Collège international des traducteurs littéraires

Aller à la navigation Aller à la recherche
Collège international des traducteurs littéraires à l’Espace Van Gogh, à Arles
Collège international des traducteurs littéraires (Espace Van Gogh, à Arles).

Le Collège international des traducteurs littéraires (ou CITL) est une association française.

Missions

Le Collège international des traducteurs littéraires a pour vocation première d'accueillir en résidence (une semaine à trois mois) des traducteurs littéraires de toute nationalité dotés d'un contrat de traduction avec un éditeur, des auteurs désireux de travailler un moment avec leur traducteur, des chercheurs et des linguistes.

Le Collège ne dispense pas de cours de langue. Il entend favoriser les échanges entre professionnels habitués à un travail solitaire. Par ailleurs, il développe des relations binationales, des séminaires de formation entre traducteurs chevronnés et plus jeunes, des ateliers thématiques. Il organise aussi régulièrement des rencontres publiques avec des écrivains et des traducteurs, et reçoit chaque année en novembre, depuis 1984, les Assises de la traduction littéraire en Arles (ATLAS).

Locaux

Le Collège est installé au centre de la ville d'Arles, dans l'aile ouest de l'ancien Hôtel Dieu, entièrement restauré et rénové, devenu l'Espace Van Gogh. Cet espace accueille aussi une grande médiathèque, les archives municipales, l'antenne universitaire, des salles d'exposition et de conférence.

Sur ses 690 mètres carrés en deux étages, le Collège comprend au premier une vaste bibliothèque spécialisée ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, avec bureaux administratifs, dix postes de travail équipés d'ordinateurs avec accès Internet, et un jardin intérieur. La bibliothèque compte environ 15 000 ouvrages - dictionnaires, ouvrages de référence, traductologie, littérature en langue originale ou en traduction (environ cinquante langues) - ainsi que des revues, de la presse quotidienne et d'opinion. À l'étage au-dessus, les traducteurs disposent de chambres individuelles avec salle d'eau, d'un lieu de vie commun, d'une cuisine et d'une buanderie équipée, d'une salle de gymnastique et d'une terrasse.

Historique

En 1973, est créée l'ATLF (Association des traducteurs littéraires de France[1]), puis en 1983 les Assises de la traduction littéraire en Arles (ATLAS), sous l'égide de l'ATLF, grâce à la volonté et l'énergie de quelques traducteurs, à l'initiative d'un éditeur arlésien et d'un ancien maire d'Arles et grâce au soutien sans faille de Jean Gattégno, directeur du livre et de la lecture au Ministère de la culture.

En avril 1987[2], ouvre le Collège international des traducteurs littéraires (CITL) qui, en 1989, s'installe à l'Espace Van Gogh (ancien Hôtel Dieu).

Enfin en 1992, est crée le Réseau européen des centres internationaux de traduction littéraire (RECIT).

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des langues
  • Portail de la littérature