Médiation professionnelle

Aller à la navigation Aller à la recherche

La médiation professionnelle est une pratique rationnelle visant la résolution des différends et la promotion de la qualité relationnelle. Elle a été nommée et développée par Jean-Louis Lascoux[1], en 1999, dans son ouvrage Pratique de la médiation professionnelle[2] et le cadre d'une formation dispensée exclusivement par l’École professionnelle de la médiation et de la négociation - EPMN[3]. Cette formation, fondée sur une conception contemporaine de la médiation, aboutit à la délivrance du premier diplôme de la profession de médiateur, le Certificat d'aptitude à la profession de médiateur - CAP'M[4]. Elle est associée aux recherches développées au sein du CREISIR, le Centre de recherche en entente interpersonnelle et sociale et ingénierie relationnelle[5].

Originalités

La spécificité de la médiation professionnelle est le développement de la profession de médiateur, associée à l'exercice du « droit à la médiation ». Elle repose sur la promotion de la qualité relationnelle, avec les techniques, méthodes et dispositifs de l'ingénierie relationnelle, dans la perspective du développement du paradigme de l'entente et de l'Entente sociale. Elle diffère des autres pratiques de médiation, identifiées comme traditionnelles.

"La médiation professionnelle est une pratique nouvelle dans la mesure où elle n’est pas fondée sur le paradigme du contrat social cher à Rousseau qui fait des rappels à la morale, aux droits et aux normes."[6]

La Médiation Professionnelle est fondée sur le modèle des Structures et Interactions en Communication - SIC, inventé par le même auteur pour représenter le fonctionnement communicationnel humain, les mécanismes de réception de l'information, de traitement / réflexion de l'information et l'émission de l'information. Dans cette approche, les relations - à soi et à autrui - sont vues comme fondatrices de toute organisation sociétale ; elles peuvent faire l'objet d'un enseignement et donc d'un apprentissage [7] .L 'ingénierie relationnelle en est la matière.

"La médiation professionnelle promeut, quant à elle, la liberté de décision, d’expression et de pouvoir monter un projet relationnel. Elle n’est pas un mode alternatif de règlement des conflits mais un mode de résolution des conflits à part entière. Son objectif est de promouvoir la qualité relationnelle. Celle-ci est au cœur même du débat, bien plus que le droit." [8]

Diplôme et formation continue

Le Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur - CAP'M est le diplôme de la profession de médiateur. Ses titulaires ont la possibilité de devenir membres de la Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation. À défaut d'être membres de la CPMN, ils restent titulaires du CAP'M. Les membres de la CPMN sont tenus de s'impliquer dans des perfectionnements tout au long de l'année, soit par des animations de conférences, des participations à des formations, des rédactions d'articles ou des audios ou vidéos sur les activités des médiateurs professionnels.

Développement de la profession de médiateur

Le développement de la médiation professionnelle s'observe notamment dans l'environnement judiciaire, des administrations, la médiation de la consommation, l'industrie, telle Naval Group [9].

Cette profession nouvelle intervient dans des situations sociales[Quoi ?]. Elle a conduit de nombreuses actions de solidarité auprès des étudiants, des salariés et des entrepreneurs depuis mars 2020, avec la situation faite par la conduite de la pandémie de la COVID19[10].

Processus structuré

Le processus de la médiation professionnelle est décrit dans le Dictionnaire encyclopédique de la médiation[11]. Il est défini comme "structuré" au regard des étapes modulables et invariables, identifiées par Jean-Louis Lascoux et que le professionnel de la médiation doit suivre dans la perspective d'assurer la résolution d'un différend, avec des issues anticipables. Le processus structuré repose sur une définition précise de ce qu'est un conflit, avec trois invariants : le Juridique, le Technique et l'Emotionnel. L'ordre de ces invariants est repris par le sigle JTE. L'intervention d'un juriste est dans la logique JTE, celle du médiateur professionnel est inversée ET(J). Cette modélisation énoncée par l'auteur de la Médiation Professionnelle, représente deux paradigmes, le Contrat Social avec le JTE et l'Entente Sociale, avec ET(J) sachant que le caractère juridique n'est pas indispensable dans le paradigme de l'Entente, d'où l'usage des parenthèses.

La première étape du processus structuré est celle des entretiens individuels dont les objectifs sont multiples :

  • création d'une relation de confiance avec le médiateur professionnel et chacune des parties au conflit ;
  • transfert et appropriation du référentiel de base de la dégradation relationnelle ;
  • dynamisation de la motivation à résoudre le différend par ce processus ;
  • aide à l'implication dans la liberté de décision ;
  • clarification de perspectives relationnelles.

L'entretien individuel est lui-même structuré et suit une méthode discursive. Il est conduit selon un raisonnement de confrontation aux contradictions typiques de la conflictualité. Ce raisonnement est dit aporétique.

La conduite des réunions d'échange et résolutoire est structurée sur la ligne du temps : passé, présent, futur. L'accompagnement des parties passe par trois étapes, selon le principe d'un raisonnement discursif :

  1. d'un Bilan de leurs expériences et interprétations liées au passé,
  2. à la mise en place d'un inventaire des éléments du présent,
  3. et à la définition d'un projet relationnel

L'objectif final de ce processus est la définition d'une entente fondée sur la qualité relationnelle. Trois issues résolutoires sont possibles : la reprise de la relation telle qu'elle était avant la dégradation relationnelle, l'aménagement de la relation (selon des possibilités envisageables) et la ruptures consensuelles.

