Street Fighter (bande dessinée)

Aller à la navigation Aller à la recherche

Street Fighter
Éditeur Malibu Comics
Numéros 3

Street Fighter est une série de bandes dessinées basée sur la série de jeux vidéo homonyme qui compte trois numéros publiés d'août à novembre 1993 par Malibu Comics. Se déroulant après les événements du jeu Street Fighter original, la série s'est concentrée sur les tentatives de M. Bison de conquérir le monde et d'éliminer les Street Fighters qu'il considère comme une menace pour ses plans.

Intrigue générale

Après la fin du précédent tournoi mondial Street Fighter, au cours duquel Ryu a battu le champion du monde Sagat, Ryu et ses amis Ken et Chun-Li ont chacun emprunté des chemins différents dans la vie. Tandis que Ryu continue de s'entraîner dur et de suivre la voie du guerrier, Chun-Li a rejoint Interpol pour retrouver et traduire en justice l'assassin de son père et Ken (que Ryu n'a pas vu depuis un an) est devenu une célébrité. Sagat, humilié par sa défaite face à Ryu, a rejoint l'organisation Shadaloo pour devenir suffisamment fort pour vaincre Ryu et récupérer son titre. Ken, maintenant marié, s'est retiré des combats de rue et joue dans des publicités pour le plaisir, mais continue de s'entraîner et est toujours très puissant. Après avoir passé du temps avec des amis, Ken est confronté de manière inattendue à Balrog, le bras droit de M. Bison (qui a apparemment rejoint Shadaloo pour rembourser Bison pour l'avoir libéré des accusations de contrebande), qui s'est battu et a perdu contre Ken lors du tournoi précédent. Bien que sévèrement battu par Balrog, Ken l'accable de sa force de berserker, mais des voyous armés arrivent pour aider Balrog, qui s'enfuit rapidement des lieux. Ken est soulagé que le combat semble terminé, mais est bientôt confronté à un Sagat à l'air menaçant, qui bat Ken après un long combat et le poignarde avec un couteau, le tuant apparemment. Quelque temps plus tard, une voiture sans conducteur s'écrase dans le jardin de Ryu chez lui au Japon, et il pleure d'angoisse en y trouvant le cuir chevelu de Ken et des morceaux de ses vêtements ensanglantés dans la voiture, dans une boîte marquée « pour Ryu ».

Partout dans le monde, divers combattants du tournoi précédent apprennent la mort apparente de Ken et jurent de le venger. Pendant ce temps, Bison continue d'entraîner Sagat, gardant son esprit occupé à améliorer ses capacités de combat pour lui faire ignorer sa culpabilité pour la mort apparente de Ken, et ce dans l'espoir de le transformer en une machine à tuer. Bison demande également à l'un de ses agents d'empoisonner Ryu et l'ancien maître de Ken, Sheng Long, le laissant paralysé. Bien que doutant que Sheng Long mourra, le dictateur reste convaincu qu'il ne sera plus une menace pour lui avant longtemps et affirme à Balrog que Ryu est désormais leur seule préoccupation.

Sur l'île d'Okinawa, où vit Sheng Long, le grand guerrier des arts martiaux est soigné par Nida, un combattant de rue des Philippines venu à Okinawa pour apprendre les voies du karaté Shotokan, le style de combat de Sheng Long. Sheng Long est surpris que de l'absence de ses élèves Ryu et Ken, mais Nida lui parle d'un nouveau tournoi Street Fighter approchant et pense qu'ils y seront. Sheng Long promet à Nida de lui apprendre le karaté Shotokan une fois qu'il aura récupéré, mais elle craint pour sa survie, le poison mortel étant toujours dans son corps. Après avoir laissé Sheng Long se reposer, Nida se rend dans une autre pièce pour s'entraîner et écrase un mannequin portant une photo de Ryu, jurant qu'une fois qu'elle aura vaincu le tueur de Ken pour restaurer l'honneur de leur maître, elle le confrontera lui ensuite.

Le troisième et dernier numéro de "Street Fighter" comprenait un épilogue révélant ce qui serait arrivé aux différents personnages si la bande dessinée avait continué. Entre autres développements, la survie de Ken aurait été révélée, une histoire d'amour aurait éclos entre Ryu et Chun-Li (qui avaient des sentiments amoureux l'un pour l'autre dans le premier numéro, mais n'étaient pas allés au-delà de s'embrasser), Sagat se serait racheté pour s'être rangés du côté de Bison, et il aurait été révélé que Bison avait conspiré avec des « forces obscures » pour créer des doubles maléfiques des différents combattants de rue à travers le monde, dont l'un (un double maléfique de Ryu) avait tué le père de Nida, justifiant sa rancune contre lui. Selon l'épilogue, la bande dessinée avait été annulée en raison de complications avec Capcom et de leur aversion pour les premiers numéros publiés, et les créateurs ont exprimé l'espoir que quelqu'un continuerait à publier la bande dessinée[1].

Références

  1. « Street Fighter Miscellany », streetfightermiscellany.com (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des comics