Encyclopédie Wikimonde

Polka-Dot Man

Aller à : navigation, rechercher

Polka-Dot Man
Personnage de fiction apparaissant dans
Polka-Dot Man.

Alias Abner Krill
Sexe Homme
Espèce Humaine
Cheveux Noir
Yeux Bruns
Activité Criminel
Pouvoirs spéciaux Peut convertir les pastilles qui recouvrent son costume en une variété d'appareils
Peut utiliser les pastilles comme projectiles déstructeurs
Affiliation Suicide Squad
Ennemi de Batman, Robin

Créé par Bill Finger
Sheldon Moldoff
Interprété par David Dastmalchian
Première apparition Detective Comics #300 (février 1962)
Éditeurs DC Comics

Abner Krill alias Polka-Dot Man est un super-vilain de l'univers DC Comics, consideré comme un ennemi de Batman, et de Robin[1]. Il fait aussi partie de la Task Force X couramment appelé la Suicide Squad, et il fait ses débuts au cinéma dans l'univers cinématographique DC dans le film de 2021 de James Gunn, The Suicide Squad, ou il est interpreté, par David Dastmalchian.

Biographie du personnage

Peu de temps après que Batman a commencé à apparaître dans Gotham City, sa renommée croissante a inspiré toute une génération d'ennemis qui ont commis des crimes en grande partie inoffensifs pour attirer son attention dans l'espoir de faisant correspondre les esprits avec le légendaire justicier. Parmi ceux-ci se trouvait un escroc local nommé Abner Krill,[2] qui a décidé, pour des raisons inconnues, de lancer une vague de criminalité basée sur des taches et des points dans Gotham City, où il est inévitablement entré en conflit avec Batman et Robin. En tant que Monsieur Polka-Dot, il portait un costume couvert de pastilles. Une fois retiré du costume, les spots pourraient être utilisés à diverses fins, telles que la création d'armes mortelles et d'un véhicule d'évasion bizarre. Il a réussi à capturer Robin, mais Batman l'a vaincu.[3]

Des années plus tard, Krill (qui s'appelle maintenant Polka-Dot Man) a de nouveau été poussé au crime lorsqu'il s'est retrouvé au chômage, sans le sou et désespéré de payer ses factures. Ne pouvant plus s'offrir son costume d'origine électronique, il a plutôt eu recours à une batte de baseball dans une tentative mal réfléchie de voler une bijouterie, ce qui l'a amené à agresser l'officier Foley de la police de Gotham City, causant des blessures mineures. Il a ensuite été sévèrement battu par le détective Harvey Bullock, qui en avait marre des méchants costumés dans la ville. L'agression a mis Polka-Dot Man en traction et il a déposé une plainte pour brutalité contre le service de police, ce qui a obligé Bullock à consulter un psychiatre.[4] Après son rétablissement, Krill est devenu un alcoolique engagé qui a passé plus de temps à s'abreuver de stupeur dans des bars louches qu'à troubler Batman.[5] Le fait que Robin l'avait retrouvé avec un léopard est devenu une sorte de Running Joke parmi d'autres méchants.[6] Comme Nightwing, Dick Grayson a rencontré Polka-Dot Man une deuxième fois lorsqu'il a saccagé "My Alibi", un bar connu pour les habitués de la pègre qui se sont portés garants de l'endroit où ils se trouvaient lorsqu'ils commettaient des crimes. Nightwing a lancé Krill à travers une vitrine et dans la rue, où il a été arrêté par la police.[7]

Mort

Plus tard, Polka-Dot Man (ayant repris son alias d'origine) est réapparu avec un nouveau look, rejoignant un groupe de méchants travaillant pour Général Immortus. Immortus, avec l'aide du Professeur Milo, a amélioré les pouvoirs et les gadgets des méchants. En tant que disciple du Général Immortus, Polka-Dot Man a probablement été opéré par le Professeur Milo pour intérioriser sa technologie.[8] Le groupe a été défait quand ils ont été trahis par Human Flame. La plupart ont été tués dans la bataille brutale, y compris Polka-Dot Man. Sa tête a été écrasée après qu'un couvercle de trou d'homme a atterri dessus.[9]

