Famille de Pessemier

Aller à la navigation Aller à la recherche

La famille de Pessemier (ou de Pessemier 's Gravendries) est une famille contemporaine de la noblesse belge, Paul de Pessemier 's Gravendries ayant été anobli en 1989[1].

Histoire

Patronyme

Le nom « de Pessemier » est une déformation du nom professionnel persemier. Cette profession impliquait initialement le contrôle de la teneur en argent et en or, et la tâche de receveur d’impôt. Plus tard, aussi l’échange et le commerce de pièces d’argent, et le prêt de fonds[2].

Filiation

La filiation prouvée par des anciennes publications commence avec Jan de Pessemier (†1664) dont le fils éponyme Jan (1643-1721) a été baptisé à Michelbeke en 1643. Le père et le fils étaient Mayeur héréditaires de Michelbeke. Un petit-fils du même nom Jan (1673-1738), a également occupé ce poste. Celui-ci son petit-fils Joos de Pessemier (1747-1796), fut le dernier Mayeur de Michelbeke et de la baronnie de Sint-Maria-Oudenhove, ceci à la suite de l’occupation du pays en 1792 par les Français[3],[4].

Armoiries de Pessemier 's Gravendries

D

Des sources plus récentes comme Geneanet et MyHeritage, font remonter la famille à Averzoete, la veuve de Jan de Persemier (1355-1389), laquelle est mentionnée en 1396 dans le livre des bourgeois ‘extra muros’ de Grammont (Belgique). Son défunt mari Jan a tenu un fief à Neckerspoel dans la commune de Michelbeke, où il habitait[5].

Plus récent, Charles (de) Pessemier (1835-1906) fut premier échevin de Voorde[6]. Son fils Omer (1869-1935) fut premier échevin de Smeerebbe-Vloerzegem[7]. Son autre fils Richard (1877-1950), fut maire de Voorde[8].

Par arrêté royal du , Paul Theodule Baudewijn de Pessemier, administrateur de l’Association royale des demeures historiques et jardins de Belgique et du Château de Laerne, etc., a été élevé motu proprio à la Noblesse belge héréditaire. Lui et ses descendants ont obtenu le titre de Jonkheer / Jonkvrouw, héréditaire en lignée masculine. Par arrêté royal du 16 aout 1990, lui-même et ses descendants ont été autorisés à adopter comme patronyme « de Pessemier ’s Gravendries »[1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Janssens, Paul et Duerloo, Luc, Armorial de la noblesse belge, Tome N-Z, Bruxelles, 1992, p. 1644.
  2. Le Goff, Jacques, Marchands et banquiers du Moyen Âge, Paris, PUF, 1956 réédition 2001, 128 p.
  3. Jean-François Houtart, Anciennes familles de Belgique. Bruxelles, 2008, p. 377-378.
  4. 'De baronie van Sint-Maria-Oudenhove', in: De Woonstede door de eeuwen heen, 1990, 1er kwartaal, blz. 42-56
  5. De Brouwer, J.'Het buitenpoorterboek van Geraardsbergen van 1396', in Het Land van Aalst, 1954, No 1, p. 46.
  6. Den Yker, 12 juni 1870, p. 3, https://aalst.courant.nu/issue/YKR/1870-06-12/edition/0/page/3?query=charles%20pessemier,%20voorde&sort=relevance
  7. Freddy Dechou, 'Biografisch repertorium van de dienstverleners van Smeerebbe-Vloerzegem' in Gerardimontium No 221, 2008, p. 27.
  8. Denderklok, 29 december 1929, p. 2, https://aalst.courant.nu/issue/DEKL/1929-12-29/edition/null/page/2?query=pessemier,%20voorde&sort=relevance&f_issuedate%5B0%5D=1900-01-01T00:00:00Z--%2B100YEARS

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).