Édith Simonnet

Aller à la navigation Aller à la recherche
Édith Simonnet
Edith Simonnet.JPG
Edith Simonnet en 2012.

Édith Simonnet, née le à Suresnes, est une journaliste, animatrice et productrice de télévision, sculptrice et artiste peintre française.

Journaliste

Après des études de langues étrangères appliquées à l'université Paris IV Sorbonne, Édith Simonnet entre au Figaro comme journaliste pigiste[1]. Quelques mois plus tard, elle y rejoint les pages économiques.

En 1986, elle est envoyée à Lyon lors de la création de Lyon Figaro sous la direction de Alain Bühler[2].

En 1988, elle participe au lancement de Télé Lyon Métropole. Un an plus tard, Jérôme Bellay, son mari, prend la direction de l'antenne et lui confie avec Yves Calvi, la présentation du journal télévisé[3].

En 1989, elle rejoint Télé Monte Carlo[3].

En 1994, elle participe au lancement de la première chaine française d'information continue LCI dirigée par Jérôme Bellay qui lui confie la présentation des journaux de la mi-journée[3].

En 2000, elle participe à la création de la Chaine Santé Vie, au sein du groupe Lagardère[3]. Elle produit différentes émissions : Psy présenté par Caroline Thompson, Réponses de psy présenté par Caroline Dublanche et Questions de psy présenté par Édith Simonnet.

En 2002, lorsque la Chaine Santé est rachetée, elle se consacre à la sculpture.

Sculptrice et artiste peintre

En 1991, après un passage dans les ateliers de la ville de Levallois-Perret, elle commence son travail autour de la danse et du mouvement. Elle est influencée par le fondeur Gilbert Clémenti à Meudon et travaille ensuite avec la fonderie Barthélémy à Crest[réf. souhaitée].

À partir de 2000, elle expose dans diverses galeries françaises. En 2003, elle expose à Création contemporaine des œuvres autour de la danse[3].

Elle se consacre ensuite à la sculpture de matériaux pauvres, le papier, le carton et à la peinture de portraits grand format.

Commandes et sélections

En 2000, à la demande de l'Association Art au présent, elle réalise une crèche pour la basilique de Fourvière. Marie, Joseph et Jésus sont réalisés sur une armature métallique recouverte de terre crue, de tissus et de feuille d'or[réf. souhaitée].

En 2008, elle répond à un appel à artistes pour la Biennale des lions. Elle est sélectionnée avec 69 autres sculpteurs et plasticiens. Elle réalise la sculpture Lyon Inside, un lion recouvert de circuits imprimés avec une crinière en fibre optique. Les sculptures ont été vendues aux enchères à l'hôtel de ville de Lyon[4],[1].

Elle participe depuis 2009 aux Ain'Pertinentes, biennale d'art contemporain de Bourg-en-Bresse : en 2009 avec la sculpture Quia Nominor, entièrement recouverte de centimes d'euro laminés et tressés, en 2011 avec Green Bresse, et en 2013 avec À l'Origine[1].

En 2015, deux grandes sculptures Petra sont acquises par le groupe GL Events pour son nouveau siège, conçu par Odile Decq à la Confluence de Lyon[réf. souhaitée].

En 2020, elle sculpte une madone qui est installée dans une niche de la rue Tavernier à Lyon[5],[6].

Nouveaux projets culturels de presse

TOC

De 2013 à 2015, Édith Simonnet participe au projet TOC[7],[8], Troubles obsessionnels culturels, une plateforme pour la culture dans la région Rhône-Alpes[source insuffisante].

SubjectifMedia

En 2018, elle participe au lancement par Gilles Verdiani de SubjectifMedia, réseau social permettant le dialogue entre les abonnés et les auteurs de programmes[9].

Récompense

Elle est en 2015 lauréate du premier prix Livio Benedetti pour son œuvre de sculpteur, peintre et écrivain. Le prix lui est remis le , au théâtre Charles-Dullin de Chambéry[10].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Symbole d’un monde nouveau : Édith Simonnet, Lyon, créatrice de l’œuf « à l’Origine ». Le Progrès, 30 juin 2013. Lire en ligne
  2. Pierre Muguet. Lyon, la presse et Le Figaro. Gryphe, mai 2007, n°16. Lire en ligne
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Françoise Petit. Edith Simonnet : les beaux vertiges de la sculpture. Lyon People, 21 juillet 2003. Lire en ligne
  4. economie.lyftv.com.
  5. Une nouvelle madone érigée rue Tavernier. Le Progrès, 23 décembre 2020. Lire en ligne
  6. KTO, 16 septembre 2022Voir en ligne
  7. [1]
  8. Le grand pari de la start-up lyonnaise Mytoc : démocratiser la culture, tout en en faisant un business. Lyon Entreprises, 1er avril 2017. Lire en ligne
  9. "Subjectif": une chaîne en ligne 100% culture pour début 2018. La Dépêche, 13 juillet 2017. Lire en ligne
  10. Frédéric Thiers. Édith Simonnet : Livio Benedetti, toujours un peu plus loin. Le Dauphiné, 5 octobre 2015. Lire en ligne

Annexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la France
  • Portail de la télévision
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la peinture
  • Portail de la sculpture
  • Portail de l’histoire de l’art