Maurice Jarrosson

Aller à la navigation Aller à la recherche
Maurice Jarrosson
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Maurice Jarrosson, né le à Lyon et mort le à Sainte-Foy-lès-Lyon, est un homme politique français.

Biographie

Famille

Maurice Jarrosson était issu d'une famille très religieuse, il était lui-même catholique pratiquant. Il a eu neuf enfants de 1921 à 1934.

  • Maurice Jarrosson (1890-1971), homme politique
    • Régis Jarrosson, ingénieur, épouse Hélène Cosseron de Villenoisy.

Vie politique

De 1914 à 1919, il combat dans l'armée française, dans l'artillerie, une infirmité au pied droit l'empêchant de servir dans l'infanterie. De 1919 à 1955, il travaille dans la soierie familiale à Lyon.

De 1919 à 1947, il est conseiller municipal de Sainte-Foy-lès-Lyon. Pendant l'Occupation, il s'oppose à ce que l'on mette le buste du maréchal Pétain dans la salle du Conseil. « Vous serez bientôt obligés de le remonter au grenier », dit-il. Ce mot lui vaut d'être le seul conseiller municipal maintenu par le pouvoir gaulliste en 1944.

En 1947, il est élu maire sans étiquette de Sainte-Foy-lès-Lyon. Il est réélu en 1953 et en 1959 et reste maire jusqu'en 1965, année où il se retire de la vie publique. Il a favorisé l'implantation des premiers logements collectifs à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Bibliographie

  • La vie de Maurice Jarrosson a été racontée dans le livre Un homme né en 1890 (Editions Lulu.com)

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la métropole de Lyon
  • Portail de la politique française