Encyclopédie Wikimonde

Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie

Aller à : navigation, rechercher
Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Défense des intérêts matériels et moraux des étudiants en Kinésithérapie
Zone d’influence Enseignement supérieur et monde de la santé
Fondation
Fondation 17 février 2002
Fondateur Luc Morfin
Identité
Siège 5, rue Frédérick-Lemaître
75020 Paris
Président Kevin Margottat[1]
Secrétaire général Sophie Kozatchevsky[1]
Trésorier Nicolas Adenis[1]
Affiliation FAGE
Méthode Indépendance politique, citoyenneté étudiante et fédéralisme
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Représentativité Les 7 500 étudiants en kinésithérapie[réf. nécessaire]
Site web www.fnek.fr

La Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (FNEK), créée le 17 février 2002, est une association loi 1901, représentative des étudiants en masso-kinésithérapie de France. Elle regroupe les associations des étudiants en masso-kinésithérapie. Elle est membre de la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE).

La FNEK agit indépendamment de tout parti politique, de toute confession et de tout syndicat. Elle s'interdit toute prise de position étrangère à ses buts.

Histoire

Avant 2002, différentes associations ont existé pour représenter et défendre les intérêts moraux et matériels des étudiants en ergothérapie ou kinésithérapie. Constatant que ces associations mourraient en fonction des départs des étudiants, il y a été décidé de créer une association avec plusieurs types d'étudiants.Finalement, l'impulsion venant de Patricia Rey, étudiante en ergothérapie à Lyon, le choix s'est rapidement imposé de créer une structure regroupant les ergothérapeutes et les kinésithérapeutes, étant donné qu'à Lyon, les étudiants sont dans la même association. Ainsi, l'Association Nationale des Étudiants en Masso-Kinésithérapie et Ergothérapie de France (ANEMKEF) a été créé. De 1998 à 2002, elle était membre de Promotion et défense des étudiants (PDE) pour assurer sa représentation au sein du Ministère de l'Éducation nationale. Les personnes qui ont créé l'ANEMKEF sont devenues des professionnels, et le dernier comité décida de la dissoudre.

Cependant, la nécessité d'une unité entre les étudiants de cette corporation ne devait pas s'éteindre, surtout pour un domaine tel que la kinésithérapie dans le virage de son avenir.

Considérant que l'union fait la force, la création d'une nouvelle organisation regroupant les étudiants kinés et ergothérapeutes s'avéra indispensable(dans certaines villes les étudiants en kinésithérapie et ergothérapie forment la même association). Le 16 février 2002, les représentants de 6 associations se réunirent à Paris. Conscients des enjeux pour le futur de leurs études mais aussi de leur profession, ils fondèrent la Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie et Ergothérapie (FNEKE). Luc Morfin (étudiant en masso-kinésithérapie à l'origine de cette réunion) en devint le premier Président et les statuts furent déposés à la Préfecture de Police de Paris le lendemain.

Petit à petit, les étudiants en ergothérapie se différencièrent de ceux de la kinésithérapie. En 2003, la FNEKE devint la FNEK (Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie).

Les étudiants en Ergothérapie s'unifièrent en 2006 au sein de l'Union Nationale des Associations Étudiantes en Ergothérapie (UNAEE) basée sur des principes identiques.

Au cours de années, la FNEK ne cessa de grandir en développant de nouveaux projets et en fédérant l'ensemble des associations étudiantes de masso-kinésithérapie françaises. Par conséquent elle s'imposa comme représentative aux yeux des organisations professionnelles de kinésithérapie, de l'Ordre nouvellement créé, mais surtout aux yeux de l'État.

Au fur et à mesure de son évolution, elle passa d'un statut de petite structure à celui une grande fédération. Durant les années 2007 et 2008, un nouveau souffle est donné et la nécessité de s'adapter à ce changement s'avéra nécessaire. Pour répondre à cette nouvelle réalité, elle vota de nombreuses modifications au sein de ses statuts (issues des réflexions engagées au cours de l'année précédente), lors de son septième congrès à Nice en 2009.

Fonctionnement

La FNEK est basée sur le système ascendant garantissant la démocratie. Les présidents des associations locales sont administrateurs de la FNEK. Son rôle est de faire le lien entre le bureau de la FNEK et les étudiants. Ainsi, il peut diffuser les informations à l'ensemble des étudiants mais aussi faire remonter leurs avis au Bureau National sur les différents sujets.

Ce délégué siège au Conseil d'administration (CA) réunissant 3 à 4 fois par an les représentants de tous les IFMK ainsi que le Bureau National. Deux assemblées générales (septembre et mars) ont également lieu. Ces deux instances sont véritablement les structures souveraines de la FNEK. Elles votent les motions, définissent les axes de la fédération, élisent le bureau...

Enfin le Bureau National (BN)[1] est élu pour 1 an, sa tâche est d'exécuter les décisions du CA et de l'AG.

