Encyclopédie Wikimonde

Bertrand Moingeon

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Bertrand Moingeon, né le 24 août 1964 à Besançon, est professeur de management stratégique à HEC Paris depuis 1992[1].

Il poursuit une double carrière, académique (auteur de plus de quatre-vingt publications, il a été professeur invité à la Harvard Business School) et managériale (membre du comité de direction de HEC Paris durant 16 ans, administrateur de CCIParis Beijing Consulting ainsi que du Centre de Recherches et d'Etudes des Chefs d'Entreprise, dit HEC Le Château, dont il a assuré la direction générale)[2].

Élu à quatre reprises par ses pairs pour piloter les activités de formation continue pour managers et dirigeants, il a été directeur délégué de HEC Executive Education, puis directeur général adjoint de HEC Paris. Il a notamment contribué à positionner HEC Executive Education parmi les leaders mondiaux dans ce domaine[3]. HEC occupe ainsi la 1ère place mondiale dans les classements Executive Education du Financial Times en 2011, 2013 et 2014[4],[5],[6].

En 16 ans, le chiffre d'affaires de cette activité a été multiplié par quinze avec une croissance très soutenue au niveau international (campus au Qatar, filiale en Chine, etc.)[7]. Il est cofondateur de Trium Global EMBA[8], programme diplômant conjoint avec la London School of Economics and Political Science et la Stern School of Business de l'Université de New York. Il en a assuré le pilotage stratégique pendant 14 ans en tant que Membre puis Chairman du Board. Depuis sa première participation au classement Executive MBA du Financial Times en 2006, ce programme a toujours figuré dans le top 4 mondial. En 2014, Trium se classe à la première place[9],[10].

Bertrand Moingeon dirige également l'Institut de l'Europe d'HEC[11],[12], qu'il a créé avec Noëlle Lenoir (Ancien Ministre, et Présidente de l'Institut) en 2004[12].

Ses travaux de recherche portent actuellement sur l'innovation stratégique, l'apprentissage de l'organisation et le management de l'expérience des parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs, etc.).

Sa double carrière, académique et managériale ont valu à Bertrand Moingeon d'être Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur, Chevalier dans l'Ordre National du Mérite, Chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques et de participer en qualité d'expert à diverses instances de gouvernance en France et à l'étranger (e.g. administrateur de sociétés, commissions gouvernementales, comités éditoriaux).

Formation

  • Habilitation à diriger des recherches en sciences de gestion (1993)
  • International Teachers Programme (1992)
  • Doctorat de Sociologie (1991)
  • Diplôme de spécialisation du Doctorat HEC (1991)

Domaines d'intérêt[13],[2]

Accéder aux facteurs explicatifs du fonctionnement des organisations, telle est l'une des motivations qui oriente ses travaux de recherche depuis plus de 20 ans. Cette volonté était déjà présente lorsqu'il passe son doctorat de sociologie sur l'apport de la théorie de Pierre Bourdieu à la compréhension du management des organisations. Au-delà de la formulation de théories descriptives, il s'intéresse tout particulièrement à l'élaboration de connaissances « actionnables ». Dans la lignée des écrits de Chris Argyris avec lequel il a travaillé à Harvard, ses recherches montrent qu’ « une prise de conscience des dirigeants de leur part de responsabilité dans les situations dont ils déplorent l'existence » est un puissant levier de changement. Une prise de conscience qu'il promeut notamment dans ses nombreuses publications sur la gestion du changement, le management et l'innovation stratégique, l'identité ainsi que l'apprentissage de l'organisation. Des thèmes qu'il développe aussi dans ses activités de formation et de conseil auprès de nombreuses entreprises en France et à l'étranger. Il est coauteur de Stratégor(5e, Dunod, 2009), véritable best-seller traduit en quatre langues. Il a également publié plusieurs ouvrages dont Organizational Learning and Competitive Advantage (1996), avec Amy Edmondson, professeur à la Harvard Business School, Gouvernement d'entreprise : Débats théoriques et pratiques (2001), avec Karine Le Joly, Corporate and Organizational Identities (2002), avec Guillaume Soenen ainsi que Peut-on former les dirigeants ? L'apport de la recherche (2003). Dans le prolongement de ses recherches sur l'apprentissage de l'organisation, il s'intéresse actuellement au management de l'expérience ainsi qu'à l'innovation stratégique. Cette innovation prend un sens tout particulier lorsqu'il s'agit d'optimiser la performance sociétale. C'est précisément ce qu'il met en évidence dans ses récents travaux avec Muhammad Yunus, Fondateur de la Grameen Bank et Prix Nobel de la Paix, recherches réalisées avec Laurence Lehmann-Ortega et portant sur la notion de "social business model".

