Les Mondes uchroniques

Aller à la navigation Aller à la recherche

Les Mondes uchroniques est le nom de la série de romans de science-fiction de l'auteur français Roger J. Garcia.

Cette série, publiée en 2011, se base sur le concept de l'imbrication des réalités au sein de multiples plan d'existences. Les différents héros se retrouvent ainsi confrontés à la mixité de leurs sensations, à la fois réelles et oniriques.

Le Chant de Yohel

Les trois premiers volumes décrivant les Mondes Uchroniques sont ceux du Chant de Yohel.

Cette épopée en trois actes décrit le cheminement initiatique du héros, Yohel Gabreth, investigateur historique de son état.

Son parcours, étalé sur plusieurs années va le mener de monde en monde, puis de réalités en réalités. Désigné comme le second élu de son Faisceau-Monde d'origine, il va devoir explorer divers plans d'existence pour retrouver sa bien-aimée et ainsi redonner une chance aux Créateurs des univers de poursuivre leur chemin d'élévation.

Dans les univers servant de décor aux romans de Roger J. Garcia, tout est régi par des lois à la fois simples et brutes. Plusieurs principes de bases s'entrechoquent et offrent ainsi les flux nécessaires à l'équilibre des existences. Au sein des Faisceaux-Mondes, le Chant de Yohel est LE Chant des Mondes Uchroniques issu d'Eden, car les deux créateurs Knatos et Palathos, malgré leur infinie puissance, sont eux-aussi soumis aux règles de l'élévation : Libre Arbitre et Équilibre. Ce chant est le chant majeur, car il sous-tend tous les Faisceaux-Mondes, même ceux nés d'Oniris, par le pouvoir de Shela Ortonis. De l'épopée de Yohel, simple humain né sur Terre, naîtra une grande histoire. De la force de celles que l'on conte, le soir au coin d'un feu, à un public entièrement soumis aux évènements qui martèlent le chemin du héros et qui boit ses propos comme les paroles d'un nouveau messie.

Héliande

Le héros entre dans le chemin de l'initiation. C'est le temps de l'inspiration porteuse d'un souffle nouveau et d'apprentissages étonnants. Mais, le temps, funeste invention, joue contre Yohel, il se doit d'aller vite alors qu'il ne sait pas encore qu'il joue une partie d'un jeu aux conséquences universelles. Ses rencontres et ses amitiés se lient à une vitesse vertigineuse, car le temps de l'expiration approche à grand pas. La découverte de ses vrais ennemis et la perte de sa bien-aimée vont le pousser à s'exiler dans un autre Faisceau-Monde.

Arnétar

Yohel a gagné l'amour de Nabella et l'indéfectible amitié d'Asmona et Erik. D'horribles vérités ont été dévoilées et les Hautes Puissances ont fait de notre héros, l'un des leurs. Mais, retrouver Dame Nabella n'est pas une tâche simple. Seul et démuni de ses facultés, Yohel doit affronter toute une planète hostile et retrouver un être qui peut lui apporter une réponse. Le chemin va être long et parsemé d'embûches. La folie et le désespoir sont au rendez-vous. Les rencontres et les initiations vont être nombreuses et toutes porteuses d'enseignement. Finalement, Yohel repartira de ce Faisceau-Monde avec plus de questions que de réponses.

Oniris

Le temps s'accélère. L'ennemi passe à l'offensive. Le dernier recours pour Yohel et ses compagnons réside en un homme désigné comme étant dément. Et sa demeure se trouve en plein fief d'Iskedis. Le voyage ne va pas être de tout repos. Et les découvertes seront terribles, voire destructrices. Il faudra toute la puissance des différentes empreintes que porte Yohel pour aboutir à l'ultime confrontation.

Les personnages principaux

Voici la liste des personnages principaux du Chant de Yohel. Il y a les personnages dont on suit l'existence et aussi ceux qui sont récurrents. La puissance ou la filiation de ceux-ci n’interfère aucunement avec ce classement.

