Karim Landais

Aller à la navigation Aller à la recherche

Karim Landais (1980 - 25 juin 2005)[1] est un militant politique lyonnais.

D'abord membre du Parti des travailleurs de 1999 à 2001[1], il a rompu avec cette organisation dont il critiquait l'absence de démocratie interne. Il s'est ensuite rapproché des milieux anarchistes, d'abord via l'Union anarcho-syndicaliste d'Alexandre Hébert, puis en collaborant aux revues La critique sociale et Ni patrie ni frontières.

Ses écrits, réunis en deux volumes sous le titre Passions militantes, rigueur historienne, traitent surtout de l'histoire du mouvement ouvrier et du lambertisme.

Bibliographie

  • Karim landais, Karim Landais, Passions militantes et rigueur historienne, tome 1 (610 pages) et tome 2 (752 pages), Ni Patrie ni frontières, 2006.
  • Karim Landais, Anarchisme, nation, identité, culture Régionalisme, nationalisme et anarcho-indépendantisme, Editions Orphéo 2008

Liens externes

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 L. W., « Karim Landais nous a quitté », Le cri des travailleurs, n° 19, septembre-octobre 2005.

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de l’anarchisme