Publications[1][2]

  • Bayle-Cordier, J., Mirvis, P. et B. Moingeon (2015), “Projecting Different Identities: A Longitudinal Study of the “Whipsaw” Effects of Changing Leadership Discourse About the Triple Bottom Line”, The Journal of Applied Behavioral Science, Vol. 51(3) 336–374.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2013), « Social business, a new place for businesses to innovate », in Barou, Y et al. (eds), The European social model, Jouve, des îlots de résistance.
  • Moingeon, B et L. Lehmann-Ortega (2013), « Le social business, nouveau lieu d'innovation pour les entreprises », in Barou, Y et al. (eds), Le modèle social européen, Jouve, des îlots de résistance.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2010), « Creation and Implementation of a New Business Model: a disarming case study », M@n@gement, 13: 4, 266-297.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2010), « Genèse et Déploiement d'un Nouveau Business Model : l'Etude d'un Cas Désarmant », M@n@gement, 13: 4, 266-297.
  • Moingeon, B. et E. Lefranc (2010), « Bicad University. Communauté de pratique et partage du savoir », in Chevalier F. (sous la dir.), Pratiques de GRH dans les pays francophones, Paris, Vuibert, pp. 67-71.
  • Yunus, M., Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2010), « Building Social Business Models: Lessons from the Grameen Experience », avril-juin, vol 43, n°2-3, Long Range Planning, pp. 308-325.
  • Lehmann-Ortega, L. et B. Moingeon (2010), « Lever l'incertitude sur les conséquences de l'innovation stratégique », Revue Française de Gestion, 4, 203, pp. 57-70.
  • Yunus, M., Lehmann-Ortega, L. et B. Moingeon (2010), « Réinventer l'entreprise grâce au social business », in Le Roux J.M. et B. Ramanantsoa, Réinventer l'entreprise. Repères pour une crise qui va durer, Paris, Pearson.
  • Moingeon, B. et E. Lefranc (2010), « Le management de l'expérience, nouvel enjeu pour l'entreprise », in Le Roux J.M. et B. Ramanantsoa, Réinventer l'entreprise. Repères pour une crise qui va durer, Paris, Pearson.
  • Moingeon, B., Lumineau, F. et A. Perrin (2009), « Managing Knowledge Across Boundaries: A Learning Mix Perspective », in Sparrow, P.R. (ed.) Handbook of International HR Research: Integrating People, Process and Context. Oxford: Blackwell.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2008), Valtis, une innovation stratégique désarmante, Centrale des Cas et Moyens Pédagogiques.
  • Edmondson, A., Moingeon, B., Dessain, V. et A. Damgaard Jensen (2008), Global Knowledge Management at Danone, n°9-608-107, Harvard Business School Publishing, Cambridge.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2007), « Enjeux et opportunités de l'executive education », Revue Française de Gestion, n°178-179, Novembre-Décembre, pp107-116.
  • Moingeon, B., Quélin, B., Dalsace, F. et F. Lumineau (2006) « Inter-Organizational Communities of Practice: Specificities and Stakes », Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°857, 18 p.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2006), « Strategic Innovation : How to Grow in Mature Markets », European Business Forum, 24, Printemps, pp. 50-54.
  • Moingeon, B. et A. Perrin (2006), « Knowledge Management : A Learning Mix Perspective », Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°836, 26 p.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (2005), « La confiance, un atout essentiel pour les entreprises », Les Echos : L'art du Management, 8 décembre.
  • Mathieu, E. et B. Moingeon (2005), « Compétitivité de la France : classements et analyses », Les Echos : L'art du Management, 10 novembre.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2005), « Le business model au service de la performance », Les Echos : L'art du Management, 13octobre, pp. 8-9.
  • Strategor (ouvrage collectif) (2005), Stratégie, structure, décision, identité. Politique générale de l'entreprise, Paris, Dunod.
  • Edmondson, A. et B. Moingeon (2004), « From Organizational Learning to the Learning Organization » in Grey, C. et E. Antonacopoulou (eds), Essential Readings in Management Learning, Londres, Sage Publications; initialement publié dans Management Learning, Vol. 29 (1), March 1998, 5-20 (également Working Paper, Harvard Business School, Division of Research, n°97-067, 1997; retenu dans la « spring selection of HBS working papers »).
  • Moingeon, B. (2004), « Le Learning Mix : un modèle pour l'entreprise apprenante », Les Echos : L'art du Management, 18 novembre, p. 7.
  • Moingeon, B. et L. Lehmann-Ortega (2004), « L'innovation : un gisement de croissance », Les Echos : L'art du Management, 23 septembre, pp. 2-3.