Yohel Gabreth : C'est le héros dont les trois tomes suivent l'initiation qui se déroule à travers plusieurs Faisceaux-Mondes et plans d'existence. Yohel est un Humain né sur Terre. Il vit à Génovia au 39e siècle. Il travaille comme investigateur historique au sein de la Fondation pour la Recherche Historique (FRH) terrestre. Cette organisation créée en 2514 a pour but de rassembler les connaissances humaines en matière de technologies avancées,notamment en ce qui concerne leurs origines.

Les trames de réalités ont voulu que Yohel devienne un élu. Ceci, grâce ou à cause, de son patrimoine génétique. Au fil de ses aventures, Yohel va devenir le porteur de puissances anciennes. Ces puissances se manifestent par le biais d’artéfacts dont la plupart sont assimilés par le corps de Yohel. Ces forces ancestrales sont alors nommées "empreintes", car elles laissent une marque indélébile à celui qui leur sert d'hôte. Voir plus loin la section "Empreintes des Hautes Puissances".

Erik Daman : Erik Daman est Coordinateur au sein de la FRH au siège parisien. C'est le supérieur hiérarchique de Yohel. Au fil des années, une solide amitié s'est nouée entre les deux hommes.

Au début de l'intrigue, il est un traite involontaire à son ami Yohel, car il est manipulé par un Noch'las, un des rejetons d'Orton et Iskedis. C'est au cours de l'épisode où son parasite est détruit qu'Erik rencontre Asmona, dont il deviendra amoureux. Ensemble, ils effectueront de nombreux voyages et accompliront des actes dont le but sera de créer une nouvelle foi et dont Yohel sera le Dieu.

Nabella de Loyonis : Lorsque Yohel rencontre Nabella, elle est la grande prêtresse de Shadar, Celui-Qui-Voit-Tout. Elle sert le royaume de Tarpan et mène les troupes tarpanites au combat contre l'ennemi voisin, le royaume de Gabel. Nabella est aveugle, mais ses pouvoirs sont très grands. Au cours de la bataille de Kilderoth, Yohel va sauver la vie de Nabella et lui rendre la vue. Par la suite, Nabella se tourne vers le culte de M'Xiam. Et une histoire d'amour naît avec Yohel.

Piégée par Orton, Nabella est enlevée et emmenée dans un lieu que Yohel va mettre plusieurs années à trouver. Le rôle de Nabella est primordial, étant la promise de l'élu, il a le pouvoir de donner la vie à des êtres purs. Elle sera manipulée génétiquement par Orton et Iskedis et amalgamée avec une matrice cloaque en Gayar-Gûl. C'est elle qui donnera naissance aux milliards de rejetons qui ensuite envahiront les Faisceaux-Mondes Knato-Palathos.

Asmona : Asmona n'est qu'une simple servante esclave dans l'auberge d'Harvath. Mais, lorsque Yohel utilise les pouvoirs de la ceinture de Zindaz devant elle, les souvenirs reviennent en masse.

Asmona se révèle être une princesse Arondas, digne descendante de cette race de Magiciens dont Zindaz fut le plus grand représentant. Elle deviendra au fil du temps la meilleure alliée de Yohel avec Nabella et Erik. En quelques années, ses pouvoirs augmentant, elle parvient à égaler de nombreuses forces que seuls les dieux possèdent.

M'Xiam : Premier fils et second enfant des Créateurs Knatos et Palathos. M'Xiam est décrit comme étant le maître du temps et de l'espace. Les légendes rapportent le fait qu'il explora tous les faisceaux-mondes existants durant sa jeunesse. Ce serait au cours de ces périples qu'il découvrit la machination ourdie par sa sœur Shela Ortonis avec l'aide d'Iskedis.

