Encyclopédie Wikimonde

Société française de physiothérapie

Aller à : navigation, rechercher

Société française de physiothérapie
Nom original Société de kinésithérapie (1936-2003), Société française de kinésithérapie (2003-2009)
Fondation 1936
Discipline physiothérapie, kinésithérapie
Pays Drapeau de la France France
Fondateur René Morice, J. Dupuis et F. Buhour
Président Jean-Philippe Regnaux
Secrétaire général Pierre Trudelle
Site web http://www.sfphysio.fr/

La Société française de physiothérapie (SFP) est une association scientifique professionnelle (association loi de 1901). La SFP compte un peu plus de 1700 membres actifs[1]. La Société française de physiothérapie organise des congrès nationaux[2] et participe à la promotion de la qualité de la pratique en physiothérapie [3]. Elle représente un interlocuteur de la Haute autorité de santé pour les avis touchant au domaine de la kinésithérapie (exemple: rédaction des recommandations de bonnes pratiques )[4].

Historique

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (octobre 2017). Découvrez comment la « wikifier ».

Cette société a connu trois noms depuis sa création.

  • 1936 La Société de kinésithérapie est créée, entre autres, par René Morice, J. Dupuis et F. Buhour.
  • 2003 Elle est renommée en Société française de kinésithérapie.
  • 2009 Elle prend le nom de Société française de physiothérapie[5].

Groupes d'intérêts et groupe de travail

La SFP a mis en place des groupes d'intérêts pour développer des activités spécifiques dans le domaine de la Kinésithérapie/Physiothérapie. Ils sont gérés par des pilotes de projets.

  • GI Douleur : le rôle de la physiothérapie dans la guérison du douleur chronique augmente[6] et la SFP assiste,
  • GI Gériatrie : qui s'engage pour des personnes âgées, dont les problèmes sont tout d’abord des problèmes musculo-squelettiques[7].
  • GI Neurologie, qui produit des vignettes cliniques pour améliorer les connaissances des traitements des kinésithérapeutes[8] ,[9].
  • GI Santé Publique
  • GI Thérapie Manuelle, qui est la mèthode classique de physiothérapie.

Parallèlement au groupe d'intérêt la SFP a mis en place des groupes de travail pour gérer des projets spécifiques dans le domaine de la Kinésithérapie/Physiothérapie. Ils sont gérés par des pilotes de projets.

  • GT Diffusion EBP
  • GT Echographie
  • GT Organisation des Journées Francophones de la Kinésithérapie (JFK)
  • GT Réflexion Formation
  • GI Traduction PEDro

Collèges

Tous les membres de la SFP appartiennent à un collège spécifique.

  • Collège de l'enseignement

Il rassemble les kinésithérapeutes formateurs des instituts de formation ou les kinésithérapeutes cliniciens intervenant ponctuellement dans des enseignements. Il permet d'échanger sur la mise à jour des enseignements délivrés lors de la formation initiale et des formations continues.

  • Collège des pratiques

Il rassemble les kinésithérapeutes cliniciens et s'intéresse principalement aux applications concretes des résultats de recherche, notamment la mise à jour des recommandations de bonnes pratiques.

  • Collège des sciences du vivant

Il rassemble des kinésithérapeutes ayant réalisés des formations universitaires (Master, Doctorat) et qui s'impliquent dans des travaux de recherche médicale susceptibles d'intéresser la kinésithérapie.

Colloques

Depuis le 20 janvier 2007, la SFP organise les Journées francophones de kinésithérapie qui rassemblent, tous les deux ans, les professionnels de la physiothérapie[5].

  • JFK 2007 (20/01/2007). Comité de pilotage : Henri Portero, Rémy Hignet, Pierre Trudelle. Comité d'Organisation : Joëlle André-Vert, Ramon Aiguade, Yves Chatrenet, Anne-Marie Chevalier, Patrick Colné, Véronique Dubard, Marin Philippe Durafourg, Michel Gedda, Pascal Gouilly, Jean-Michel Lardry, Patrick Le Roux, Luc Maynard, Marc Messina, Serge Mesure, Philippe Paumard, Alain Pianetta, Michel Pillu, Pierre Portero.
  • JFK 2009 (23-24/01/2009). Comité de pilotage : Rémy Hignet, Henri Portero, Pierre Trudelle. Comité d’organisation : Antoine Baïada, Véronique Dubard, Marin-Philippe Durafourg, Michel Gedda, Pascal Gouilly, François Le Marec, Luc Maynard, Michel Pocholle, Remi Remondière. Comité scientifique et de relecture : Joëlle André-Vert, Jean-Marc Chennevelle, Annabelle Couillandre, Pierre-Yves Guillemot, Rémy Hignet, Thierry Marc, Serge Mesure, Michel Pillu, Henri Portero, Pierre Portero, Patrick Prevost, Jean-Philippe Regnaux, et les membres du comité de publication de Kinésithérapie, la revue.
  • JFK 2011 (04-05/02/2011). Comité d'organisation : Serge Mesure, Marie-Hélène Maynard, Luc Maynard, Odile Marks, Philippe Sauvageon, Antoine Baïada, Jean-Bernard Dubost, Patrice Duplan, Marc Fourneau, Ramon Aiguade, Joëlle André-Vert, Yves Chatrenet, Annabelle Couillandre, Véronique Dubard, Philippe Durafourg, Pascal Gouilly, Rémy Hignet, Marc Messina, Henri Portero, Remi Rémondière, Pierre Trudelle, Estelle Villiot-Danger, Jean-Christophe Villiot-Danger. Comité scientifique : Joëlle André-Vert, Jean Pierre Bleton, Christine Detrembleur, Jacques Duysens, Najia Hajjaj-Hassouni, Serge Mesure, France Mourey, Sylvie Nadeau, Caroline Nicol, Philippe Paumard, Pierre Portero, Jean Philippe Regnaux, Abdou Sbihi, Henry Tourniaire, Pierre Trudelle, Jacques Vaillant.
  • JFK 2013 (07-08-09/02/2013).
  • JFK 2015 (05-06-07/02/2015).
  • JFK 2017 (27-28-29/04/2017).

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Cet article « Société française de physiothérapie » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).