Jacques Jefferies

Aller à la navigation Aller à la recherche

Jacques Jefferies
Image illustrative de l’article Jacques Jefferies
Mass-start championnats de Belgique 2023 à Elsenborn
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2015 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Française
Nationalité Française
Royaume-Uni
Naissance (21 ans)
Lieu de naissance Thonon-les-Bains (France)
Surnom Jacqu-ccélère
Jacquot
Club Ski Club des Gets
Entraîneur Rachael Demangeat (ski)
Claire Breton (tir)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du Monde juniors 1 1 0
Championnats d'Europe juniors de biathlon 2 1 0

Jacques Jefferies, né le 18 avril 2002 à Thonon les Bains (Haute-Savoie) est un biathlète français d'origine britannique licencié du club des Gets.

Biographie

Originaire de Saint-Jean-d'Aulps, Jacques Jefferies a commencé sa carrière par le ski alpin avant de passer au biathlon.

En 2011, il rejoint Les Gets Ski Compétition, décroche ses premiers podiums au niveau départemental et s'offre la 3e place au classement général du Championnat de France des moins de 14 ans en 2016.

Né de parents Britanniques, Jacques Jefferies participe aux championnats de Grande-Bretagne 2018 du côté de Ruhpolding.

Depuis juin 2023, Jacques Jefferies fait partie des ambassadeurs de l’IBU en charge de répondre aux questions de la protection de l’environnement dans le biathlon[1],[2]

Parallèlement à sa carrière de sportif de haut niveau, Jacques Jefferies suis un bachelor en business digital et développement à l'école de management de Grenoble.

Jacques Jefferies est également passionné des sports d'hiver, de vélo, de natation, de formule 1 et de tout ce qui touche aux nouvelles technologies. De plus, Jacques Jefferies joue de l'alto dans un groupe de musique, le brass band de Saint-Jean-d'Aulps.

Parcours sportif

2020-2021 : débuts à l'international

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, la saison d'IBU Junior Cup 2020-2021 est presque entièrement annulée. Seuls les championnats du Monde Jeunes et Juniors sont maintenus[3].

Pour sa dernière année en catégorie Jeunes, Jacques Jefferies dispute sa première course internationale le 27 février 2021 à Obertilliach (Autriche) à l'occasion des Mondiaux Jeunes. Il termine alors 34e de l'individuel avec sept fautes au tir, puis 36e avec quatre erreurs sur le sprint et enfin 24e de la poursuite avec cinq fautes face aux cibles.

2021-2022 : premières médailles internationales, premiers pas en IBU Cup et vainqueur du Biathlon National Tour

Comme l'hiver précédent, l'encadrement de l'équipe de France décide de laisser évoluer ses jeunes biathlètes sur le circuit national[4]. L’équipe de France junior ne prend donc pas part au circuit IBU Junior Cup et effectuent leurs premières sorties internationales pour les Championnats d’Europe Juniors de Pokljuka (Slovénie) et aux Mondiaux Jeunes et Juniors de Soldier Hollow (U.S.A.).

Cependant, mi-décembre, Jacques Jefferies est sélectionné pour la première fois sur des courses IBU Cup. Pour sa première participation au second échelon mondial, il termine 101e de l'individuel avec 8 minutes de pénalité et 83e du sprint avec 2 fautes.

Le 20 janvier 2022 à Pokljuka (Slovénie), il monte pour la première fois sur un podium en décrochant le titre de champion d’Europe juniors de relais mixte aux côtés de Jeanne Richard (également originaire des Gets et avec qui il skie depuis le plus jeune âge) Camille Coupé et Damien Levet.

Quelques semaines plus tard, le 2 mars 2022, au terme d'une course à rebondissement, Jacques Jefferies et ses coéquipiers (Oscar Lombardot, Rémi Broutier et Paul Fontaine) décrochent le titre de champions du Monde du relais hommes juniors à Soldier Hollow (U.S.A.) devant l'Italie et les ultras favoris norvégiens.

Vainqueur à trois reprises sur la coupe de France de biathlon (sprint de Bessans, sprint et poursuite des Contamines-Montjoie), Jacques Jefferies remporte la Coupe de France de biathlon 2021-2022.

