Encyclopédie Wikimonde

Nouvelle Écologie démocrate

Aller à : navigation, rechercher

Nouvelle Écologie démocrate
Logotype officiel.
Logotype officiel.
Présentation
Présidente Nathalie Tortrat (2018-2019)
Fondation 2013
Scission de Cap21
Disparition 2019
Fusionné dans Mouvement radical
Positionnement Centre à droite[1]
Idéologie Écologie politique
Social-libéralisme
Progressisme
Europhilie
Humanisme
Affiliation française UDI
Couleurs Vert et bleu
Site web nouvelleecologiedemocrate.over-blog.com

Nouvelle Écologie démocrate (NED) est un parti politique écologiste et social-libéral français. Issu en 2013 d’une scission de Cap21, dont il critique l'orientation progressive à gauche, il s’associe à l’UDI avant de disparaître en 2019.

Historique

Le parti Nouvelle Écologie démocrate est fondé le [2] à l’occasion d'une scission de Cap21[3], dont une trentaine de membres, parmi lesquels Éric Delhaye, se déclarent « en désaccord avec le virage à gauche […] ainsi qu’avec les changements successifs de positionnement politique » du parti de Corinne Lepage[4].

Présidé par Éric Delhaye puis à partir de 2018 par Nathalie Tortrat, maire de Gouvernes (Seine-et-Marne), Nouvelle Écologie démocrate est un parti associé à l'Union des démocrates et indépendants (UDI), fédération de centre droit présidée par Jean-Louis Borloo[4],[5]. À la demande de celui-ci, NED travaille avec la sénatrice Chantal Jouanno et le député Bertrand Pancher à la constitution du « pôle écologiste » de l'UDI[6].

Le parti s'est notamment prononcé contre la suspension de la taxe poids lourds, pour l'amélioration de la condition animale[7] et contre l'extraction ainsi que l'exploitation des gaz de schiste.

Nouvelle Écologie démocrate rejoint en le Mouvement radical[8], quittant de fait l'UDI. Le parti est dissous dans la foulée[9].

Élus

  • Nathalie Tortrat, maire de Gouvernes[4].
  • Jacqueline Joannon, maire-adjointe de Meylan jusqu'en 2014[4].
  • Jean-François Berthou, conseiller municipal de Bordeaux jusqu'en 2014[4].
  • Éric Delhaye, maire de Laon[4], secrétaire national de l'UDI chargé des questions agro-alimentaires, président de 2013 à 2017.
  • Bernadette Caillard-Humeau, conseillère municipale d’Angers jusqu'en 2014[4].
  • Max Delmond, conseiller général du canton de Huningue de 2011 à 2015 puis conseiller départemental du canton de Saint-Louis, maire de Folgensbourg[4] depuis 2001 et réélu en 2020.
  • René Eymard, maire-adjoint de Barberaz jusqu'en 2014[4].
  • François Pelletant, conseiller général du canton de Montlhéry (1998-2015), maire de Linas[4] (1995-2020).

Organigramme

  • Président : Éric Delhaye puis Nathalie Tortrat
  • Trésorière : Jacqueline Joannon
  • Secrétaire général : Dominique Damblé

Notes et références

  1. Laurent de Boissieu, « Nouvelle Écologie Démocrate (NED) », sur france-politique.fr (consulté le ).
  2. « Nouvelle écologie démocrate » (RNA : W022001942), Journal officiel Associations, n°  20130023, 8 juin 2013 (déclaration à la préfecture de Laon le 28 mai 2013).
  3. « La responsable départementale de Cap 21 rejoint l'UDI », sur leparisien.fr, .
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5, 4,6, 4,7, 4,8 et 4,9 élue,
  5. Gaël Vaillant, « Le who's who de l'alliance UDI-MoDem », sur lejdd.fr, .
  6. « Nouvelle Écologie Démocrate encourage le rassemblement des formations écologistes et du centre », site officiel du parti, 7 novembre 2013 (consulté le 22 décembre 2013).
  7. « La condition animale », site officiel du parti, 26 août 2013 (consulté le 22 décembre 2013).
  8. « Page MRSL sur NED »
  9. « Décision du 20 mai 2019 portant retrait d'agrément d'association de financement d'un parti ou d'une organisation politique », sur legifrance.gouv.fr (consulté le ).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Notice sur le site france-politique.fr (consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).