L'ensemble des aspects de l'approche méthodologique de la médiation professionnelle, avec les techniques utilisées, entraîne les praticiens à reconnaître un caractère rationnel à cette ingénierie relationnelle.

Ingénierie relationnelle

L'ingénierie relationnelle est l'ensemble des outils, techniques et dispositifs développés pour la pratique de la Médiation Professionnelle. Elle a émergé de la pratique de la médiation professionnelle dans la perspective de faciliter la résolution des différends, dans l'esprit de la conduite d'un projet relationnel, non de s'arrêter à l'idée de la "gestion des conflits", mais de promouvoir la qualité relationnelle (dite QRT) au travail et l'Entente Sociale.

Elle a fait l'objet de nombreuses publications et d'ouvrages destinés aux organisations, pour promouvoir l'implantation de dispositif de médiation internalisé ou externalisé :

  • dans toutes les organisations [12]
  • spécifiquement dans le secteur hospitalier, [13]

Événements professionnels

Plusieurs événements sont animés tout au long de l'année par les médiateurs professionnels. Outre la présence dans de nombreuses foires, telles la Foire de Paris[14], Foire de Toulouse, Marseille, Rennes, Montpellier, la médiation professionnelle est représentée lors de salons tels Solutions RH, Preventica, Profession'L, etc.

  • Dispositif de médiation professionnelle 1er confinement 2020[15]
  • Ecoute Etudiants en détresse 2021[16],[17]
  • Ecoute Citoyenne Covid19 2021[18]

Chaque année, un événement ouvert aux entreprises réunit les titulaires du CAP'M, le Symposium de la Médiation Professionnelle[19]. Depuis 2015, une décennie Pour le Droit à la Médiation a été programmée. L'événement a lieu dans des villes différentes, avec une thématique spécifique. Cet événement est l'occasion de la remise des diplômes pour la promotion en cours.

A titre exceptionnel, compte tenu de la politique sanitaire, en 2020 et 2021, le symposium est organisé en distanciel. En 2020, plus de 1.000 personnes ont participé aux interventions et animations en ligne.

Les organisations promotrices de la Médiation Professionnelle, via la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation, ont fait plusieurs contributions sur le Droit à la Médiation, aux Etats Généraux de la Justice de 2021 [20]

Services et organisations liés

  • L'école professionnelle de la médiation et de la négociation - EPMN
  • La Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation - CPMN
  • Le Centre de Recherche en Entente Interpersonnelle et Sociale et en Ingénierie Relationnelle - CREISIR
  • La Société de la Médiation Professionnelle, Médiation de la consommation et Dispositif de Médiation Professionnelle
  • Le réseau ViaMediation
  • AlloMediateur : plateforme en ligne de contact avec les médiateurs professionnels
  • Officiel de la Médiation : journal numérique en ligne depuis 2004

Références

  1. « LASCOUX Jean-Louis- initiateur de la médiation professionnelle et de la profession de médiateur », sur www.vaucluse-hebdo.fr/fr/
  2. « LASCOUX Jean-Louis - ESF Sciences Humaines », sur www.esf-scienceshumaines.fr (consulté le )
  3. « Formation à la médiation professionnelle et à la profession de médiateur », sur Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (consulté le )
  4. « Devenir médiateur avec le Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur de l'Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation », sur Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (consulté le )
  5. « Centre de Recherche en Entente Interpersonnelle et Sociale et en Ingénierie Relationnelle – CREISIR – Promouvoir la qualité relationnelle » (consulté le )
  6. « Une nouvelle approche de résolution des conflits est possible grâce au médiateur professionnel », sur www.zinfos974.com
  7. « Ingénierie relationnelle: les relations au travail, ça s’apprend », sur www.ladepeche.fr
  8. « Edith Delbreil, avocate et médiateur professionnelle : « Le contrat social est un paradigme dépassé » », sur www.actu-juridique.fr/
  9. « Chez Naval Group, des médiateurs internes résoudront «les petits conflits qui polluent le quotidien» »
  10. « Les médiateurs professionnels lancent un service d’écoute gratuit dans toute la France y compris dans le Puy-de-Dôme »
  11. Jean-Louis Lascoux, « Dictionnaire encyclopédique de la médiation », sur www.esf-scienceshumaines.fr (consulté le )
  12. Pratique de l'ingénierie relationnelle, la médiation professionnelle au service des entreprises, ESF Sciences humaines, Jean-Louis Lascoux, Henri Sendros-Mila et Fabien Eon
  13. La médiation professionnelle dans le management hospitalier, sous la direction d'Oriane Boyer, préfacé par Jean-Louis Lascoux et Hamid Siahmed, édition Sauramps Médical
  14. « Foire de Paris - Médiateurs professionnels - Reportage France 2 » (consulté le )
  15. CPMN, « Confinement : des médiateurs professionnels consultables gracieusement », sur Officiel de la Médiation Professionnelle et de la Profession de Médiateur, (consulté le )
  16. « Une médiateure professionnelle à l'écoute des étudiants en détresse », sur France Bleu (consulté le )
  17. Sudouest.fr, « Dordogne : une écoute pour répondre à la détresse des étudiants », (ISSN 1760-6454, consulté le )
  18. « Un dispositif d'écoute gratuite de médiateurs professionnels spécial COVID-19 », sur France Bleu (consulté le )
  19. « Symposium 2021 », sur Symposium de la Médiation Professionnelle (consulté le )
  20. « Etats Généraux de la Justice »

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).