2022-2023 : enchaînement de podiums en IBU Junior Cup

L'équipe de France faisant une fois de plus l'impasse sur le début de saison en IBU Junior Cup[5], Jacques Jefferies effectue sa première sortie à l'occasion de l'étape d'Obertilliach (Autriche).

Obertilliach (IBU Junior Cup)

Auteur de trois fautes au pas de tir, Jacques Jefferies lance sa saison de bien belle manière. Le Montblanais, quatrième temps de ski, se classe 6e de l'individuel.

Deux jours plus tard, Jacques Jefferies est aligné sur le relais mixte en tant que dernier relayeur. Le Haut-Savoyard devait bien tirer et espérer des fautes de ses adversaires pour jouer la victoire. Malheureusement pour lui et ses coéquipiers, le Montblanais ira visiter l’anneau de pénalité sur son tir debout. Jacques Jefferies franchit la ligne d’arrivée en 3e position.

Le 17 décembre 2022, auteur d'un 9/10 derrière la carabine, Jacques Jefferies prend la 3e place du sprint d'Obertilliach, son premier podium individuel en course international.

Passage par la France pour les sélections

En vue des échéances à venir, la Fédération Française de Ski organise des sélections en deux phases, une à Bessans (Savoie) et la seconde du côté de Peisey-Nancroix (Savoie).

À Bessans, Jacques Jefferies termine 12e du premier sprint (8e chez les U22) avec deux fautes au tir, puis la 3e place du second sprint (2e chez les U22). Une semaine plus tard à Peisey-Nancroix, il prend la 20e place de l'individuel court avec 8 fautes au tir (12e chez les U22), puis, avec un 9/10, la 4e place sur le sprint (3e chez les U22).

Grâce à ses résultats, Jacques Jefferies décroche son ticket pour la prochaine étape d'IBU Junior Cup et pour les championnats d'Europe et du Monde Juniors.

Retour à l'international à Haanja (IBU Junior Cup)

Auteur d'une 10e et d'une 11e place sur les deux sprints, Jacques Jefferies réalise pourtant deux courses totalement différentes. Sur la première, il réalise le sans-faute au tir, mais ne semble pas dans un grand jour à ski. À l'inverse, sur le second sprint, il commet deux erreurs, mais réalise le 7e temps de ski.

Habitué à la place de finisseur sur les relais, Jacques Jefferies connaît un premier tir compliqué et quitte le stade avec près de 40 secondes de retard sur le podium. Le Français arrive seul pour le tir debout, n’utilise qu’une balle de pioche et ressort du pas de tir en compagnie du biathlète autrichien. Au jeté de ski, Jacques Jefferies franchit la ligne d’arrivée devant l'Autrichien et offre une 3e place à la France.

Championnats d'Europe juniors de Madona (IBU Junior Cup)

Sur la première course en Lettonie, l'individuel, Jacques Jefferies termine deuxième Français en 9e position. Avec une faute sur chacun des tirs debout, le Haut-Savoyard se classe à deux minutes et demie de la gagne.

Habituellement aligné sur les relais mixtes traditionnels, le staff tricolore décide de faire courir Jacques Jefferies sur le relais mixte simple. Aligné aux côtés de Léonie Jeannier, Jacques Jefferies clôture son premier exercice en 10e position à moins de 30 secondes de la tête de course. Par la suite, Léonie Jeannier grappille quelques places avant de repasser le témoin à Jacques Jefferies, la France est alors 6e à 41 secondes de la tête de course. Jacques Jefferies réalise alors un sublime sans-faute et un énorme temps de ski, la France est désormais 4e à moins de 30 secondes de la Slovénie, première. Contrairement à ses adversaires, Léonie Jeannier réalise un très bon relais et file vers la ligne d'arrivée la première. Léonie Jeannier et Jacques Jefferies décrochent le titre de champion d’Europe Juniors du relais mixte simple.

Moins en réussite sur le sprint, Jacques Jefferies termine en 27e position à presque deux minutes de la victoire.

Le lendemain sur la poursuite, parti avec 1 minute et 50 secondes de retard sur la tête de course, Jacques Jefferies réalise une superbe course. Septième à une minute de la médaille avant le dernier tir, le biathlète des Gets réalise le tir parfait, à l’inverse des biathlètes qui le précède. Entamant le cinquième tour en 3e position, Jacques Jefferies réussit à gagner une place dans les derniers mètres pour décrocher la médaille d’argent, sa première médaille internationale individuelle.