M'Xiam est piégé par sa sœur et privé de la plupart de ses pouvoirs. Shela ne pouvant l'éliminer sous peine d'attirer trop l'attention de ses parents, elle décide d'enfermer son frère dans une prison appropriée. Pour cela, elle choisit le corps d'un élu qui est devenu dément. Il s'agit de Ib'Tak Aw Zarouali. Ce stratagème durera des éons avant que Yohel ne vienne délivrer M'Xiam et rendre ainsi sa liberté à Ib'Tak.

Ugnis : Troisième enfant et second fils des créateurs. Ugnis est un Titan. Il a comme fonction première d'être le bras armé de palathos. il servira de gardien à Shela Ortonis devenue Orton dans sa propre demeure la Citadelle des Songes.

Shela Ortonis ou Orton : Première enfant des créateurs.

Elle hérite des pouvoirs de son père, Knatos, mais aussi de ceux d'Iskedis, qui a introduit une partie de son patrimoine génétique dans la fusion des Créateurs, juste après la création d'Eden. Débordée par son amour irraisonné pour sa propre mère et par sa volonté d'être celle par qui les créateurs pourront évoluer, Shela sombre rapidement dans la folie. Ses origines Sardish lui font perdre le contrôle de ses actions et peu à peu elle glisse vers un combat fratricide où elle tente de prendre la place de Knatos auprès de sa mère. De nombreuses batailles s'ensuivent et les deux créateurs, finalement vainqueurs bannissent leur fille dans le monde qu'elle a créé; Oniris. Mais, le temps passant, Shela décide de se débarrasser de ses gènes et devient un élément masculin nommé Orton. Elle parvient peu à peu à faire entrer les pouvoirs de sa nouvelle compagne Iskedis au sein des univers.

Iskedis Knatos Palathos Aka et Hx Om Oldür Xorum Hiatribe Lyxis Han-Jin Am-Vikal Esiope Balkor Myriel

Les personnages secondaires

Ces personnages sont omniprésents au cours du récit, mais ne contribuent que partiellement à l'épopée de Yohel.

Synafrel,Ib'Tak Aw Zarouali,Leila,Noxta,Hordric,Mira,Gabriel,Vivig,Thaniel,Can'hatax Kin Vanakar

Les Races

Au sein du Chant de Yohel, de nombreuses races sont rencontrées par les héros. Voici, brièvement, une description des plus fréquentes.

Humain,Borg,Nicheter,Dercob,Sylphe,Chien de Darnath,Sombre,Xutans,Ordong,Dragon,Géomorphe,Gorgon,Noch'las,Krall,Baniak,

Les Titans du Second Souffle de l'Univers

Dans le Chant de Yohel, au sein du Faisceau-Monde Knato-palathos qui est la racine des trames d’évènements, Le second souffle correspond à la période où les enfants des premières divinités étaient à leur apogée. C'est l'époque où Can'hatax, Lilkivien, Archandar et Zindaz vivaient encore.


Histoire

Auteur

Roger J. Garcia est né en 1963 à Paris. Dès son enfance, il lit de très nombreux ouvrages dont des références en matière de littérature fantastique : Edgar R. Burroughs, Jules Verne, Michaël Moorcock, pour ne citer que ceux-là. Ses premières pages sont écrites vers l'adolescence, puis de plus en plus de feuilles seront noircies mais pour être reléguées au fond d'un tiroir. Les prémices des Mondes Uchroniques naîtront avec la participation de l'auteur à de multiples parties de jeu de rôle. C'était en 1982, l'imaginaire de Roger J. Garcia explosa alors avec AD&D un jeu de rôle de fantaisie médiévale. Par la suite, l'auteur écrivit de nombreuses nouvelles, mais aucune ne fut publiée. C'est en 2009, alors que son métier de consultant en informatique l'amène à voyager en train au quotidien, que l'auteur décide d'occuper son temps de voyage en reprenant la plume. À partir de septembre 2009, les mots si longtemps retenus se déversent par flots au sein d'un notebook acheté pour l'occasion.