  • Moingeon, B. (2004), La formation continue en gestion : état des lieux et perspectives, FNEGE, Paris.
  • Moingeon, B. (2003), « Formation des dirigeants et recherche en gestion : un dialogue productif », Humanisme et Entreprise, 262, pp. 73-82.
  • Moingeon, B. (ed.) (2003), Peut-on former les dirigeants ? L'apport de la recherche, L'Harmattan, Paris.
  • Moingeon, B. (2003), « Gestion des connaissances et entreprise apprenante : apprendre à gérer le learning mix », in Moingeon, B. (ed.), Peut-on former les dirigeants ? L'apport de la recherche, Paris, L'Harmattan, pp. 191-213.
  • Moingeon, B. et G. Soenen (eds) (2002), Corporate and Organizational Identities : Integrating Strategy, Marketing, Communication, and Organizational Perspectives, Londres, Routledge.
  • Soenen, G. et B. Moingeon (2002), « The five facets of collective identities : integrating corporate and organizational identity », in Moingeon, B. et G. Soenen (eds), Corporate and Organizational Identities : Integrating Strategy, Marketing, Communication, and Organizational Perspectives, Londres, Routledge, pp. 13-34.
  • Nanda, A., Moingeon, B., Rohrer L. et G. Soenen (2002), Cap Gemini Ernst & Young (A) : A Global Merger, n°9-903-056, Octobre, Harvard Business School Publishing, Cambridge.
  • Nanda, A., Moingeon, B., Rohrer L. and G. Soenen (2002), Cap Gemini Ernst & Young (B) : A Global Merger, n°9-903-057, Octobre, Harvard Business School Publishing, Cambridge.
  • Le Joly K. et B. Moingeon (2002), « Gouvernance : le gouvernement d'entreprise en question », in Montbrial de Th. et Ph. Moreau Defarges (eds), Ramses 2003 : les grandes tendances du monde, Paris, Dunod, pp. 270-271.
  • Moingeon, « L'université est un levier de changement de la stratégie et de la culture de l'entreprise » in Saussereau, L et F. Stepler (ed.) Regards croisés sur le management du savoir. Vers les universités d'entreprise, Paris, éd. d'organisation, 2002, pp. 209-218.
  • Le Joly, K. et B. Moingeon (eds) (2001), Gouvernement d'entreprise : débats théoriques et pratiques, Ellipses, Paris.
  • Le Joly, K. et B. Moingeon (2001), « Corporate Governance ou Gouvernement d'Entreprise ? », in Le Joly, K. et B. Moingeon (eds), Gouvernement d'entreprise : débats théoriques et pratiques, Paris, Ellipses.
  • Métais E. et B. Moingeon (2001), « Management de l'innovation : le learning mix », Revue Française de Gestion, 133, mars-avril-mai, pp. 113-125
  • Moingeon, B. (2000), « Le sport comme spectacle télévisuel. Sa production et sa consommation » (35-48), in A.M. Gourdon (ed), Des arts et des spectacles à la télévision, Éditions du CNRS, Paris.
  • Moingeon, B. et E. Métais (2000), « Le management des compétences et capacités organisationnelles : illustration par le cas de l'entreprise Salomon » (263-286), in B. Quélin et J.L. Arrègles (dir.), Le management stratégique des compétences, Ellipses, Paris.
  • Moingeon, B. et E. Métais (1999), « Stratégie de rupture basée sur des innovations radicales : Etude du cas de l'entreprise Salomon à la lumière de ses compétences et capacités organisationnelles », Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°677.
  • Moingeon, B. (1999), « Approche socio-économique de la consommation des émissions sportives télévisuelles », Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°676.
  • Moingeon, B. (1999), « From Corporate Culture to Corporate Identity », Corporate Reputation Review, 2, 4, Fall, pp. 352-360.
  • Edmondson, A. et B. Moingeon (1999), « Learning, trust and organisational change: Contrasting models of intervention research in organisational behaviour. » in M. Easterby-Smith, J.Burgoyne and L. Araujo (Eds.), Organizational Learning: Developments in Theory and Practice. Sage Publications.
  • Moingeon, B. et A. Edmondson (1998), « Trust and Organizational Learning », in Lazaric, N. and E. Lorenz (eds.), The Economics of Trust and Learning, Londres, Edward Elgar Publishers.
  • Moingeon, B., Ramanantsoa, B., Métais E. et D. Orton (1998), « Another Look at Strategy-Structure Relationships : the Resource-Based View », European Management Journal, VOL.16, 3, Juin, pp. 297-305.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1997), « Apprendre à changer et changer pour apprendre », in Albert, K. (ed.), L'art du management, Editions Village du Monde, Paris, pp. 608-612.
  • Moingeon, B. , Edmondson, A. et B. Ramanantsoa (1997), « Confiance et recherche-intervention », in Finger, M. et B. Ruchat (sous la dir.), Pour une nouvelle approche du management public. Réflexions autour de Michel Crozier, Paris, Seli Arslan, pp. 131-151.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1997), « Understanding corporate identity: the French school of thought », European Journal of Marketing, vol. 31, n°5/6, pp. 383-395.