Buts de la FNEK

(votés en 2009)

  • Représenter et défendre les droits et intérêts des associations d'étudiants en Masso-kinésithérapie.
  • Représenter et défendre les droits et intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu'individuels, des étudiants en Masso-kinésithérapie ainsi que d'exprimer leur(s) position(s) sur tous les sujets les concernant auprès des institutions et de l'opinion.
  • Engager une réflexion continue sur la nature et l'organisation de la formation initiale et continue en Masso-Kinésithérapie.
  • Promouvoir la Masso-kinésithérapie et les études en Masso-kinésithérapie.
  • Contribuer à l'esprit de corps entre étudiants en Masso-kinésithérapie par l'organisation d'activités culturelles et sportives.
  • Promouvoir l'esprit associatif et de solidarité chez les étudiants en Masso-Kinésithérapie.
  • Favoriser le développement de liens entre les étudiants et associations d'étudiants en kinésithérapie et physiothérapie.
  • Contribuer au développement d'action de Prévention, de Citoyenneté et de Solidarité.
  • Gérer et mettre à disposition des services pour les étudiants en Masso-kinésithérapie ainsi que pour leur(s) association(s).
  • Réaliser des actions de formation et d'information pour les étudiants en Masso-kinésithérapie et leurs représentants.
  • Contribuer au développement et à la création de toutes associations d'étudiants en Masso-Kinésithérapie.
  • Contribuer au développement de toutes actions permettant de favoriser l'insertion professionnelle des étudiants en Masso-Kinésithérapie.

De ce fait elle travaille avec :

  • le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche,
  • le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports,
  • la FAGE et plus particulièrement avec les monodisciplinaires de Santé (ANEMF, ANEPF, ANESF, FNESI, FNEO, UNAEE, UNECD, ISNAR-IMG et FNSIP) représentant chacune une filière de Santé,
  • le Conseil National de l'Ordre des masseur-kinésithérapeutes (CNOMK),
  • l'ensemble des syndicats et structures représentatives des kinésithérapeutes professionnels
  • l'ensemble des organisations engagées dans l'Enseignement supérieur (CPU, ARF, AERES, etc...)
  • des Association d'usagers du système de soins membre du CISS tel que France-Parkinson ou la FNATH.

Publications

  • Le BDK, Bilan Diagnostic Kiné, revue trimestrielle gratuite, reprenant toute l'actualité de la FNEK, de ses associations membres et de la kinésithérapie (tirée à 3000 exemplaires par numéro).
  • Le Kinébook (2 500 tirages par an), distribué à l'ensemble des étudiants en deuxième année, véritable guide du stagiaire. Sa première édition a vu le jour en mars 2011 et fut distribué à l'ensemble des étudiants en 2e et 3e année (soit un premier tirage à 5 000 exemplaires).
  • Le Guide du Jeune Masseur-kinésithérapeute Diplômé d'État (2 300 par an), permettant aux nouveaux diplômés de s'y retrouver dans toutes les démarches administratives et juridiques pour l'installation à l'aube de sa vie professionnelle.
  • Le Guide de la Formation Continue (2 300 par an), pour tous les néo-diplômés dans une démarche de formation tout au long de la vie, post-DE.
  • Le Guide des Études de Masso-kinésithérapie, édité avec l'aide d'épicure[Quoi ?], ce guide est destiné aux étudiants et bacheliers désireux de connaître les différentes modalités des études de kinésithérapie.
  • Des newsletters destinées aux étudiants sont éditées chaque mois. C'est le : FNEK sur ton mur.
  • Un Agenda FNEK est également distribué aux 7 500 étudiants de France chaque année.

Évènements

La FNEK organise de nombreux évènements de formation à destination des étudiants en kinésithérapie. Le WEF (Week-end de Formation), le WEF KIF (WEF Kiné Île-de-France), le SNEEK (Séminaire National des élus étudiants en Kinésithérapie) mais aussi les IKEE'S (Inter Kiné Ergos Étudiants Solidaires) sont des évènements annuels incontournables. Ils permettent à tous les associatifs de se former afin de lancer et gérer des projets efficacement.

La FNEK s'engage également dans le soutien d'autres associations. Ainsi la FNEK est devenue partenaire majeur du CIFEPK (Congrès International Francophone pour les Étudiants en Physiothérapie et Kinésithérapie). Cet évènement, prévu pour février 2012 en France, en est à sa 3e édition, après celle en Suisse (2007) et Belgique (2009). Ce congrès offre une opportunité aux étudiants, et post-DE le souhaitant, des pays francophones de suivre des formations de qualité couvrant l'ensemble des champs de physio/kinésithérapie. De nombreux ateliers pratiques, cours, posters et communications orales seront ainsi organisés. Les étudiants et néo-DE auront également la possibilité de présenter leurs travaux de fin d'études.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 FNEK - Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie, Bureau 2013 - 2014

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).