Encyclopédie Wikimonde

Jan S. Hesthaven

Aller à : navigation, rechercher
Jan S. Hesthaven
Description de cette image, également commentée ci-après
Jan Hesthaven en 2019

Domaines Mathématiques computationnelles
Science de la simulation
Institutions École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)
Distinctions Dr. Techn., Université technique du Danemark (2009)
Site https://www.epfl.ch/labs/mcss/

Jan S. Hesthaven est un mathématicien danois,[1] actuellement doyen de la faculté des sciences de base (SB)[2] de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Il est professeur de mathématiques et titulaire de la chaire de mathématiques computationnelles et de science de la simulation (MCSS). Il est connu pour ses contributions au développement, à l'analyse et à l'application de méthodes de calcul computationnelles d'ordre supérieur pour les équations aux dérivées partielles dépendant du temps. Il a également contribué de manière substantielle au développement de modèles d'ordre réduit et à l'application de réseaux neuronaux et de techniques d'apprentissage automatique destinés à des applications scientifiques et en ingénierie.

Carrière

Prof. Hesthaven[1] obtient une maîtrise ès sciences en physique computationnelle de l'Université technique du Danemark (DTU) en 1991. En 1995, il y obtient un doctorat en analyse numérique de l'Institut de modélisation mathématique. En 2009, il reçoit de la DTU le diplôme de Doctor Technices, la plus haute distinction académique du Danemark dans les domaines scientifiques et de l'ingénierie, pour ses « contributions substantielles et durables qui ont contribué à l'avancement de son domaine de recherche ainsi qu'à y générer des applications »[3].

Après avoir obtenu son diplôme, il devient professeur adjoint invité à l'Université Brown en 1995, puis en 1999 comme professeur adjoint. En 2003, il est promu professeur associé, puis en 2005 professeur ordinaire de mathématiques appliquées à l'Université Brown.

En 2006, il fonde le Center for Computation and Visualization (CCV) de la Brown University, qu'il dirige jusqu'en 2013[4].

D'août 2010 à juin 2013, il occupe le poste de directeur adjoint fondateur de l' Institute of Computational and Experimental Research in Mathematics (ICERM), un institut de recherche en sciences mathématiques de la Fondation nationale pour la Science aux États-Unis.

En 2013, il rejoint l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) où il est nommé professeur ordinaire de mathématiques appliquées et calcul scientifique.[5] En février 2014, il y fonde le Scientific IT and Application Support (SCITAS), une plateforme destinée à mettre à disposition de l'ensemble de la communauté scientifique de l'EPFL les capacités de calcul de superordinateurs[6].

Depuis 2016, il est rédacteur en chef du SIAM Journal of Scientific Computing[7].

En février 2017, il devient doyen de la Faculté des sciences fondamentales (SB) de l'EPFL[8].

Livres

  • Hesthaven, Jan., Spectral methods for time-dependent problems, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-511-26107-7) (OCLC 162144521) 
  • Hesthaven, Jan S., Nodal discontinuous Galerkin methods : algorithms, analysis, and applications, New York, Springer, (ISBN 978-0-387-72067-8) (OCLC 233971312) 
  • Jan S. Hesthaven, Certified reduced basis methods for parametrized partial differential equations, Cham, Springer, (ISBN 978-3-319-22470-1) (OCLC 919086945) 
  • Jan S. Hesthaven, Numerical methods for conservation laws : from analysis to algorithms, Philadelphia, Society for Industrial and Applied Mathematics, (ISBN 978-1-61197-509-3) (OCLC 1012713065) 

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Jan S. Hesthaven - Biography » (consulté le 8 mai 2020)
  2. « Jan S. Hesthaven - EPFL personal page » (consulté le 8 mai 2020)
  3. (en-GB) « Prof. Jan S Hesthaven », sur www.epfl.ch (consulté le 26 août 2020)
  4. « Biography », www.cfm.brown.edu (consulté le 8 mai 2020)
  5. Sandy Evangelista, « Huit nominations à l'EPFL », sur epfl.ch, (consulté le 26 août 2020)
  6. Vittoria Rezzonico, Julien Robyr, « Développer l'utilisation des superordinateurs de l'EPFL », sur epfl.ch, (consulté le 26 août 2020)
  7. « SISC | Editorial Board | SIAM », sur www.siam.org (consulté le 26 août 2020)
  8. Nik Papageorgiou, « Jan S. Hesthaven nommé Doyen de la Faculté des Sciences de Base », sur epfl.ch, (consulté le 26 août 2020)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).