Proline (marque)

Aller à la navigation Aller à la recherche

Les membranes imperméables et respirantes commercialisées sous la marque Proline sont développées par la société Alpex Protection. Elles sont de conception et de fabrication françaises et notamment concurrentes du Gore-Tex.

Technologie

Elles exploitent différentes technologies :

  • membrane hydrophile permettant de véhiculer les molécules de vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur du vêtement ;
  • membrane microporeuse constituée d'une multitude de pores dont la taille reste inférieure à celle des molécules d'eau, conférant ainsi une protection contre les intempéries tout en permettant néanmoins le passage des molécules de vapeur d'eau de taille sensiblement plus petite ;
  • membrane bicomposante combinant une couche hydrophile et une couche microporeuse.

Les polymères utilisés pour la réalisation de ces membranes sont de divers types : polyuréthane (PU), polyester, polytétrafluoroéthylène (PTFE).

L'exploitation de ces différentes technologies permet de réaliser, par contrecollage, des systèmes multicouches membranés destinés, par exemple, aux portifs de haut niveau, soldats, forces d'intervention et aux pompiers. Les principales performances de ces produits sont les suivantes :

  • la respirabilité ou résistance évaporative thermique (RET)[1] ;
  • la protection contre le froid ou résistance thermique en régime stationnaire (RCT)[2] ;
  • l'étanchéité ou la résistance à la pénétration de l'eau, évaluée selon la norme ISO 20811[3] ;
  • la perméabilité à l'air[4].

Les systèmes membranés multicouches Proline permettent également d'associer les fonctionnalités détaillées ci-dessous :

  • protection antistatique ;
  • protection mécanique (perforation, déchirure, abrasion, etc.) ;
  • protection contre le feu ;
  • protection contre la chaleur radiante et convective ;
  • protection contre les pathogènes véhiculés par le sang ;
  • protection contre les produits chimiques.

Utilisation

Elles sont utilisées dans les secteurs de l'équipement de protection individuelle (EPI), militaire, industriel et du vêtement de sport. Ces tissus techniques permettent aux personnes de travailler confortablement et d'être protégées contre les risques auxquels elles sont confrontées quotidiennement. Ils contribuent également aux performances accomplies par les adeptes des sports extrêmes.

Membranes concurrentes

  • eVENT
  • Gore-Tex
  • MP+
  • OutDry, système de lamination en 3D

Notes et références

  1. La RET détermine le flux de chaleur « latente » d'évaporation à travers une surface donnée lorsqu'un gradient de pression de vapeur d'eau stable dans le temps lui est appliqué. En d'autres termes, cette valeur exprime l'obstacle que constitue le vêtement au passage de la vapeur d'eau émanant du corps humain.
  2. La RCT, également détaillée dans la norme ISO 11092, exprimée en m2·K/W, détermine le flux de chaleur sèche à travers une surface donnée lorsqu'un gradient de température stable dans le temps lui est appliqué. Cette valeur mesure l'isolation thermique d'un vêtement.
  3. L'imperméabilité du vêtement s'exprime en mbar ou millimètre ou mPa. Ce test permet de connaître la pression hydrostatique supportée par un tissu multicouche membranée avant l'apparition d'une fuite.
  4. Contrôlée selon la norme ISO 9237, permettant d'évaluer la protection contre le vent d'un vêtement et donc ses propriétés coup-vent.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).