Subarashii

Aller à la navigation Aller à la recherche
Subarashii

Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Propriétaire Koryu
Langue Français
Statut Webradio
Site web www.subarashii.be
Historique
Création 4 janvier 2011
Diffusion hertzienne
Diffusion câble et Internet
Streaming Oui

Subarashii est une webradio manga belge, sans but lucratif pour sa créatrice, qui diffuse principalement des génériques d'anime japonais (openings, endings) et leurs bandes originales (soundtracks) ainsi que certains titres tirés de jeux vidéo. La majorité des titres sont en version originale (musique japonaise) ou sont des pistes instrumentales. Quelques titres sont en français ou en anglais.

Historique

Lancement

La web radio manga Subarashii a vu le jour le 4 janvier 2011 ; la programmation originelle était uniquement musicale. Elle a été créée sur la plateforme Radionomy.

2011

Durant sa première année d'existence, Subarashii a développé une audience via sa page Radionomy, grâce à divers partenariats et en s'implantant sur les réseaux sociaux.

15 juin 2011, la webradio était citée dans un article de l'ACIM, le portail français des bibliothécaires musicaux[1][source insuffisante]. En été 2011, elle était sélectionnée et présentée dans les Summer Tale (Chapitre 3 : Asie) de la plateforme Radionomy. Le 30 août 2011, sous l'impulsion de l'association de podcasting BadGeek, le podcast Yatta entrait dans la programmation pour une diffusion hebdomadaire/bi-mensuelle le mardi soir[pertinence contestée]. À la rentrée 2011, Subarashii s'associe à Japan Expo Belgium[2] pour organiser un concours et faire remporter des entrées à ses auditeurs[pertinence contestée].

Au terme de cette première année, elle se classait[3] dans les 200 webradios les plus écoutées du réseau Radionomy[pertinence contestée].

2012

En Janvier 2012, Subarashii offrait à ses visiteurs une nouvelle mise à jour de son site[pertinence contestée], plus conviviale[pas clair] et plus en accord avec son image[Quoi ?].

Ce même mois, le podcast Le Mangavore était diffusé pour la première fois le vendredi soir[pertinence contestée]. Fin avril, le podcast Muteki commençait à être diffusé de façon hebdomadaire le lundi soir[pertinence contestée].

En février et mars, Subarashii s'associe au Salon Made In Asia pour sa quatrième édition et lance un concours pour permettre à ses auditeurs de remporter des entrées pour le salon belge[pertinence contestée].

L'été 2012 a vu la création de soirées à thème (anime, artiste, sujet défini, ...) diffusées chaque mercredi soir. En septembre, elles ont été intégrées de manière définitive dans la programmation sous l'intitulé de Special Playlist, diffusées chaque week-end sur base du choix des auditeurs.

En octobre, elle renouvelle son association avec la Japan Expo Belgium et devient partenaire de la Japan Expo Centre pour faire remporter des entrées à ses auditeurs pour les deux festivals[pertinence contestée].

À l'automne, la web radio manga Subarashii se classait « première webradio japonaise »[4] de Radionomy et seconde webradio asiatique[5] de la plateforme[réf. à confirmer].

Aujourd'hui

Au 5 janvier 2013, Subarashii comptabilisait plus de 60 000 heures d'écoute par mois et plus de 160 000 auditeurs mensuels (connexions uniques)[réf. nécessaire].

Subarashii est accessible via son site, de multiples plateformes de diffusions (Delicast, Radionomy, LiveRadio…), également sur de nombreux smartphones et tablettes. Elle est également répertoriée par la base de donnée open source qu'est Xiph.org[pertinence contestée][6].

Le 14 juin 2013, une brève interview de sa fondatrice a été réalisée par Radionomy[pertinence contestée][7].

Ce 8 juillet 2013, Subarashii a été présentée brièvement par le site Manga-News[pertinence contestée][8].

Au 16 juillet 2013, selon les chiffres de diffusion globale des Radios numériques[9] établis par l'OJD pour le mois de mai 2013, la webradio se classe 64ème parmi les 100 webradios les plus écoutées en France, sur base de l'analyse de l'audience de 6261 webradios[10].

Contenu

Musique

La programmation de la radio est principalement musicale avec une majorité de titres provenant d'anime japonais (manga). Une petite partie est consacrée aux jeux vidéo dont la plupart sont de type RPG.

Plages définies

À 12h et en soirée, diverses playlists régulières sont définies dans la programmation, notamment consacrées aux jeux vidéo, au shonen ou encore au shojo[pertinence contestée].

Special Playlist

Il y a actuellement[Quand ?] 12 thèmes soumis au choix hebdomadaire des auditeurs pour la diffusion de deux heures y étant consacrées, le samedi et le dimanche :

Podcasts

  • Yatta
  • Le Mangavore
  • Muteki

Partenariats

À l'heure actuelle[Quand ?], Subarashii compte 12 partenaires dont l'activité va du simple relai d'actualités concernant le Japon et son univers jusqu'à la création de contenu (webzine, podcast, ...) et l'élaboration de communautés actives dans certaines régions ou pays.

À ceux-ci s'ajoutent des partenariats périodiques tels que ceux avec Le Salon Made In Asia, le projet Destination Manga d'Imagimonde (2012), la Japan Expo Centre ou encore la Japan Expo Belgium.

Enfin, depuis début 2013, la radio est partenaire officiel des éditeurs manga Ototo Manga[11], Taifu Comics et Soleil Manga.

Références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).