Encyclopédie Wikimonde

Serial Chiller

Aller à : navigation, rechercher
Serial Chiller
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre musical Hip-hop, hip-hop belge
Instruments Voix
Années actives Depuis 1998
Labels DabraKDabra, Souterrain Production, FRJ Production
Composition du groupe
Membres Karim Akel
David Hennaux
Frédéric Piette
DJ Mate

Serial Chiller est un groupe de hip-hop belge, originaire de Bruxelles.

Biographie

Lorsqu’il voit le jour en 1998, Serial Chiller est loin de constituer une initiative nouvelle pour ses membres. Ceux-ci tournaient alors une page de leur histoire afin de redessiner les bases d’un groupe unifié. En 1993 déjà, Krimo, Asé, Vokal et Kimo formaient le groupe MAD (« Mot à dire » ou « fou », au choix) qui prit très vite la dénomination d'Ipso Facto.

Encouragés par leur expérience au sein de l’asbl Accueil Jeunes, une association de Saint-Josse-ten-Noode qui apprend aux jeunes à réaliser leurs projets, les quatre garçons entrent en contact avec le milieu hip-hop de Bruxelles, ils saisissent l’occasion de participer à de petits festivals, des fêtes de quartier, des contributions auprès de maisons de jeunes et obtiennent alors un premier prix au festival Mix’Art. Poussés par ce premier succès, Ipso Facto multiplie les apparitions à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie. Dès la fin de l’année 1998, par nécessité de créer une structure, les membres du crew forment le label indépendant DabraKDabra et adoptent définitivement le nom de Serial Chiller[1]. Le groupe participe à quelques projets, tels les mixtapes 50 Emceez (Souterrain Production), Pacte avec le micro (FRJ Production), Fier d’être belge ?, Détonateur. Par la suite, Serial Chiller s’inscrit au concours-festival Emergenza organisé au Centre culturel du Botanique à Bruxelles, du 24 au 26 mai 2002, et se hisse à la deuxième place lors de la finale nationale[2]. Cette expérience encourage une fois de plus les membres de Serail Chiller à donner de la voix et à porter plus loin leurs ambitions artistiques.

C’est en juin 2003 que le groupe finalise son premier projet, le maxi Sans effets et sans strass, en association avec l’asbl B-Boys. Début 2004, il participe au concours Chanson à la française et remporte le prix du Conseil de la musique et le prix des Jeunesses musicales, ce qui lui donne l’occasion de se retrouver à l’affiche de plusieurs festivals du pays (Enfanfare, Music kids, Franc’off, Anniversaire Zulu, Fête de la musique de Bruxelles) et de participer à la tournée des Jeunesses musicales 2004-2005.

Nommée aux Octaves de la musique comme groupe découverte de l’année 2003-2004 aux côtés de Casimir Liberski, Cloé du Trèfle, Girls in Hawaii, Julianne Deville, Shadi Torbey, Showstar, petit à petit la formation se fait un nom dans le décor musical belge[3].

Après avoir tourné son premier clip et bénéficié d’une rotation sur MCM ainsi que des interviews de chaînes comme La Deuj', Serial Chiller sort son premier album qui se nomme Tour de contrôle.