Championnats du Monde juniors de Chtchoutchinsk (IBU Junior Cup)

Pour lancer sa semaine de Mondiaux au Kazakhstan, Jacques Jefferies est aligné sur le relais mixte et, comme à l'accoutumé, en dernier relayeur. le Montblanais prend le relais en deuxième position à 7.3 secondes de la Suède. Sur le tir couché, le Haut-Savoyard utilise une balle de pioche et arrive sur le dernier exercice avec moins de 20 secondes de retard sur la tête de course. Jacques Jefferies tire profit des erreurs de ses adversaires pour quitter le stade à la deuxième place. Le dernier tour n’est qu’une formalité pour le quatrième relayeur attitré de l’équipe de France. Jacques Jefferies décroche la médaille d'argent avec ses coéquipiers Léonie Jeannier, Jeanne Richard et Théo Guiraud Poillot.

Course malheureuse pour Jacques Jefferies sur le relais hommes, sur lequel les Bleus sont tenant du titre. Toujours dernier relayeur, le Tricolore chute avant son tir couché et ses éléments de visée sont complétement obstrués par de la neige. Le Tricolore perd beaucoup de temps malgré un sans-faute au tir et n'arrive pas à remonter au classement. La France termine finalement 9e position à plus de cinq minutes de la gagne.

L'individuel et le sprint se passent mal pour Jacques Jefferies. Le Haut-Savoyard ne tire pas droit, ne semble pas en jambe et se classe respectivement 55e et 53e. Jacques Jefferies termine tout de même sa semaine par du positif avec une superbe poursuite en remontant de la 53e à la 28e place à la faveur d’un 18/20. Malheureusement pour lui, le globe de la spécialité lui échappe pour deux petits points.

Palmarès

Championnats du Monde juniors

Édition Individuel Sprint Poursuite Relais Relais mixte
Soldier Hollow 2022 28e 32e Médaille d'or, monde Épreuve inexistante à cette date
Chtchoutchinsk 2023 55e 53e 28e 9e Médaille d'argent, monde

Championnats d'Europe juniors

Édition Individuel Sprint Poursuite Relais mixte Relais mixte simple
Pokljuka 2022 18e 17e 16e Médaille d'or, monde
Madona 2023 9e 27e Médaille d'argent, monde Médaille d'or, monde

Championnats du Monde jeunes

Édition Individuel Sprint Poursuite Relais
Obertilliach 2021 34e 36e 24e

Championnats de France

Édition Catégorie Résultat scratch Résultat catégorie Tir
Prémanon 2018 U16 39e 6e 8 / 20 (2-2-4-4)
Méribel 2019 U17 35e 13e 10 / 20 (2-2-2-4)
Épreuve annulée en raison de la pandémie de coronavirus
Les Contamines-Montjoie 2021 U19 Médaille d'argent, monde 13 / 20 (1-3-2-1)
Prémanon 2022 U22 12e 7e 16 / 20 (1-1-1-1)
Bessans 2023 U22 9e Médaille de bronze, monde 12 / 20 (1-2-3-2)

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • — : non disputée
  • N.P. : non partant
  • N.F. : non fini

IBU Junior Cup

Saison Général Individuel Sprint Poursuite
2021-2022 41e 46e 42e 19e
2022-2023 9e 15e 9e 3e

Notes et références

  1. (en) IBU, « IBU and BIU introduce Athlete Ambassadors for 2023-2025 », sur International Biathlon Union - IBU, (consulté le )
  2. Romain LE BIAVANT, « Jacques Jefferies : "Je suis très fier" », sur Biathlon Live, (consulté le )
  3. Aymeric Mat, « Pas de Junior Cup cet hiver », sur Biathlon Live, (consulté le )
  4. Thomas Bray, « Biathlon | Junior Cup : les Français absents des trois premières étapes | Nordic Mag | N°1 Biathlon | Ski nordique », sur www.nordicmag.info, (consulté le )
  5. Thomas Bray, « Biathlon : la Junior Cup s'ouvre sans la France à Martell | Nordic Mag | N°1 Biathlon | Ski nordique », sur www.nordicmag.info, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la France
  • Portail du biathlon