Marie Santiago Delefosse

Aller à la navigation Aller à la recherche
Marie Santiago Delefosse

Marie Santiago Delefosse est professeure et chercheuse en psychologie de la santé à l'Université de Lausanne.

Biographie

Elle fait ses études à Paris VIII (Deug, Licence, Maitrise de psychologie), en 1985 elle obtient un DESS de psychologie clinique et pathologique, puis poursuit avec un DESS de psychologie du travail en 1986 à Paris V. Elle obtient son DEA en 1988 à Paris XIII et soutient sa thèse de doctorat de psychologie à Paris XIII - Villetaneuse intitulée Une passion du vouloir mère? répétitions et dégagements des demandes dans les fécondations in vitro (1992)[1].

Elle passe ensuite son habilitation à diriger les recherches en 1999 à l’Université d’Aix-Marseille avec le titre Psychologie et santé: approches subjectives de la santé et de la maladie. Elle enrichit sa formation universitaire par une formation de psychothérapeute de groupe, par une formation en psychanalyse et un diplôme d'hypnothérapie clinique. Durant plus de dix ans, elle exerce en cabinet libéral en tant que psychothérapeute et psychanalyste. En parallèle, elle exerce comme psychologue à la Médecine Préventive Universitaire, et dans le Centre de Bilan de Compétences du Val d'Oise. Elle intervient également en tant que consultante et formatrice dans les hôpitaux généraux.

Dès 1992 elle est nommée Maître de conférences au Département de psychologie de l’Université de Nantes (1992-95), puis à la chaire de psychologie du Conservatoire national des arts et métiers à Paris (1995-2002) [2].

En 2002 elle devient professeure des universités à l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens[3].

En 2003, elle est nommée Professeur Ordinaire à l'université de Lausanne, à la Faculté des Sciences Sociales et Politiques, où elle dirige la filière de psychologie de la santé, et où elle a créé le Centre de recherche en psychologie de la santé (Cerpsa), devenu le Centre de Recherche en Psychologie : Santé, Vieillissement et Sport (www.unil.ch/phase). Elle développe une psychologie critique de la santé, située dans le paradigme constructiviste et historico-développemental, et s'intéresse aux conditions de validité des méthodes qualitatives[4].

Son modèle "Corporo-Sociéto-Psychologique", cherche à intégrer les dimensions de la corporéité vécue, de la socialité en tant que ancrée dans les cultures contextualisées et les co-constructions psychologiques qui en découlent. Cette modélisation présente des dimensions, théoriques, méthodologiques et pratiques, indiquant des voies d'intervention et d'accompagnement psychologique originales de la maladie grave et/ou chronique[5].

Elle occupera successivement les fonctions de Vice-Doyenne chargée du développement de la Recherche et de la Qualité (2005-2010), puis de Vice-Doyenne chargée du développement de la Qualité et de la Communication (2012-2015), et, enfin de Vice-Doyenne chargée du développement de la Qualité et de la Durabilité (2015-2018)[6],[7].

En 2019, elle est nommée Doyenne de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques de l'Université de Lausanne (2019-2021). Elle est ainsi la première femme occupant cette fonction dans cette Faculté depuis sa création[8].

Thématiques de recherche

Ses principales thématiques de recherche sont :

  • l'étude des conséquences subjectives et intersubjectives de la maladie grave et chronique (diabète, douleur chronique, santé sexuelle et reproductive, santé au travail, oncologie, VIH, etc.)
  • l'examen de la qualité des recherches qualitatives
  • les questions d'éthique en lien avec les pratiques de la bio-médecine
  • les conditions d'exercice des psychologues dans le domaine de la santé
  • les modifications de la corporéité et des vécus corporels dans l'usage des objets connectés en lien avec les états corporels.

Celles-ci ont fait l'objet de publications, articles et ouvrages et interviews.