  • Moingeon, B. et A. Edmondson (eds) (1996), « Organizational Learning and Competitive Advantage », Londres, Sage.
  • Edmondson, A. et B. Moingeon (1996), « When to Learn How and When to Learn Why : Appropriate Organizational Learning Processes as a Source of Competitive Advantage », in Moingeon, B. et A. Edmondson (eds) Organizational Learning and Competitive Advantage, Londres, Sage, pp. 17-37.
  • Moingeon, B. (1996), « L'apprentissage organisationnel », Sciences humaines, n°62, juin, 36-39, publié également en 1999 dans Ruano-Borbalan, J.C. (sous la dir. de) Eduquer et Former, Ed. Sciences Humaines, Paris, 1998, 297-304 ainsi que dans Cabin Ph. et J.C. Ruano-Borbalan (sous la dir. de) La Management aujourd'hui. Théories et pratiques, Ed. Démos, Paris, pp. 111-120.
  • Edmondson, A. et B. Moingeon (1995), « Organizational Learning as a Source of Competitive Advantage: Learning How and Learning Why », Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°552.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « Comment rendre l'entreprise apprenante », L'Expansion Management Review, septembre.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « L'apprentis sage organisationnel : Eléments pour une discussion » in Argyris, Chris. Savoir pour agir. Surmonter les obstacles à l'apprentissage organisationnel. Paris : InterEditions.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « Préface » et « Présentation générale » in Argyris, Chris. Savoir pour agir. Surmonter les obstacles à l'apprentissage organisationnel. Paris : InterEditions.
  • Edmondson, A. et B. Moingeon (1995), « The Learning Organization: An Integrative Approach » in Alkhafaji, A. (ed.), Business Research Yearbook: Global Business Perspectives, Lanham, University Press of America, Volume II.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « An Identity Study of Firm Mergers: The Case of a French Savings Bank » in Klein, H.E. (ed.) Case Method Research and Application, Needham MA., WACRA, Volume VII.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « Approche socio-économique du management stratégique » in Ingham, M., (ed.), Management stratégique et compétitivité, Bruxelles, éd. De Boeck.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), “The Caisses d'Epargne (French Savings Banks)” in Clarke-Hill, C.M. et K.W. Glaister (eds.), Cases in Strategic Management, Londres, Pitnam Publishing, 2e édition.
  • Moingeon, B. et B. Ramanantsoa (1995), « The Caisses d'Epargne (French Savings Banks) » in Clarke-Hill, C.M. and K.W. Glaister (eds.), Cases in Strategic Management. Instructor's Manual, Pitman Publishing, 2e édition.
  • Moingeon, B. (1994), « L'auto-analyse stratégique : un exercice délicat », L'Expansion Management Review, automne.
  • Moingeon, B. et T. Barefield (1994), « Tirer le meilleur du travail d'équipe : les travaux de Richard Hackman sur l'efficacité des équipes », L'Expansion Management Review, été.
  • Moingeon,B. (1994), « Le mythe démystifié : la réforme des études à Harvard » in Les Professeurs du Groupe HEC, L'école des managers de demain, Paris, éd. Economica.
  • Moingeon, B. (1994), « Approche identitaire des fusions et acquisitions » in Noël, A. et P. Dussauge, (eds), Perspectives en management stratégique, Tome 2, Paris, éd. Economica.
  • Moingeon, B. (1994), « Une grille de lecture des organisations », Direction et gestion des entreprises, 145, janvier-février.
  • Détrie, J.P., Dromby F. et B. Moingeon (1994), « Comment perdre par raison et gagner par chance. La théorie des effets pervers appliquée à la stratégie des entreprises de haute-technologie », Gérer et comprendre, 35, juin.
  • Ramanantsoa, B. et B. Moingeon (1993), « Non-Profit Organizations: The Market Within the Bureaucracy. The Case of Sporting Leagues » in Child, J, Crozier, M., Mayntz, R. et al., Societal Change Between Market and Organization, Aldershot, Avebury.
  • Moingeon, B. (1993), « La sociologie de Pierre Bourdieu et son apport au marketing », Recherche et Applications en Marketing, n°2.
  • Moingeon, B. (1991), « Contribution à une socio-économie des organisations : l'exemple d'un univers associatif », Thèse de doctorat de sociologie, Université de Franche-Comté.
  • Ramanantsoa, B. et B. Moingeon (1991), « A Necessary Taking into Account of the "Sameness" and of the Conflict in the Definition of Corporate Culture and Identity » (avec B. Ramanantsoa), Les Cahiers de Recherche du Groupe HEC, n°414.

Notes et références

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cet article « Bertrand Moingeon » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).