La publication

À ce jour, les deux seuls romans publiés sont Héliande et Arnétar, représentant respectivement les tomes 1 et 2 du Chant de Yohel, saga prévue en trois volumes. Par souci de vouloir aller au bout de sa démarche, l'auteur décide de s'auto éditer en utilisant les services d'une plate-forme d'impression à la demande sur Internet. Héliande est publié le 10 février 2011. Cette version est brute et reflète le manque de maturité de l'auteur pour la mise en page de l'ouvrage. Le tir est corrigé rapidement et une seconde version est publiée le 24 avril 2011. En parallèle, le seconde tome : Arnétar sort le 2 mai 2011. A l'heure où ces lignes sont écrites, le tome 3 : Oniris est en cours d'écriture et de relecture pour sa première partie.

Univers des Mondes Uchroniques

Les Faisceaux-Mondes

Le monde tel que nous le connaissons, la Terre, le Système Solaire, la Voie Lactée, et enfin l'Univers, ne sont pour l'auteur qu'un ensemble fini au sein d'un même plan d'existence et de réalité, et dans lequel l'espace et le temps subissent des lois dont les effets sont relativement identiques en tout point de ce référentiel. Viennent ensuite, les dérivations issues de ce référentiel. ces dérivations peuvent naître à n'importe quel endroit de l'espace et du temps et créer une nouvelle réalité et un nouveau plan d'existence. On pourra parler ici d'univers parallèles. Ces dérivations peuvent elles-mêmes donner naissance à plusieurs autres dérivations, créant ainsi une sorte d'arbre où le tronc serait le référentiel initial et les branches des dérivations nées ensuite. Ces différents référentiels sont nommés les Faisceaux-Mondes.

Il existe des passages entre ces plans d'existence. Certains sont naturels, généralement placés près de la naissance de la ramification, mais d'autres sont intentionnellement créés par des entités puissantes afin de pouvoir voyager entre les différents plan de réalités.

Les Créateurs

Par ce terme sont désignés les entités responsables de la naissance du premier Faisceau-Monde. Dans le monde de Yohel, premier héros des Mondes Uchroniques, les créateurs sont Knatos et Palathos. Ces deux entités sont nés dans les Limbes, on parlera donc d'entités limbiques. Il y a de nombreuses races de créatures limbiques. Comme tout être vivant, les entités limbiques cherchent à évoluer. Pour cela, elles font souvent le choix de s'unir à une autre avec laquelle elles ont de l'affinité. Lorsque le couple créé est puissant, les entités limbiques fusionnent et constitue un premier monde où leurs essences vont se mêler. Puis de cette base de fusion pleine d'énergie et de sentiments, est éjecté un flot de matières qui contient le mélange des deux créateurs. Cette matière originelle se répand dans les limbes et gonfle. Les couches qui sont à la périphérie durcissent et ainsi fabrique une sorte de coquille à ce qui deviendra la construction de vie des deux Créateurs. l'ensemble s'apparente à un œuf titanesque. De la base, naît le premier Faisceau-Monde. Ensuite, les principes d'équilibre se mettent en place et l'œuf vit. Le but de cette construction est d'accumuler suffisamment d'énergie pour permettre aux deux créatures limbiques de se propulser sur un plan de conscience supérieur. C'est ce que l'on nomme le phénomène d'Elévation.

Les Faisceaux-Mondes nés de Knatos et Palathos

Le Chant de Yohel débute dans cet ensemble de faisceaux-mondes. La plupart des références à des lieux, des êtres ou des pouvoirs sont issus de ces mondes. Seuls les épisodes traitant des évènements en Opus 3 et ensuite, ont lieu en dehors de cet ensemble. Tout ce qui suit n'est donc valable que pour les faisceaux-mondes dits "Knato-Palathos" et leurs dérivés.

