Encyclopédie Wikimonde

Hervé Courau

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Hervé Courau (né en 1943) est un moine bénédictin musicologue grégorien.

Il est depuis 1994 abbé du monastère Notre-Dame de Triors, distingué de la liturgie en grégorien, ainsi que conseilleur de la Consociatio internationalis musicæ sacræ à Rome, à partir de 1995[rg 1].

Biographie

Hervé Courau naquit en 1943[1]. Il aimait chanter, déjà depuis sa scolarité parisienne[rg 1]. Entre 1956 et 1958, il reçut sa formation à l'école de l'abbaye Sainte-Marie de la Pierre-Qui-Vire, en y pratiquant le chant liturgique[rg 1].

Abbaye Notre-Dame de Fontgombault.
Abbaye Notre-Dame de Triors de laquelle Dom Hervé Courau est abbé.

Après avoir étudié le commerce, il décida d'entre dans l'ordre de Saint-Benoît et arriva en 1964 auprès de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault[rg 1].

À la suite de son ordination sacerdotale en 1974[1], il fut nommé hôtelier de l'abbaye en 1975, puis maître des novices tout en ayant des responsabilités de chantre[rg 1]

Lors de la fondation du prieuré de Triors en 1984, il fut chargé en tant que prieur[rg 1]. Le supérieur le nomma en 1994 abbé de cet établissement, devenu abbaye Notre-Dame de Triors et toujours membre de la congrégation de Solesmes[rg 1]. En bénéficiant de sa connaissance, l'abbaye célèbre toujours ses offices, entièrement chantés en latin ainsi qu'en grégorien, en restaurant soigneusement la tradition ancienne.

L'année suivante, en 1995, l'abbé Courau devint également conseiller de la Consociatio internationalis musicæ sacræ fondée par le pape Paul VI à Rome en 1963[rg 1].

En qualité de ce conseiller, il soutient notamment la Schola Saint-Grégoire au Mans, érigée en 1998 en académie internationale de musique sacrée par le Saint-Siège[rg 1].

Publication

Livres

  • Chant Grégorien & participation active, Piere Téqui, Paris 2004 (ISBN 978-2-7403-1136-3) 48 p.[2]
  • Quelques questions sur le Grégorien, d'où vient-il ? où mène-t-il ? Imprimerie Saint-Joseph, Lyon, 39 p.

Principaux articles

Musicæ sacræ ministerium

Il présente régulièrement ses études dans la revue de la Consociatio internationalis musicæ sacræ, créée par le pape Paul VI en 1963 : Musicæ sacræ ministerium, Rome. Par exemple,

  • La Bible chantée dans la liturgie, 1995, p. 18 - 29 (Anno XXIX-XXX, n° 1 et 2, à la suite du colloque La Bible chantée tenu à Chartres en 1994)
  • Éléments orientaux dans le monachisme latin, 1996, p. 50 - 63 (Anno XXXIII, n° 1 et 2, après la réunion générale à l'abbaye territoriale du Mont-Cassin, du 2 au )
  • (en) The presence of the Holy Spirit in sacred music, in the Latin tradition, 1999, p. 57 - 75 (Anno XXXIV-XXXVI, 1997-1999)
  • Saint Grégoire le Grand, le Pape du chant liturgique, en l'honneur du 14° centenaire de sa mort, pour la Schola Saint-Grégoire, Le Mans, France, 2003, p. 179 - 191 (Anno XXXIX-XL, 2002-2003)

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel de l'abbaye Notre-Dame de Triors [lire en ligne]
  • Entretien : La vocation des moines : des chercheurs de Dieu selon la Nef n° 170, [lire en ligne]
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Bases/architecture' not found.
  • Erreur de script : le module « Dictionnaires » n’existe pas.

Références bibliographique

  • Les Amis du Chœur grégorien de Paris, Rencontres grégoriennes, Chant grégorien, acte liturgique : du cloître à la cité, Paris, , Les Amis du Chœur grégorien de Paris, Paris 2011 (ISBN 978-2-909799-02-5) 217 p.
  • Hervé Courau, Le Concile et le chant grégorien, le n° 116 dans son contexte, p. 93 - 99

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Méditation de Dom Courau - La Neuvaine », sur La Neuvaine, (consulté le 26 août 2020).
  2. Notice bibliographique de la bibliothèque nationale de France [1]
  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6, 1,7 et 1,8 p.  93

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).