Louis Mussillon

Aller à la navigation Aller à la recherche
Louis Mussillon

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance ,
Courmayeur
Décès (à 87 ans),
Courmayeur
Carrière
Disciplines Alpinisme
Ascensions notables Mont Grépillon
Mont Dolent
Mont Crammont
Ouverture de la voie normale de l'arête est de l'Aiguille Noire de Peuterey
Profession

Guide de haute montagne

Aide de camp

Louis Mussillon (Courmayeur, - Courmayeur, ) est un alpiniste et un aide de camp italien. Guide de haute montagne, il est membre de Société des guides de Courmayeur et du Club alpin italien. Il a été également aide de camp d'Alberto Pelloux.

Biographie

Louis Mussillon est le fils de Ferdinand[1] et le père de Marcel Mussillon, tous les deux guides de haute montagne de la Société des guides de Courmayeur. Très jeune, il devient l'aide de camp d'Alberto Pelloux, le fils aîné du Premier ministre et plusieurs fois ministre Luigi Pelloux. Louis aide Alberto dans la description géographique de la Vallée d'Aoste[2].

En 1891, Louis et Alberto commencent à gravir de nombreux sommets dans les Alpes. Cette année-là, ils conquièrent le mont Berrio Blanc le 11 mai et la tête du Rutor le 1er octobre[3]. En 1892, ils poursuivent leurs exploits en escaladant plusieurs sommets, parmi lesquels le mont Chétif et l'Aiguille de Chambave[4]

En 1892, Louis Mussillon et Alberto Pelloux réalisent deux premières ascensions significatives : le 15 mai, le mont Crammont par le Grand Couloir[5], et le 1er juillet le mont Grépillon, puis le mont Dolent par l'arête sud-est[6].

Au cours des années suivantes, Louis Mussillon accomplit l'ascension de nombreux autres sommets des Alpes, dont le mont Blanc et l'aiguille des Glaciers en 1902. Cette année-là, il réalise de nombreuses premières ascensions et contribue à nommer plusieurs montagnes, pics et cols, notamment la tour d'Entrèves, les aiguilles du Diable et la voie du Croux sur le mont Blanc du Tacul[7],[8].

En 1902, Louis Mussillon ouvre une nouvelle voie à l'aiguille Noire de Peuterey qui deviendra la voie normale. L'un de ses exploits les plus remarquables est la première traversée complète de l'arête de Rochefort, dans le massif du Mont-Blanc, en 1904[9]. En 1905, Mussillon réalise des ascensions significatives, notamment aux Grandes Jorasses[10].

Louis Mussillon a eu de nombreux compagnons notables tels que : Alberto Pelloux, Adolfo Hess, Ettore Allegra, Henri et Joseph Brocherel, Oscar Leitz, Ernesto et Hans Mariny, Laurent Croux, Flavio Santi, Agostino Ferrari et Alexis Berthod[11],[12].

Notes et références

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la montagne
  • Portail de l’alpinisme et de l’escalade
  • Portail de l’exploration
  • Portail de la Vallée d’Aoste
  • Portail du XIXe siècle
  • Portail du XXe siècle