Jean des Cognets

Aller à la navigation Aller à la recherche
Jean des Cognets
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Jean des Cognets (Saint-Brieuc, - Paris, ), est un avocat, écrivain et homme de presse français.

Biographie

Né à Saint-Brieuc, Jean des Cognets fait ses études à l'école Saint-Charles de cette ville[1],[2]. Il poursuit ses études au collège Stanislas de Paris[1] puis, à l'université de Paris où il obtient ses licences de droit et de lettres[3]. Jean des Cognets a été fortement influencé par les mouvements catholiques de début du siècle au point de devenir membre du Sillon. En 1906, il intègre lu conseil de surveillance de la Presse Régionale de l'Ouest, éditrice de L'Ouest-Éclair[4]. En 1910, il passe à la société anonyme du Petit Écho de la mode[1]. En , il devient le directeur général de ce magazine féminin à grand tirage[4]. En , en plus de cette activité liée à la mode, il assume la responsabilité de président du conseil de surveillance de la Presse Régionale de l'Ouest[3],[1]. Cela lui permet d'ajouter à L'Ouest-Éclair des articles littéraires[4] et porter le journal à un « tirage record »[1].

Il travaille en 1934 avec le réalisateur Jean Epstein sur la réalisation du premier film en breton, Chanson d'Ar-mor, dont il écrit le scénario et les dialogues en français qui seront adaptés et traduit en langue bretonne par Fañch Gourvil[5].

Entre et , il assure de fait la direction politique de L'Ouest-Éclair. En outre, il est désigné membre du comité consultatif de Bretagne en 1942[4].

Après-guerre, Jean des Cognets est condamné à deux ans de prison[3],[1] et à une indignité nationale à vie, sous le chef d'inculpation de participation à "une entreprise de nature à favoriser les menées de l'ennemi et de sa propagande contre la France et ses alliés"[6].

Il fait de nombreux séjours à Saint-Michel-en-Grève où il possède une maison. Il reçoit en 1921 le prix Archon-Despérouses[7].

Œuvres

Jean Chaigne écrit en 1970 que « l’œuvre de Jean des Cognets comprend peu de titres, mais aucun n'est négligeable »[8]. Spécialiste de Lamartine, il lui a consacré de nombreux écrits[3]. Principales œuvres :

  • Mélanges d'histoire littéraire,  
  • Étude sur les manuscrits de Lamartine conservés à la Bibliothèque nationale,  
  • Les Idées morales de Lamartine,  
  • Lamartine et Elvire,  
  • La vie intérieure de Lamartine d'après les souvenirs inédits de son plus intime ami J. M. Dargaud,  
  • D'un Vieux monde, (1re éd. 1918) [lire en ligne] 
  • Sous la croix de sang,  
  • L’un d’eux : Amédée Guiard,  
  • Marc Sangnier : sa vie, son œuvre,  
  • Fugitives,  
  • Jocelyn, épisode : journal trouvé chez un curé de village,  

Prix littéraires

Sources

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Temerson 1962, p. 68.
  2. Avril 2002, p. 96.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Duine 2018, p. 278.
  4. 4,0 4,1 4,2 et 4,3 Lagrée 1990, p. 112.
  5. Chanson d'Ar‑mor, sur le site de la Cinémathèque française
  6. « Épuration », sur Wiki-Rennes (consulté le )
  7. « Prix Archon-Despérouses : Lauréats » (consulté le ).
  8. Louis Chaigne, Itinéraires d'une espérance, Beauchesne, , 380 p. (ISBN 9782701005027), p. 348-349 
  9. 9,0 et 9,1 « Jean DES COGNETS », sur Académie française

Bibliographie

  • Yvon Kerurien, Jean des Cognets, homme de lettres: 1883 - 1961 ; sa vie, ses œuvres, ses épreuves, (ISBN 9782950156648) 
  • Michel Lagrée (auteur du texte), Jean-Michel Mayeur et Yves-Marie Hilaire, « Des Cognets, Jean », dans La Bretagne, Beauchesne, , 425 p. (ISBN 9782868220349), p. 112
  • "Jean des Cognets", in:Anthologie de la renaissance catholique : Les poètes, éditions Alsatia, 1945
  • Les Conteurs de Bretagne. 1re série. Anatole Le Braz, Charles Le Goffic, Jean des Cognets, F. Menez, Léon Berthaut, Myriam Thelem, O. L. Aubert, Charles Chassé, Marie Allo, Saint-Brieuc, Éditions de la Bretagne touristique, 168 p. 
  • Armand Boutillier du Retail, Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Jean Des Cognets, Paris, Le Correspondant : La revue de la semaine, 1919-1921 
  • François Duine, Souvenirs et observations de l’abbé François Duine, Presses Universitaires de Rennes, , 352 p. (ISBN 9782753565722), p. 49 Jean des Cognets p.278 
  • Henri Temerson, Biographies des principales personnalités françaises décédées au cours de l'année 1961, Paris, Hachette, , 224 p. [présentation en ligne], « M. Des Cognets (Jean) », p. 68 
  • Jean-Loup Avril, 1000 Bretons. Dictionnaire biographique, Les Portes du Large, , 451 p. (ISBN 9782914612074) [présentation en ligne], « Jean Des Cognet », p. 96 

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la Bretagne