Concerts

  • Festival Skate - Bruxelles, 05-2008
  • Festival Lez'arts urbains - Bruxelles, 11-2007
  • Festival Noh - Bruxelles, 04-2007
  • Place au Printemps - Bruxelles, 03-2007
  • Le Père Noël est un rocker - Tournai, 12-2006
  • Belgian hill - Namur, 09-2006
  • Avec nos mains propres - Bruxelles, 09-2006
  • Festival des marolles - Bruxelles, 09-2006
  • Dour Festival - Dour, 07-2006
  • Concert Bouling des basains - Mons, 05-2006
  • Boutik' Rock - Bruxelles, 02-2006
  • Emergenza festival - Bruxelles, 01-03, 2006
  • Belgium Chill - Verviers, 12-2005
  • Dour Festival - Dour, 07-2005
  • Fête de la musique - Live Réaction - Bruxelles 06-2005
  • Streetlife - Bruxelles, 05-2005
  • Hip’ Optimystic - Hall saint Géry, Bruxelles, 12-2004
  • Les Nuits caustiques – Bruxelles, 11-2004
  • Festival Unity - Uccle, 11-2004
  • Festival Enfanfare - Blégny, 09-2004
  • Musikid's Festival - Charleroi, 09-2004
  • Franc'Off - concours officiel des Francofolies de Spa - Spa, 07-2004
  • Vitrine des Jeunesses musicales - Ciney 07-2004, Fête de la musique (FNAC - UCCLE - Saint Gilles) 06-2004
  • Le groupe est nommé aux Octaves de la musique pour le prix du jury, jeune talent 2003 - 2004. Tournée des Jeunesses musicales 2004 - 2005, Trazegnies - Morlanwez - Bruxelles - Liège - Namur - Athus - Dinant - Barvaux - Neufchateau - IPPJ - Wavre
  • Brussels Jazz Marathon - Bruxelles, 05-2004
  • Musique à la française
  • Concours, 03-04-05-2004 (Prix des Jeunesses musicales, Prix Podium Fnac, Prix Fête de la musique), Le clip Pour foutre le souk - Belgique 03-2004 réalisation Benjamin Vire...
  • Showcase Sans effets et sans strass - Bruxelles 10-2003 Chez Zel
  • Fête de la musique Louvain-la-Neuve, 2002
  • Festival HH - Auderguem, 2002
  • HH Senghor – Bruxelles, 2002
  • Emergenza - Bruxelles, 2e lauréat de la finale
  • 2002 Connection Rap 1 et 2 - Ottignies-Louvain-la-Neuve, 2002 - 2003
  • Bruxelles en couleur - Bruxelles, 1998
  • Gate Away Festival - Bruxelles, 1998
  • Lez'arts hip hop - Bruxelles, Halles de Schaerbeek, 1997
  • Festival de Wanze - Wanze, 1997 Festival de Huy - Huy, 1997 Recyclart - Bruxelles, 1997

Médias

  • Diffusion du clip Pour foutre le souk sur MCM Belgique
  • Diffusion de plusieurs titres de l’album Tour de contrôle sur plusieurs radios régionales et nationales : Equinox, Run, Vibration, Campus, Pure FM.
  • Interview sur MCM dans l’émission Plus que de la musique
  • Interview sur Pure FM dans l’émission RC4
  • Interview et chronique dans le magazine Max
  • Interview dans le magazine Tribal

Membres

  • Abdel Krimo, alias Karim Akel, a grandi à Schaerbeek où il est né. Il a su capter les qualités de ses deux parents : l’enthousiasme permanent de sa mère belge et la force tranquille de son père marocain. À la ville, Krimo cumule les projets « jeunes » : éducateur d’école en semaine, animateur d’un mouvement de jeunesse le dimanche, il trouve toujours un moment pour gérer différents aspects du groupe : de l’écriture de textes jusqu’aux déplacements du crew. Actif aussi dans le milieu slam belge, Krimo a participé notamment aux Nuits Botanique Slam Session Project et au Festival des Mots à Liège.
  • Adoum, alias David Hennaux, poursuit toutes ses études avec lui. Il prend ainsi part aux premières initiatives du groupe MAD. Au départ, Adoum est danseur et ne rappe pas encore. Il coupe net pendant trois ans, avec la dissolution du crew. Dans l’intervalle, il travaille beaucoup, mais finit par rejoindre Nobel et les autres, en reprenant des activités de chanteur. Sur scène, David est la voix posée du groupe.
  • Krugger, alias Frédéric Piette, est un autre caractère posé de Serial Chiller. En classe avec Nobel, il participe de loin aux activités d’Ipso Facto avant d’entrer dans le groupe à la formation du collectif La Secte. C’est à ce moment qu’il se décide à entrer en action. Derrière ses platines, Krugger perfectionne sa technique et se spécialise dans plusieurs styles.
  • DJ Mate, alias Christophe Hernandez, rencontre Krimo sur les bancs d’école en arts-déco. Inséparables, les deux gars partagent tout et passent le plus clair de leur temps ensemble. À vingt et un ans, Mate délaisse même ses platines le dimanche et rempile au patro où Krimo anime les aînés.

Notes et références

  1. « P50 & Serial Chiller », sur Dour Festival (consulté le 1er juillet 2016).
  2. « A propos de Emergenza: finale belge », sur out.be, (consulté le 1er juillet 2016).
  3. « Musique - Remise des prix lundi La première Octave : la victoire de Casimir Un pari sur l'avenir », sur lesoir.be, (consulté le 1er juillet 2016).


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).