Encyclopédie Wikimonde

Michel Cadot

Aller à : navigation, rechercher

Michel Cadot, né le 22 mai 1954 à Suresnes (Seine), est un haut-fonctionnaire français.

Formation

Parcours

À sa sortie de l'ENA, Michel Cadot est affecté administrateur civil au ministère de l'Intérieur avant de rejoindre l'administration préfectorale en tant que directeur de cabinet du préfet de l'Oise en 1980 puis secrétaire général de la préfecture du Cantal en 1982. Il effectue sa mobilité en détachement en qualité de conseiller commercial à l'ambassade de France au Venezuela (1985). Il rejoint l'administration préfectorale en janvier 1988, devenant commissaire adjoint de la République (nom porté par les sous-préfets à cette époque) de l'arrondissement de Saint-Julien-en-Genevois (un des arrondissements du département de la Haute-Savoie) à Saint-Julien-en-Genevois.

D'octobre 1989 à août 1993, il est détaché à la compagnie ELF Aquitaine en qualité de chargé de mission auprès du directeur du commerce international des transports maritimes puis secrétaire général de ELF trading SA à compter de décembre 1989.

À l'été 1993, il est nommé en Languedoc-Roussillon, sous-préfet de Béziers (août 1993) et chargé de mission pour la politique de la ville auprès du préfet de région (septembre 1993).

En juin 1995, il devient pour quelques mois directeur de cabinet de Raymond-Max Aubert, le secrétaire d'État au développement rural avant d'être nommé en décembre 1995 directeur à la délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR).

Nommé préfet, il alterne les fonctions en territoriale et en cabinets ministériels. Préfet de la Meuse (juin 1998), puis de la Martinique (juillet 2000) et de Maine-et-Loire (février 2004), il dirige le cabinet de Dominique Bussereau, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et de la Ruralité, avant d'être conseiller politique de Dominique de Villepin à Matignon. Après avoir été durant quelques mois préfet du Limousin (de février à juillet 2007), il dirige les cabinets de Michel Barnier au ministère de l'Agriculture (de juillet 2007 à mars 2009, puis de Michèle Alliot-Marie au ministère de l'Intérieur (de mars à juillet 2009). Il est depuis le 3 août 2009, préfet de Bretagne, nommé en remplacement de Jean Daubigny.

La zone de défense et de sécurité Ouest est en bleu dans la carte.

Le préfet de région est aussi préfet du département chef-lieu de la région, et préfet de zone de défense et de sécurité Ouest. À ce titre, il est assisté d'un préfet délégué qui assure la direction du secrétariat général de l'administration de la police (SGAP) dans la région chef-lieu de la zone de défense. La zone de défense et sécurité Ouest comprend 5 régions : la Basse-Normandie, la Haute-Normandie, la Bretagne, le Centre et les Pays de la Loire.

Distinctions

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).