Michel Bacala

Aller à la navigation Aller à la recherche

Michel Bacala est né le 17 mars 1944 à Marmande (Lot-et-Garonne) est une personnalité politique française, membre du PS, ancien Conseiller Général de l'Hérault.

Famille et carrière professionnelle

En 1964, il entre à EDF-GDF au Centre de Distribution d'EDF de Béziers Montpellier. Il sera appelé sous les drapeaux en janvier 1966 et servira au 2e régiment de chasseurs d'Afrique, au grade de Maréchal des Logis.

Sa carrière professionnelle se doublera d'une carrière syndicale à FO : secrétaire départemental puis régional et enfin national de la Fédération EDF-GDF. Il travaille plus particulièrement dans le secteur social et mutualiste auprès de la confédération Force ouvrière (FO) et deviendra vice-président du CCAS (comité d'entreprise d'EDF-GDF).

Carrière politique municipale

Arrivé à Mauguio en 1974, ses premiers investissements seront à la MJC et au Comité des fêtes de la commune, à ce titre, il fera partie de ceux qui feront revivre les traditions en organisant les premières abrivados et bandidos après plus de 25 ans d'interruption.

Militant syndical et social, il est devenu militant politique en s'engageant au Parti Socialiste en 1977. Après un mandat de conseiller municipal de (1984-1989) il fut maire de Mauguio de 1989 à 2001. Il est battu en 2001 par Yvon Pradeille, son ancien premier adjoint[1], en plein débat sur le périmètre de la communauté d'agglomération Montpellier Agglomération que Mauguio quitte le 1er janvier 2004 avec La Grande-Motte et Saint-Aunès. Depuis 2001, il siège avec deux autres conseillers municipaux socialistes dans l'opposition.

Carrière politique départementale

En 1998, élu conseiller général du canton de Mauguio (après un premier mandat de 1991 à 1992) le Président du Conseil général de l'Hérault, André Vézinhet lui a proposé de présider l'une des 10 commissions organiques du Conseil Général : la Commission de l'aménagement du Territoire. Cette responsabilité l'a conduit à siéger à la commission de l'aménagement rural et à la commission de l'environnement, dont il est le vice-président.

Il a donc représenté le Président Vézinhet dans le nombreux organismes, particulièrement en participant à la création de l'Arc Latin. Il sera le premier responsable des questions taurines au Conseil général aussi bien sur le plan festif (taureau d'O) que sur le plus économique (l'aide à l'élevage). Il préside depuis 2001 le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l'Hérault, organisme qui s'attache principalement à gérer la carrière des fonctionnaires des collectivités territoriales et à organiser les concours.

Membre du Conseil d'Administration de la Fédération Nationale des Centres de Gestion, il animera plusieurs groupes de travail sur l'action Sociale et le contentieux administratif. Membre de la Délégation Régionale Languedoc Roussillon du Centre national de la fonction publique territoriale. Il assure la mise en place des comités locaux du fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique. Président Départemental du C.O.S. (Comité d'œuvres Sociales) Président de la Délégation Départementale de l'Hérault du CNAS. (Comité National de l'Action Sociale)

Il est battu aux élections cantonales (canton de Mauguio) de 2004 par Yvon Pradeille, déjà maire de Mauguio depuis 2001.

Mandats

  • 1984-1989 : Conseiller municipal
  • 2001-2008 : Conseiller municipal d'opposition
  • 1989-2001 : Maire - Président du SIVOM de l'étang de l'Or
  • 1991-1992 : Conseiller général du canton de Mauguio
  • 1993-2001 : Président de la Communauté de communes du Pays de l'or
  • 1998-2004 : Conseiller général du canton de Mauguio

Notes et références


Article publié sur Wikimonde Plus