Article 60 (livre)

Aller à la navigation Aller à la recherche

Article 60 est un livre témoignage, publié en 2018 en Belgique aux éditions Le livre en papier et écrit par Cosme Agbodji, sous le pseudonyme de Cosmos Eglo.

Auteur

Cosme Agbodji est un auteur belge d’origine togolaise. En 1996, il tombe en désaccord avec les autorités de son pays de naissance après avoir publié un poème intitulé Le Sauteur et la Perche, une allégorie à travers laquelle il compare les personnalités politiques togolaises aux sauteurs à la perche[1]. À la façon des sauteurs qui, la barre franchie, se débarrassent de la perche, ces personnalités élues à la magistrature suprême feraient selon lui bon débarras du peuple qui les a élues. Des mesures prises contre lui par le régime le forcent à prendre le chemin de l’exil[2].

Contexte

Il existe en Belgique un système de contrat de travail dénommé « Article 60 ». Cette appellation fait référence à la loi organique du 8 juillet 1976 des CPAS (Centre public d'action sociale). En vertu de cette loi, les CPAS octroient des emplois à durée déterminée (manuels ou administratifs) aux personnes bénéficiant déjà d'une assistance sociale sous forme de RIS (Revenu d'Intégration Sociale)[3].

En principe, c'est un contrat d'insertion professionnelle dont le but est de fournir aux bénéficiaires une expérience professionnelle susceptible de faciliter leur entrée sur le marché de l'emploi. Dans les faits, ces contrats permettent aux bénéficiaires de « travailler suffisamment pour prétendre aux allocations de chômage»[4]. Par ailleurs, sur le terrain, les personnes employées sous contrat Article 60 seraient vues comme de statut inférieur, et partant victimes de préjugés de nature à les considérer comme des assistés sociaux plutôt que des travailleurs au sens propre du mot, d'où des traitements différents qui leur seraient infligés[5].

Ouvrage

Article 60 est le récit de ce que l’auteur perçoit comme les revers du contrat Article 60[6]. Employé sous ce type de contrat durant deux ans au sein du Service Action Migrants (SAM) du CPAS de Charleroi, l’auteur relate avoir été victime « d’injustices et d’humiliations épargnées aux autres ». Entre autres, il évoque des jeux de pouvoir émanant de ses collègues, le refus de lui fournir une clé d’accès aux locaux de travail (avec pour explication qu'il n'était pas un travailleur normal), usage de procès-verbaux de réunion pour mettre en relief des « erreurs bénignes » de sa part[7].

Réaction du CPAS de Charleroi

Le CPAS de Charleroi n’a pas caché sa « stupeur » devant les faits évoqués, révélant que ce bénéficiaire n’avait jamais formulé de doléances à qui que ce soit. Quant à la nature des faits allégués, le CPAS a relativisé, estimant que le vécu de Cosme Agbodji faisait partie du « quotidien au travail »[réf. nécessaire]. Peu après cette publication, l’auteur (qui se trouve être écrivain public aussi[8]) aurait été refusé d’accès au bureau d’écrivain public à l’Espace citoyen de Marchienne-au-Pont[7]. Le CPAS de Charleroi n'a pas commenté cet incident.

Références

  1. Didier Albin, « Cosmos Eglo Agbodji, un aller simple », sur L'Avenir,
  2. « Marchienne-au-Pont: d’esquif en abri… » Accès payant, sur Sudinfo,
  3. « Filière des contrats de travail d'insertion "Article 60§7" | CPAS de Charleroi », sur www.cpascharleroi.be (consulté le )
  4. « L'article 60 du CPAS expliqué », sur CPAS Info (consulté le )
  5. Joachim Debelder, « Avantages et inconvénients des contrats « article 60 » pour les travailleurs étrangers - IRFAM », sur www.irfam.org, (consulté le )
  6. Didier Albin, « L’article 60 démonté par un bénéficiaire », sur lavenir.net, (consulté le )
  7. 7,0 et 7,1 Didier Albin, « Contrat Article 60: un livre révèle les revers de la médaille », sur DHnet, (consulté le )
  8. Céline Teret, « Prête-moi ta plume, pour écrire ensemble », sur Alter Echos, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la Belgique
  • Portail de la littérature