Encyclopédie Wikimonde

Radio Mené

Aller à : navigation, rechercher

Radio Mené est une station de radio associative qui a commencé à émettre[Quand ?] sur la bande FM dans les Côtes-d'Armor et a progressivement couvert toute la Bretagne. Elle a cessé d'émettre en 1997.

Histoire

Le Premier émetteur

Radio mené est une radio qui est née dans les années 1980, et a commencé dans la clandestinité, comme beaucoup de petites radios à cette époque.

La station d'émission était alors dans un vieux bus immobilisé sur le mont Bel Air (un des points culminants de la Bretagne), à Collinée ; dans la région du Mené (d'où son nom).

Elle passait de la musique (accordéon, musique bretonne) et des informations locales.

Le premier émetteur faisait 20 Watts, avec une petite antenne. Grâce à la position stratégique du bus sur Bel Air, Radio mené pouvait émettre sur 150 km avec du matériel ridicule.

De 20W, l'émetteur principal est passé à 100W, 300W, puis 500W et 1000W. TDF, chargé alors du contrôle du spectre hertzien, a obligé radio mené à diminuer leur puissance d'émission pour revenir sur 300 Watts.

Radio Mené fabriquait ses propres antennes, avec l'aide de Monsieur Merrien, un ancien technicien de radio de l'armée brestoise.

La Voiture JO Presdi

Ensuite, un émetteur de 20 Watts et une antenne de 5 m furent montés sur une voiture : la voiture Jo Presdi. Hertziennement reliée au premier émetteur, elle pouvait aussi bien relayer les émissions du bus ou être relayé par l'émetteur principal.

Elle a permis notamment de couvrir de nombreux évènements en direct : des courses cyclistes, des passages du tour de France, le championnat du monde de moto à Tremblay, les courses hippiques de La Motte, l'interview de François Mitterrand à Plessala, la fête de Plétan, la foire de Pluvigner, la foire de Pontivy, ...

Et de faire connaître la radio dans des localités où elle n'était pas télédiffusée par l'émetteur principal.

Le Second émetteur

Radio Mené installe ensuite un second émetteur a Dinan, qui émet sur la fréquence 95.0.

Le Réseau Sensation

En 1992, Thyphanie, Crystal et Radio Mené s'associent et lancent le programme Sensation ("Radio Thyphanie Mené[1] programme Sensation"), à ne pas confondre avec le petit réseau Sensations actuellement en région parisienne et Haute-Normandie.

Le Déclin

En 1995, Radio mené se sépare du reste du groupe à la suite de différends budgétaires. La radio Crystal disparaît, Thyphanie est mise en liquidation judiciaire puis rachetée par Réseau Ouest (Radio Caroline).

En 1996, encore des problèmes financiers obligent l'équipe de Radio Mené à abandonner le navire. La direction de l'association est alors confiée à Montmatre FM (MFM).

L'association finit par renoncer à son autorisation d'émettre le 13 mai 1997[2], au profit de MFM.

Logos de Radio Mené

Équipes

  • Jo Presdi et Véronika créateur de radio Mené de Saint Vran
  • responsable de l'époque Goujon Gérard

Programmation

Diffusion / Fréquences

  • Collinée : 101.6, puis 105.8
  • Dinan : 95.0

Notes et références


Cet article « Radio Mené » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).