Cymbeline Paris

Aller à la navigation Aller à la recherche
Cymbeline
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la marque.
Description de cette image, également commentée ci-après
Défilé Cymbeline collection 2024
Type Enseigne de robes de mariée
Pays d'origine France
Date d'introduction 1975
Marché(s) Robes de mariée
Propriétaire(s) actuel(s) Jean-Philippe Lautraite
Slogan « Un nom pour un Oui »
Site officiel https://cymbeline.com/fr/

Cymbeline Paris, est une entreprise spécialisée dans les robes de mariée, fondée en 1975 par les sœurs Joubert. En 2014, l’entreprise est reprise par Jean-Philippe Lautraite, président actuel de Cymbeline.

Les produits Cymbeline sont vendus dans 24 boutiques en France mais aussi en Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Autriche, au Mexique et au Brésil.

Le siège social est implanté aux abords du château de Fontainebleau.

Historique

En 1973, Évelyne Delaroche, Chantal Joubert et Monique Joubert, toutes trois sœurs, créent la marque Colombine à Nemours. Elles rebaptisent ensuite l'entreprise Cymbeline en 1975[1].

En 1995, il est estimé que Cymbeline représentait 7,75% du marché du mariage[2]. Cette même année, Jean-Philippe Lautraite devient directeur général[3].

Les robes sont d'abord distribuées dans des magasins multimarques puis des boutiques sont ouvertes au nom de la marque. En 2000, on comptait plus de 60 boutiques en Europe et en Amérique du Sud[2].

La société dépose le bilan fin 2014, elle est alors reprise par Jean-Philippe Lautraite qui déplace le siège social de Nemours à Fontainebleau[4].

Notes et références

  1. Par Sophie Bordier Le 4 novembre 2023 à 12h00, « 50 ans de robes de mariée en Seine-et-Marne : le clin d’œil rock des sœurs Joubert aux Rolling Stones », sur leparisien.fr, (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 Sharon Camara, « Ce qu’il faut savoir sur : Cymbeline Paris », sur FashionUnited, (consulté le )
  3. « Cymbeline veut s'imposer comme l'« Hermès de la robe de mariée » », sur Les Echos, (consulté le )
  4. « Cymbeline repris par Jean-Philippe Lautraite », sur FashionNetwork.com, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la mode
  • Portail de Paris