Encyclopédie Wikimonde

Enterrements et deuil durant le Covid-19

Aller à : navigation, rechercher

La pandémie oblige à des restrictions sanitaires. Ces restrictions sont par exemple le port du masque chirurgical ou la limitation de personnes dans un même espace pour éviter tout contact avec d’autres individus, afin de réduire au maximum la contamination. Dans le cadre des enterrements ou des visites, les conditions n’ont pas été favorables.  

Pour des funérailles, une limite de 30 personnes maximum a été instaurée[1]. Le contact entre les invités est également interdit. Un témoignage a été publié sur le «Journal des Femmes», racontant l’histoire d’Amélie, qui a perdu son père à cause du covid-19, et qui affirme que les adieux dans des conditions sanitaires, ou même les funérailles, ont été très compliquées à vivre[2]. Cependant, des solutions ont été proposées, afin d'aider les proches du défunt, avec une retransmission vidéo de la cérémonie, afin de préserver la sécurité de chacun.

En ce qui concerne les visites au cimetière, de nouvelles règles ont été également établies. Il faut respecter une distance d'1m minimum avec les autres, porter un masque obligatoirement, se laver les mains à l’entrée, arrosoirs et balayettes ne sont plus mis à disposition, l’accès au cimetière peut être restreint[1]. Cela nécessite une totale organisation pour les gens qui souhaitent se rendre dans ce lieu, car il faut apporter son propre matériel.

Une des conséquences de cette situation, est la difficulté à faire le deuil. De nombreuses personnes ont eu beaucoup de mal à accepter cette réalité due aux mesures barrières. Au début de la pandémie il était impossible de voir le corps du défunt, désormais, il est possible de voir le corps du défunt, mais il est interdit d’avoir tout contact physique avec lui et avec les autres proches du défunt, et ils doivent porter une combinaison spéciale. Un philosophe, Bruno Vibert, s’est exprimé sur ce sujet dans l’article «Comment faire le deuil d'un proche décédé du Covid-19 ?». Il y explique les phases du deuil, où la vue du corps y est très importante, car elle permet d’aller de l'avant, et d’avancer dans les étapes du deuil[2].

  1. 1,0 et 1,1 « Enterrement et Covid-19 : nombre de personnes, cérémonie, soins », sur sante.journaldesfemmes.fr (consulté le 12 avril 2021)
  2. 2,0 et 2,1 « Comment faire le deuil d'un proche décédé du Covid-19 ? », sur sante.journaldesfemmes.fr (consulté le 12 avril 2021)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).