Jean-Jacques Kira

Aller à la navigation Aller à la recherche

Jean-Jacques Kira ( à Bruxelles - ) est un chanteur belge.

Biographie

Vers l'âge de dix-sept ans, il fait la connaissance du chanteur belge Robert Cogoi. Un an plus tard, il devient son choriste et parcourt la Belgique en galas et tournées. Parallèlement, il suit des cours de chant chez Michette Lelong et chante dans un petit orchestre de bal, Les Gémini's.

Après son service militaire, il travaille plus sérieusement la chanson et surtout la composition et participe au Festival d'Obourg. Il commence à chanter dans de petits spectacles à Bruxelles et en province, participe à quelques concours qu'il gagne quelques fois et perd souvent. Ce qui ne l'empêche pas de continuer. Il chante au Grenier aux Chansons à Bruxelles.

En 1968, il gagne enfin la Clé d'Or à Mons et est finaliste du Festival de Bastogne. Il rencontre Irène Deneuville et Mireille Bastin qui lui écrivent des textes. Il monte un petit orchestre avec notamment le guitariste Jean-Marie Dohan. En juillet 1971, il est finaliste du festival de la chanson française à Spa avec Catherine et Maxime Leforestier et sort ses premiers 45 tours. L'année suivante, il participe à l'émission télévisée La Caméra d'Argent.

Il tourne chaque fin de semaine dans de petits galas en province et quelques cabarets bruxellois avec sa petite formation.

En 1972, il fait la connaissance du chanteur belge Jean Vallée. Il est finaliste à la Sirène d'Or de Middelkerke en interprètant sa chanson 'La Vague'

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).