Encyclopédie Wikimonde

Pseudo-journalisme

Aller à : navigation, rechercher

Le pseudo-journalisme (du grec ancien : ψευδἡς : « faux, trompeur[1], mensonge[2] » et du latin : diurnalis, dérivé de diurnus: « diurne ») est un communiqué ou une information qui est présentée sous des apparences journalistiques ou « faussement attribué[e] au journalisme », mais qui n'en a pas la démarche, ni la déontologie, ni la reconnaissance[3],[4],[5].

Le pseudo-journalisme se situe en opposition avec le journalisme[6].

Le terme de « pseudo-journalisme » est utilisé pour dénoncer la tromperie autour de certains communiqués, c'est-à-dire ceux qui les présentent, utilisent, sciemment ou non, des termes et des démarches qui semblent journalistiques dans le but de s'attribuer le crédit que le journalisme possède.[7],[8] Ils utilisent parfois un langage journalistique, mais ne respectent pas les critères de la méthode journalistique, tels que les principes intangibles de causalité[9], proximité[10], responsabilité[11], réalité[12], existence[13], démonstration[12], cohérence[14], force[15] et éthique[16] de l'information[4],[17],[6].

Le pseudo-journalisme se rapproche du para-journalisme[18] (« auprès de, à côté du journalisme ») dont le terme est perçu comme étant moins péjoratif et exprimant l'idée de proximité ou de contiguïté avec le journalisme. Les informations ou communiqués dits para-journalistiques sont, au mieux, trop peu étayés pour être considérés comme parties intégrantes du journalisme[19],[20].

Voir aussi

Références

  1. http://fr.wiktionary.org/wiki/%CF%88%CE%B5%CF%85%CE%B4%CE%AE%CF%82.
  2. http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/pseudo-/60345.
  3. « Les humeurs de la Journa-liste : à poing nommé! - Fédération professionnelle des journalistes du Québec », Fédération professionnelle des journalistes du Québec,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 Bill Kovach et Tom Rosenstiel, Principes du journalisme. Ce que les journalistes doivent savoir, ce que le public doit exiger, Editions Gallimard, , 384 p. (ISBN 978-2-07-257649-2) [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  5. (en) Meyer, Philip, « Saving Journalism », Columbia Journalism Review,‎ (lire en ligne)
  6. 6,0 et 6,1 (en) Bill Kovach et Tom Rosenstiel, The Elements of Journalism : What Newspeople Should Know and the Public Should Expect, Completely Updated and Revised, Three Rivers Press, , 268 p. (ISBN 978-0-307-34670-4) [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  7. Christian SALMON, Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, La Découverte, , 605 p. (ISBN 978-2-7071-6397-4) [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  8. (en) Daniel J. Boorstin, The Image : A Guide to Pseudo-Events in America, Knopf Doubleday Publishing Group, , 336 p. (ISBN 978-0-307-81916-1) [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  9. (en) Thomas Hanitzsch, « Journalists as peacekeeping force? Peace journalism and mass communication theory », Journalism Studies,‎
  10. Nicholas Diakopoulos, Munmun De Choudhury et Mor Naaman, « Finding and assessing social media information sources in the context of journalism », Proceeding, ACM,‎ , p. 2451–2460 (ISBN 9781450310154, DOI 10.1145/2207676.2208409, lire en ligne, consulté le )
  11. Deni Elliott, Responsible Journalism, [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  12. 12,0 et 12,1 Gilles GAUTHIER, « Le journalisme de communication : expression de conviction et moralisme », Les Cahiers du journalisme,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Elizabeth Bird, « Storytelling on the far side: Journalism and the weekly tabloid », Critical Studies in Mass Communication,‎ (lire en ligne)
  14. (en) Mark Deuze, « What is journalism? , What is journalism?: Professional identity and ideology of journalists reconsidered , Professional identity and ideology of journalists reconsidered », Journalism, vol. 6, no 4,‎ , p. 442–464 (ISSN 1464-8849, DOI 10.1177/1464884905056815, lire en ligne, consulté le )
  15. (en) James S. Ettema et Theodore L. Glasser, « Narrative Form and Moral Force: The Realization of Innocence and Guilt Through Investigative Journalism », Journal of Communication, vol. 38, no 3,‎ , p. 8–26 (ISSN 0021-9916 et 1460-2466, DOI 10.1111/j.1460-2466.1988.tb02057.x, lire en ligne, consulté le )
  16. Marc-François Bernier, Ethique et déontologie du journalisme, Presses Université Laval, , 408 p. (ISBN 978-2-7637-8133-4) [lire en ligne (page consultée le 2018-07-05)] 
  17. (en) Lars W. Nord, « Reporting more, informing less », Journalism,‎ (lire en ligne)
  18. « Monde - Des ONG se lancent dans le para journalisme - Fédération professionnelle des journalistes du Québec », Fédération professionnelle des journalistes du Québec,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. (en) Alfred Hermida, « TWITTERING THE NEWS The emergence of ambient journalism », Journalism Practice,‎ (lire en ligne)
  20. (en) BMW BAUER, « Taylor & Francis Group », Journalism, science and society,‎ (DOI 10.4324/9780203942314-10, lire en ligne, consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).