Encyclopédie Wikimonde

Philippe Thalmann

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Philippe Thalmann, né en , est un économiste suisse, professeur à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Ses spécialités sont l'économie urbaine et l'économie de l'environnement.

Biographie

Philippe Thalmann naît à Lausanne en 1963[1],[2]. Diplômé postgrade en sciences économiques de l'Université de Lausanne en 1986, il poursuit un doctorat en économie à l'Université Harvard, qu'il termine en 1990, avec pour titre de thèse Essays in the Economics of Government Revenues and Spending. La thèse a été dirigée et évaluée par les professeurs Lawrence H. Goulder, Eric Maskin et Lawrence Summers.

Il rentre ensuite en Suisse, invité par le professeur Beat Bürgenmeier pour enseigner l'économie publique à l'Université de Genève en qualité de maître-assistant. En 1993, il rejoint la Faculté des hautes études commerciales de l'Université de Lausanne comme professeur assistant boursier FNS. Il y crée un cours d'économétrie appliquée et un cours d'appui à l'introduction à l'économie politique. En 1994, il est nommé professeur associé l'École polytechnique fédérale de Lausanne, où il dirige ce qui deviendra le Laboratoire d'économie urbaine et de l'environnement.

Recherches et prises de position

En 2012, il est chargé par la Banque nationale suisse de rédiger un rapport de faisabilité sur la création d’un indice suisse des prix de l’immobilier, qui serait ensuite calculé par l'Office fédérale de la statistique. Un tel indice servirait notamment à évaluer la réalité de l'existence de bulles immobilières. Philippe Thalmann note la difficulté de la réalisation d'un tel indice, les données étant de nature très hétérogène et pour l'essentiel détenues par des acteurs privés, notamment par les banques et certains investisseurs institutionnels[3].

En 2019, il calcule avec d'autres chercheurs de l'EPFL le montant le plus efficace pour une taxe carbone à but incitatif qui permettrait d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat[4].

Ouvrages

Références

  1. (en) EPFL, « Philippe Thalmann », sur people.epfl.ch (consulté le )
  2. « Base de données sur les Élites suisses au XXe siècle », sur www2.unil.ch (consulté le )
  3. Mohammad Farrokh, « Prix de l’immobilier: le casse-tête statistique », Tout l'Immobilier,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :1

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).