Félix Merino

Aller à la navigation Aller à la recherche

Félix Merino
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=Image illustrative de l’article Félix Merino|Félix Merino : "le rouleur de l'extrême" (Photo issu du livre : Patrimoine Cycliste du Grand Sud-Ouest, période de 1945 à 1970, écrit par Gérard Descoubes).]]
Félix Merino : "le rouleur de l'extrême" (Photo issu du livre : Patrimoine Cycliste du Grand Sud-Ouest, période de 1945 à 1970, écrit par Gérard Descoubes).
Contexte général
Sport Cyclisme
Période active 1935 à 1956
Site officiel Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Biographie
Nom de naissance Merino
Nom dans la langue maternelle Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité sportive Français
Nationalité Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Naissance
Lieu de naissance Château Yquem, Sauternes (Gironde) (France)
Décès (à 86 ans)
Lieu de décès Barsac (Gironde, France)
Taille 1,70 m
Poids de forme 64 kg
Partenaire Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Félix Merino, né le au Château d'Yquem à Sauternes (Gironde), est un coureur cycliste français. Il fait ses débuts en 1935 en tant qu'amateur, puis devient professionnel en 1937 au Vélo Club Bazadais. Grand coureur cycliste, il sera plus tard surnommé : le rouleur de l'extrême[1].

Biographie

Félix Merino a participé dès l'âge de 15 ans à de nombreuses courses cyclistes qu'il a souvent gagnées.

Son point fort, c'était les montées de cols en montagne comme le Tourmalet et l'Aubisque[1].

Il a décidé de mettre un terme à sa carrière en 1956, à l'âge de 36 ans pour se consacrer à son métier d'entrepreneur en maçonnerie[2].

Carrière et clubs

Palmarès

Félix Merino commence sa carrière de coureur cycliste en 1937.

Entre 1937 et 1945, Félix Merino ne remportera aucune course cycliste. C'est à partir de 1946, qu'il remportera ses premières courses et décrochera ses premiers prix. Il court alors de manière indépendante et n'appartient à aucune équipe[1] .

1946 :

1947 :

Félix Merino fait alors partie du club Pujolais.

1948 :

Félix Merino intègre le club cycle de Lion à Bordeaux, et portera, cette année-là, le maillot Peugeot.

  • 1er du prix des Fêtes de Langon
  • 1er à Savignac-d'Auros

1949 :

Félix Merino quitte le club cycle de Lion pour intégrer l'équipe du vélo club de Langon. Avec ce club, il portera le maillot La Perle.

1950 :

1951 :

Cette année-là, nouveau changement d'équipe pour Félix Merino, qui quitte le vélo club de Langon pour aller aux Girondins de Bordeaux. Il fera partie des Girondins de Bordeaux pendant quatre ans, jusqu'en 1955. Durant ces quatre années, Félix Merino portera, lors des courses, le maillot Thomann.

  • 1er du Grand Prix cycliste Targonnais
  • 1er du Grand Prix cycliste Izarra à Bayonne (2ème H. Prouzet, 3ème A. Dupre, 4ème J. Amigo, 5ème R. Berton)[2]

1952 :

Cette année-là, Félix Merino est élu "meilleur coureur girondin"[1].

1953 :

1954 :

  • 1er du Grand Prix de Bayonne[8]
  • 1er du Grand Prix des Quatre Chemins à Oloron Sainte-Marie
  • 1er des Prix de Chevanceaux, Préchac
  • 2e du Championnat de France "chrono" des sociétés par équipes (Aux côtés de M. Gonzalès, G. Doret, Alavrès , Moujica, Augustin)[5]
  • 3e de Bordeaux-Royan[9]
  • 37e du Championnat de France sur route individuel à Rouen

Cette année-là, Félix Merino participera également au midi Libre.

1955 :

  • 1er du circuit de Ruffec
  • 1er du Grand Prix Castagnet à Bordeaux[10]
  • 1er des Prix de : Podensac, Villandraut

Cette année-là, Félix Merino participe au côté de l'équipe des Girondins à la coupe de France de (Dans l'équipe : C. Bannes, J. Cigano (Grand-père de Thomas Boudat), Gonzalès...)

1956 :

Félix Merino intègre l'union sportive d'Andernos. Il portera alors, le maillot Stella Dewatcher.

  • 1er des Grands Prix : Castagnet à Bordeaux, du Pont Canal à Marmande
  • 1er des Prix de : Podensac, Villandraut, St Paul en Born, Negrita à St Médard d'Eyrans, du Pouyalet
  • 1er du Grand circuit d'Aunac
  • 1er du circuit de Raffec
  • 2e du Grand Prix d'Uza les Forges
  • 2e du Prix d'Aillas[11]
  • 5e du circuit des Marchés de la volaille [1]

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Patrimoine cycliste du grand sud-ouest période 1945 à 1970, A compte d'auteur 
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Félix Merino », sur site du cyclisme
  3. « Vélo club Bazas-Bernos », sur cdcdubazadais
  4. Bernard Peccabin, « La rétro du jour », sur Canal Blog
  5. 5,0 5,1 et 5,2 « Christian Bannes (palmarès) », sur Mémo Vélo
  6. « Circuit du Marensin », sur Le blog du cycliste
  7. « XIe Grand Prix », sur coureur cycliste bordeaux année 1950
  8. « Prix des commerçants bayonnais », sur Canal blog
  9. Patrick Gonzalès, « Bordeaux-Royan 1954 », sur Canal Blog
  10. « XIe Grand Prix Jacques Castagnet », sur coureurcyclistebordeauxannees1950
  11. « Joseph Cigano », sur Memo Vélo

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).