Michael Bruse

Aller à la navigation Aller à la recherche
Michael Bruse
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael Bruse (en 2018)

Michael Bruse, né en 1969 à Essen en Allemagne, est un géographe allemand, professeur de géomatique à l’Université de Mayence.

Il se spécialise dans la recherche sur le microclimat urbain / la climatologie avec un accent méthodique sur la simulation numérique. Outre ses travaux scientifiques, il a développé le modèle de microclimat Envi-met[1] et il est le fondateur de l’entreprise Envi-met[1], qui est un modèle holistique tridimensionnel non hydrostatique pour la simulation des interactions surface-plante-air très souvent utilisé pour simuler les environnements urbains et en évaluer les effets de visions d'architecture verte[2].

Biographie

Éducation

En 1995, Bruse a obtenu son diplôme en géographie physique de l’Université de Bochum avec une majeure en climatologie et en botanique. Il a ensuite commencé à développer le modèle de microclimat Envi-met[1], complétant sa formation en 1999 avec un doctorat de l’Université de Bochum avec une thèse sur les effets de la conception environnementale à petite échelle sur le microclimat local.

En 2006, sa thèse d'habilitation postdoctorale sur les systèmes multi-agents : « une nouvelle approche pour évaluer les conditions environnementales urbaines » a été acceptée à l’Université de Bochum.

Carrière et recherche

Il devient en 2007 professeur titulaire à l'Université de Mayence et chef du département de géoinformatique[3].

Depuis, il a également été professeur invité à Harvard et à l'Architectural Association London (AA). Depuis 2007, il est partenaire de Werner Sobek Green Technologies[4] à Stuttgart.

En 2014, il a fondé sa propre entreprise Eniv-met[2] avec Daniela Bruse. Ses principaux domaines d'expertise sont le microclimat et le confort thermique, l'analyse solaire, l'écoulement et la turbulence du vent, les technologies vertes et bleues, la dispersion des polluants, la végétation et la physique des bâtiments.

Développement

Dans le monde scientifique, Michael Bruse est connu pour son modèle de microclimat Envi-met[réf. nécessaire], un modèle climatique holistique qui permet de simuler les effets de l’architecture et de la planification du paysage sur le microclimat et la qualité de l’air jusqu’à un mètre[5]. Cela permet d'étudier les interactions entre les conditions climatiques, tels que le changement climatique et les conditions météorologiques extrêmes, et la conception de l'environnement local.

Envi-met est utilisé dans le monde entier. Son champ d'application comprend l'évaluation de projets de développement urbain (Melbourne 2030[6], Re-Think Athens[7]) jusqu'à la conception de structures de peuplement durables (projet Young Cities Iran de la FU Berlin[8]).

L'analyse des problèmes de pollution urbaine[9] constitue un autre axe de recherche, notamment en ce qui concerne la pollution par les particules et le dioxyde d'azote[10]. Des simulations numériques et des mesures sont utilisées pour développer et évaluer des concepts urbains pouvant être utilisés pour réduire l'exposition de la population aux polluants atmosphériques. Par exemple, Envi-met[1] est le modèle de référence de l'initiative gouvernementale belgo-néerlandaise Air Innovation Platform et du Bureau of Meteorology à Melbourne[11], Australie. Sur la base de calculs de simulation, en collaboration avec des architectes, des urbanistes et des associations, des scénarios de développement pour les quartiers et les espaces ouverts sont créés pour atténuer les effets négatifs du changement climatique (Initiative KLIMAzwei du BMBF[12], Aspang Vienne[13], Bugs de l'Union européenne[14]).

Publications

La principale publication se trouve dans le modèle de microclimat Envi-met[1], qui n'est pas une publication classique, mais un logiciel. Envi-met a été publié dans plus de 100 thèses et plus de 1 500 essais appliqués[réf. nécessaire].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 (en) « start [A holistic microclimate model] », sur www.envi-met.info (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 (en) « Envi-met Learn »
  3. (de) Johannes Gutenberg-Unversität Mainz, « Geographisches Institut », sur www.geo.uni-mainz.de (consulté le )
  4. (en-US) « Prof. Dr. Michael Bruse | Werner Sobek », sur Werner Sobek (consulté le )
  5. (en) « Envi-met Introduction »
  6. (en) « Melbourne »
  7. (en) « Rethink Athens »
  8. (en) « Project Young Cities Iran »
  9. (en) « Pollution urbaine »
  10. (en) « Dioxyde d'azote »
  11. (en) « Melbourne Case Study »
  12. (en) « KlimaZwei BMBF »
  13. (de) « Greening Aspang Vienna »
  14. (en) « Bugs UE »

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).