Laure Favre-Kahn

Aller à la navigation Aller à la recherche
Laure Favre-Kahn
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Laure Favre-Kahn, née à Arles le , est une pianiste française[1].

Biographie

C'est son père, pianiste amateur qui lui fait découvrir le piano à l'âge de quatre ans. Native d'Arles, Laure Favre-Kahn prend des cours au conservatoire d'Avignon avant d'entrer au conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1991. Elle étudie dans la classe de Bruno Rigutto et obtient en 1993 un premier prix[2],[3].

En 1999, elle est nommée « Révélation classique » de l’Adami au Midem de Cannes[3].

En 2001, Laure Favre-Kahn est lauréate d'un premier prix au Concours International ProPiano de New York et fait ses débuts au Carnegie Hall[4],[2].

Depuis lors, elle mène une carrière de récitaliste, musicienne soliste et chambriste, en compagnie notamment du violoniste Nemanja Radulovic, partenaire de scène régulier[3].

En 2013, elle produit avec le comédien Charles Berling un spectacle musical consacré au compositeur Frédéric Chopin, « Chopin... Confidences »[3].

La discographie de Laure Favre-Kahn comprend plusieurs enregistrements, pour les labels Arion, ProPiano Records, Transart Live et Naïve[4],[3].

Discographie

  • Reynaldo Hahn : Piano Works, Pro Piano Records, 2004[5].
  • Chopin : Valses, Transart Live, 2004[4].
  • Concertos pour piano de Tchaïkovski et Chopin, Transart Live, 2008[6].
  • Frédéric Chopin : 24 Préludes, 2 Polonaises, Transart Live, 2010[7].
  • Vers la flamme, Naïve, 2017[8],[3].

Références

  1. 88 notes pour piano solo, Jean-Pierre Thiollet, Neva éditions, 2015, p. 71 et 94. (ISBN 978-2-3505-5192-0)
  2. 2,0 et 2,1 « Laure Favre-Kahn », France Musique,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 et 3,5 « La pianiste Laure Favre-Kahn présente son nouvel album "Vers la flamme" sorti le 22 septembre 2017 chez Naïve Classique », France Musique,‎ (lire en ligne)
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Jacques Hétu, « Laure Favre-Kahn : Une grande cantatrice du piano », sur ResMusica,
  5. Loïc Serrurier, « Du côté de chez Hahn », sur ResMusica,
  6. Florence Michel, « Laure Favre-Kahn séduit dans Tchaïkovski et Chopin », sur ResMusica,
  7. Camille Assouline, « Laure Favre-Kahn joue Chopin », sur ResMusica,
  8. Agnès Simon, « La flamme de la pianiste Laure Favre-Kahn », sur ResMusica,

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la musique classique
  • Portail de la France