.fr>. Consulté en Septembre 2018.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).