Liens externes

Bibliographie

(extrait - plus de 290 articles et/ou ouvrages publiés)[9]

  • Marie Santiago Delefosse, Fécondation in vitro, demande d'enfant et pratiques médicales, Paris, Editions Anthropos, , 271 p. .
  • Marie Santiago Delefosse, Psychologie de la santé : Perspectives qualitatives et cliniques, Liège, Pierre Mardaga Editeur, , 274 p. .
  • Santiago-Delefosse M., Rouan G. (Eds.). 2001. Méthodes qualitatives en psychologie. Paris :Dunod, 221p.
  • Castro D. et Santiago-Delefosse M. (Eds.). 2001. Pratiques déontologiques en psychologie. Paris, Hommes et perspectives, 320 p.
  • Castro D., Santiago-Delefosse M. 2002. Les communications scientifiques en Psychologie Paris : Esprit du temps, 125 p.
  • 2006. L’activité du chercheur entre objectivisme et subjectivisme. Un révélateur de la tension entre théorie et terrain ? In Paillé (Ed.) La méthodologie qualitative, postures de recherche et travail de terrain. Paris, Albin Michel. 201-223.
  • Santiago-Delefosse, M., Delefosse JMO. 2007. Spielrein, Piaget und Wygotski. Drei Positionen zur Entwicklung von Kognition und Sprache im Kindesalter. In A. Karger, C. Wesimuller (Eds). Ich hieb Sabina Spielrein, Gottingen : Vandenhoeck & Ruprecht, 51-85.
  • 2007. La fonction psychologique des "théories subjectives" de la maladie. In D. Simon, P.-Y. Traynard, F. Bourdillon et A. Grimaldi (Eds.). Education Thérapeutique, Prévention et maladies chroniques. Paris, Masson, 97-109. Réédité en 2009.
  • 2008. Psychologie de la santé et cancer. État de la question et perspectives. In P. Ben Soussan et C. Julian-Reynier, (Ed.), Cancer et recherches en sciences humaines. Toulouse, Erès. 41-67.
  • Santiago-Delefosse, M. 2004. Evaluer la qualité des publications. Quelles spécificités pour la recherche qualitative ? Pratiques Psychologiques, 3, 243-254.
  • 2004. Activité et émotions : une perspective développementale des émotions comme instruments psychologiques, Bulletin de Psychologie, 469, tome 57 (fasc. 1, 29-36.
  • Jeannin, P., Santiago-Delefosse, M. 2004. Analyse des représentations de la "scientificité" des supports de publication de psychologie par les chercheurs en psychologie. Pratiques Psychologiques, 3, 191-209.
  • Harnad, S., Santiago-Delefosse, M. 2004. Maximiser l'impact de la recherche en psychologie au moyen de l'auto-archivage. (Open Access Initiative –OAI). Pratiques Psychologiques, 3, 273-282.[1]
  • Bruchez, C., Fasseur, F., Santiago, M. 2007. Entretiens phénoménologiques et entretiens centrés sur l’activité : analyse comparative, similitudes et variations. Recherches Qualitatives, 3, Trois Rivières, Québec. http://www.recherche-qualitative.qc.ca/hors_serie.html.
  • 2007. Recherche en psychologie et turbulences paradigmatiques. Bulletin de Psychologie, hors série, 97-102.
  • Santiago-Delefosse, M., Chamberlain, K. 2008. Evolution des idées en psychologie de la santé dans le monde anglo-saxon. De la psychologie de la santé à la psychologie critique de la santé, Psychologie Française, 2, 195-210.
  • 2008, La psychologie peut-elle être a-politique, Psychologie Française, 2, 131-134.
  • Naissance d'une "Psychiatrie Critique" (Critical Psychiatry) anglo-saxonne, perspectives et limites. Santiago Delefosse M., Gonin Nicole A., Sautter C. S., 2011/01. EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Psychiatrie, 37-957-A-70 pp. 1-8.
  • The relevance of L.S. Vygotsky's developmental perspective to the debate on methodology in psychological science Santiago-Delefosse M., 2012. Philosophy Study, 2 (8) pp. 515-526.
  • The need for an "embodied socio-psychological" model of illness experience. Santiago Delefosse M., 2015/01. pp. 36-54 dans Murray M. (eds.) Critical Health Psychology chap. 2, Palgrave.[serval:BIB_5BD8206870A2]
  • Schweizer Angélick, del Rio Carral Maria, Santiago-Delefosse Marie (eds.). 2020. Les Méthodes Mixtes en Psychologie. Analyses quantitatives et qualitatives : de la Théorie à la Pratique.Dunod. [serval:BIB_3769BE299AFE]

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).