Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle

Aller à la navigation Aller à la recherche

Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle - René Schickele Gesellschaft est une association active en Alsace et en Moselle dont le siège se trouve à Strasbourg et qui agit pour la sauvegarde et la promotion de la langue régionale, sous ses deux formes (dialectes et allemand standard), définie comme « l’allemand d’Alsace et de Moselle ». Elle tire son nom de l'écrivain alsacien René Schickele.

Création et historique de l'association

Dans les années 1960, des Alsaciens et des Mosellans germanophones s'inquiètent du déclin de la pratique des dialectes allemands (alémaniques et franciques) de leur région et de la marginalisation de l'allemand standard, leur langue normée de référence. En 1966, un groupe se réunit à l' Université de Strasbourg pour en discuter et en 1968, 15 personnes décident de fonder le "Cercle René Schickele / René Schickele Kreis" dans le but d'enrayer le déclin de la langue régionale. Son premier président est le Mosellan Pierre Gabriel (mathématicien). L'association reçoit notamment le soutien de l'Alsacien Alfred Kastler, prix Nobel de physique [1]. L'association prendra par la suite son nom actuel. Avec l'initiative Zweisprachig: Unsere Zukunft / Notre avenir est bilingue de 1968 à 1970, l'association parvient à obtenir la réintroduction des cours d'allemand dans les écoles primaires de la région. Il avait été complètement aboli en 1945[2].

En 1970 parait le premier numéro de Land un Sproch, revue bilingue. De 1973 à 1978, l'association organise de nombreuses campagnes de sensibilisation pour la défense de la langue régionale, la promotion du bilinguisme franco-allemand et de l’enseignement bilingue précoce. Elle lance une campagne d’affichage « Lehre d'Kinder Elsässisch » (trad.: apprenez l'alsacien aux enfants) en 1973, et une montgolfière « Redde wie d'r de Schnàwel gewachse isch » (trad.: Parle comme le bec t'a poussé) en 1978.

A la fin des années 90 et au début des années 2000, Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle participe à la création d’autres associations françaises de promotion des langues régionales notamment ABCM-Zweisprachigkeit qui, la première, a lancé des classes bilingues paritaires dès la maternelle.

Les objectifs de l'association

L'association agit en faveur de la promotion de l'allemand dialectal d'Alsace et de Moselle et de l'allemand standard ainsi que de leur présence dans l'espace public, les médias et l'enseignement.

Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle – René Schickele Gesellschaft est une association culturelle indépendante sans engagement partisan mais avec une conscience forte des implications politiques de l’action culturelle [3].

Les actions de l'association

L'association agit dans plusieurs domaines pour promouvoir le bilinguisme, notamment : 

  • Publication trimestrielle de la revue bilingue "Land und Sproch"
  • Travail de veille, d'information, de documentation, d'études, de lobbing et de coordination sur les questions relatives à la culture et à l’éducation bilingue en Alsace et en Moselle [4].
  • Campagnes d’information et de sensibilisation relatives à la langue régionale.
  • Séminaires, conférences, lectures de poésie, voyages d'étude.
  • Gestion au siège strasbourgeois d'un centre de ressources pour toutes les actions qui concernent la promotion de la langue et culture régionale.
  • Relations transfrontalières avec des associations culturelles allemandes et suisses.
  • Cours de dialecte.

Structure

Le président actuel est le juriste Jean-Marie Woehrling, également président de l'Institut de droit local alsacien et mosellan. L'association est dirigée par un conseil d'administration composé de 18 membres.

Elle comporte deux sections locales : Schick' Süd-Elsàss, basée à Mulhouse, pour la Haute-Alsace et Schick' Lothringen pour la Moselle germanophone.

Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle est adhérente à la Fédération Alsace Bilingue qui regroupe 24 associations. Elle est également membre de la FLAREP et du collectif Pour que vivent nos langues.

Littérature

  • Notre avenir est bilingue / Zweisprachig, unsere Zukunft, préface d'Alfred Kastler, Cercle René Schickele, 1968
  • 40 Jahre sind es her: Die René Schickele-Gesellschaft. Du Cercle René Schickele-Kreis à Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle. In: Land un Sproch, Nr. 167, 2008

Références

  1. « Alsace et Lorraine thioise : le Cercle Schickele », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Dominique Huck, « L’enseignement de l’allemand à l’école primaire en Alsace entre 1945 et 1985 », Revue d’Alsace, no 132,‎ , p. 337–406 (ISSN 0181-0448, DOI 10.4000/alsace.1550, lire en ligne, consulté le )
  3. « 50 ans de militantisme : Culture et Bilinguisme, RUND UM, France 3 Grand Est » (consulté le )
  4. « Bilinguisme. Débat public sur la langue régionale à Colmar », sur www.dna.fr (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).