Les Empreintes des Hautes Puissances

Par définition, les termes "Hautes Puissances" font référence à des entités du passé et dont les pouvoirs sont en général sans commune mesure avec ceux des êtres qui les nomment ainsi.

Karhas

La première empreinte portée par Yohel est celle de Karhas. L'artéfact est un ensemble de disques bioplasmiques de couleurs diverses qui sont au nombre de sept et qui se répartissent de la manière suivante:

N° du disque Pouvoir Couleur
1 Protection Vert
2 Attaque Rouge
3 Transport Bleu
4 Communication Jaune
5 Contrôle Violet
6 Soin Blanc
7 Réparation Orange

Karhas est un Xutans. Il servait son créateur, M'Xiam. Sur ordre de son maître et juste avant de mourir, il crée ces disques et y insuffle plusieurs de ses propres pouvoirs. Le but des disques, appelés parfois "Patches", est de trouver l'élu et de l'aider dans sa quête. Au début de son empreinte, Karhas ne s'adresse jamais directement à Yohel. Par la suite, plusieurs échanges physiques se feront. Tous les pouvoirs des patches consistent à aider le porteur à se dépasser.

Zindaz

La seconde empreinte portée par Yohel est celle du grand Magicien Arondas, Zindaz. Celui-ci avait créé une ceinture contenant beaucoup de pouvoirs de défense, pour pouvoir combattre les forces du mal sur Héliande au cours des batailles de la seconde ère de l'histoire de cette planète. La ceinture est offerte à Yohel par le roi des Gabellands, défaits à la bataille de Kilderoth.

Lilkivien

La troisième empreinte portée par Yohel est celle de Lilkivien. Cette empreinte est une des plus importante dans le premier tome, car Lilkivien est un Ordong, une sorte de serpent ailé, cousin des fabuleux Dragons. Les Ordongs, étaient plus pacifiques, plus érudits que la plupart des Dragons. Dans la bataille légendaire où les forces de Shela Ortonis et celle des défenseurs du premier élu se sont affrontées, Lilkivien au prix de sa vie, vengea la mort de Zindaz et terrassa l'ArchiMage Sombre, le grand Archandar. En mourant, le prince Ordong, versa une larme qui selon ses pouvoirs se cristallisa et donna une magnifique pierre bleutée nommée le Kilabroz. Par définition, le porteur du Kilabroz devient le Kilabraï. Titre que Yohel utilisera quelques fois.

Kokaliak

Cité comme étant le Ménestrel des Hautes Puissances, Kokaliak a laissé derrière lui de nombreux chants visionnaires dont chaque parole sonne comme la lame du destin. Son esprit est entièrement contenu dans un mnémodisque créé par les Dieux. Ce disque est appelé l'Ardrin. malheureusement pour Yohel, il faut une énergie considérable pour activer et utiliser l'Ardrin. De fait, cet artéfact se révélera peu utile à notre héros.

Archandar

L'archimage Sombre est connu au travers de toutes les histoires anciennes comme étant le plus puissant guerrier magicien qui ait jamais existé sur Héliande. Seul Lilkivien réussit à le terrasser, mais ils y perdirent tous deux l'existence. Le Sombre laissa à ses généraux, un cheveu conçu dans un matériau issu de la matière originelle. Ce cheveu est connu sous le nom de Vermikion. C'est l'artéfact d'Archandar.

Palathos

En dernier lieu, la Déesse Mère, créatrice de tous les faisceaux-mondes, remerciera Yohel en lui donnant une mèche de ses cheveux. Cet artéfact ne porte pas de nom, mais il servira grandement Yohel, notamment dans son voyage dans l'anti-monde.

Plans de conscience

Entités limbiques

Les plus courantes : Veng'rah, Yatmah, Alkvar
Les plus rares : Tanak, Ombalor, Ooradon
Les légendes : Sardish, Horjra, Zaal

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).