Encyclopédie Wikimonde

Radio univers fm

Aller à : navigation, rechercher
Radio Univers
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Cuguen, Ille-et-Vilaine
Langue Français
Statut Radio associative (Catégorie A)
Site web Radio Univers
Différents noms Radio Chantepleure
Historique
Création 1981
Diffusion
FM Oui Oui 99,9 MHz
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

Radio Univers FM est une radio française associative non commerciale basée à Cuguen en Ille-et-Vilaine. Elle a été créée en juillet 1981 sous le nom de Radio Chantepleure[1] et prend son nom actuel en octobre 1990[2].

Radio Univers FM diffuse des programmes de musique classique, jazz et alternatives, des bulletins d'information de RFI depuis 2006[3], de nombreux entretiens sur des sujets sociaux, ainsi que des fictions sonores.

Elle s'écoute sur 99,9 MHz aux alentours de Saint-Malo, Dinan, Fougères et jusqu'à Rennes.

Historique

Issue de la dite presse parallèle des années 70, appelée aussi de contre-information, Radio Univers FM a été créée en 1981 en plein mouvement des radios libres, sous le nom de Radio Chantepleure.

Son fondateur, Daniel Dubois, est actuellement le président de l'association dont dépend la radio[4].

Patrick Roger, ancien directeur de France Info, actuellement présentateur du journal Europe 1 Midi, y a commencé sa carrière[5].
Jean Luc Blain, grand reporter français de télévision et de radio y a animé une émission en direct durant le Festival international du film insulaire de Groix en août 2012[6].

Programmation et émissions

La grille des programmes est structurée autour de 6 émissions quotidiennes[7] :

Quatre émissions apparaissent de manière moins fréquente : Karambolages, Frictions Sonores, Chemins de traverse et Journal des Sports.

Des améliorations techniques notables ont été apportées en 2009-2010 afin d'une part d'améliorer la qualité de transmission des émissions musicales et d'autre part de permettre de passer des musiciens en direct dans de bonnes conditions[4]. Cela permet par exemple à la radio d'inviter des musiciens et groupes à se produire en direct à l'occasion des fêtes de la musique[9].

Logosphère, l'émission phare

L'émission Logosphère, un soir sur deux après 20 h et un matin sur deux après 11 h, donne la parole aux personnalités rencontrées dans les universités, aux Champs libres à Rennes, dans les festivals. Au micro de Radio Univers sont passés entre autres, le médecin Xavier Emmanuelli, les journalistes Thierry Pech et Jean-Luc Blain, les rappeurs Oxmo Puccino, Insa Sané et Amkoullel, l'anthropologue Jean-Michel Huctin, les poètes Bernard Noël, Abdellatif Laâbi, Yvon Le Men, Abdelwahad Meddeb, et Joël Bastard, les ethnologues Pascal Dibie et Yvon Le Bot, les écrivains Patrick Chamoiseau, Alain Mabanckou, Véronique Taquin, Charles Robinson, et Odile Tobner, le démographe Emmanuel Todd, les historiens François Dosse, Benjamin Stora, et Danielle Voldman, les philosophes Patrick Viveret, Miguel Benasayag, Jean-Paul Dollé, Jacques Rancière, Vincent Cespedes, et Anselm Jappe, les sociologues Robert Castel, Vincent de Gaulejac, Nicole Aubert, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, les économistes Esther Jeffers et Jean-Louis Laville, le hacker Jérémie Zimmermann. Les émissions sont archivées et ré-écoutables en pod-cast[10].

Modèle économique

Après être passée du statut de « Radio libre » à celui de radio officiellement autorisée à émettre[11],[12],[13], Radio Univers est adhérente de l'EPRA, avec qui elle travaille occasionnellement[14]. Toutefois, comme les 170 autres radios adhérentes, elle est confrontée à la diminution drastique des budgets de cette dernière[15]. Outre son activité propre, la radio pour survivre propose en parallèle une activité de prestations de services techniques, et assiste par exemple la maison de la poésie de Rennes pour l'élaboration de sa sonothèque[16].

N'acceptant pas la publicité, la radio ne l'utilise pas non plus, et se contente, pour se faire connaître, de sa présence lors de manifestations qu'elle organise ou qu'elle retransmet[17],[18].

Notes et références

Voir aussi

Sources

  • « Partage des eaux troubles », EuroRadio,‎ (lire en ligne (https://dl.dropbox.com/u/9599065/img018.jpg))
  • « Aimez vous Brahms ? : Après le succès de France-Musique et de Radio-Classique, des petites stations consacrent une part importante de leurs programmes à la « grande » musique », Le Monde,‎ (lire en ligne (https://dl.dropbox.com/u/9599065/img021.jpg))
  • « Radio Univers diffuse ses ondes libres depuis 1983 », Ouest-France,‎ (lire en ligne (https://dl.dropbox.com/u/9599065/Ouest%20France%20Radio%20Univers.jpg))
  • « Fête de la Musique : un avant goût à la radio », Le Pays Malouin,‎ (lire en ligne (https://dl.dropbox.com/u/9599065/img015.jpg))

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel (http://www.radio-universfm.com/)
  • Sur Lieux-dits.eu (http://www.lieux-dits.eu/Ouvre%20la%20fenetre/univers_fm.htm)
  • Echanges Productions Radiophoniques (http://www.gip-epra.fr/nos-radios/annuaire/bretagne?30125f840bdaa9e00b3ca8e6842cea52=905d78d6616f565feee697dfd4374da2)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).