Pouvoirs, capacités, et équipement

Lorsqu'il a créé son costume, Abner Krill possédait une technologie de pointe sous la forme de pastilles du costume, qui étaient contrôlées par la ceinture du costume. Lorsqu'elles étaient attachées à son costume, elles étaient inertes, mais une fois retirées, ils grossissaient et devenaient divers dispositifs différents qui pourraient l'aider dans ses folies criminelles, notamment une soucoupe volante qu'il utilisait comme véhicule d'évasion.[3]

Les pastilles truquées utilisées par Polka-Dot Man comprenaient :

  • Flying Buzzsaw Dot, une pastille de polka rouge conçu comme un projectile. Le point avait un mécanisme intérieur rotatif sur lequel une lame de scie circulaire était montée.
  • Flying Saucer Dot, une pastille de polka jaune qui s'est rapidement développé en un planeur plat de la taille d'un homme. Il était dirigé par une série de boutons ou d'interrupteurs sur la ceinture de l'homme à pois.
  • Sun Dot, une pastille dorée conçu comme un projectile. Elle a été truquée pour ressembler à un modèle du soleil et a émis une lumière aveuglante et désorientante semblable à une fusée éclairante.
  • Bubble Dot, une pastille blanche qui s'est développée en une capsule translucide capable de voler. Comme le Flying Saucer Dot, il était dirigé par un appareil à ceinture.
  • Les Pastilles de Poing (Fist Dot), étaient des pastilles rouges, jaunes et orange conçus comme des projectiles. Ils ont été jetés à la fois et truqués pour ressembler à des poings humains. Lorsqu'ils rebondissent sur des adversaires à courte distance et de concert, ces points peuvent produire des effets de commotion.
  • Hole Dot, une pastille de polka noire simplement appelée "trou" par Polka-Dot Man. Il a ouvert ce qui semblait être un système de transport de téléportation et a probablement été développé avec l'aide du Général Immortus.

Autres versions

Injustice 2

Polka-Dot Man apparaît dans la bande dessinée préquelle de Injustice 2. À la suite des événements du premier jeu, il est présenté comme un membre de la Suicide Squad de cet univers.[10] Cependant, après qu'un mystérieux méchant (en fait Jason Todd déguisé en Batman) apparaisse et prenne le contrôle de l'escadron, il tue Polka-Dot Man en utilisant la bombe implantée dans son cou, lui considérant inutile.[11]

Batman '66

Polka-Dot Man fait un caméo dans le dernier numéro de la série de bandes dessinées Batman '66, se déroulant dans l'univers de la série Batman.[12]

Adaptations dans d'autres médias

Cinéma

Télévision

  • 2004-2008 : Batman : L'Alliance des héros : Polka-Dot Man fait des apparitions mineures sans dialogue dans les épisodes "Legends of the Dark Mite!", "A Bat Divided!" et "Joker: The Vile and the Villainous!".

Jeux vidéo

Notes et références

  1. https://batman.fandom.com/wiki/Polka-Dot_Man
  2. Batman: The Widening Gyre #4 (février 2010)
  3. 3,0 et 3,1 Detective Comics #300 (février 1962)
  4. Batman: GCPD #1
  5. Batgirl : Year One #5 (juin 2003)
  6. Final Crisis Aftermath: Run! #3 (septembre 2009)
  7. Nightwing #104 (avril 2005)
  8. Final Crisis Aftermath: Run #2 (août 2009)
  9. Final Crisis Aftermath: Run #4 (Octobre 2009)
  10. Injustice 2 #1
  11. Injustice 2 #3
  12. Batman '66 #30
  13. https://dcextendeduniverse.fandom.com/wiki/Polka-Dot_Man
  14. « SDCC'18 : LEGO DC SUPER VILLAINS Cast et Devs Dish sur Funever Evil - The Beat », Comicsbeat.com, (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).