Organisation romande pour la formation et l'intégration professionnelle

Aller à la navigation Aller à la recherche
Organisation romande d'intégration et de formation professionnelle (Orif)
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique A but non lucratif
But l’observation, la formation et l’intégration socioprofessionnelle de personnes atteintes dans leur santé ou en difficulté.
Fondation
Fondation 17 avril 1948
Fondateur Dr Placide Nicod
Origine Suisse
Identité
Siège Aigle
Personnages clés Dr Placide Nicod, Fondateur
Président M. Dominique Rast
Vice-président M. Nicolas Rufener
Directeur général M. Damien Métrailler
Employés 507
Slogan Former, intégrer, ensemble
Site web http://www.orif.ch

L'Organisation romande d'intégration et de formation professionnelle[1] (Orif, anciennement Oriph pour Office romand d’intégration professionnelle pour handicapés[2]) est une association suisse dédiée à l'intégration professionnelle des personnes atteintes dans leur santé ou en difficulté d'insertion.

Organisation

Fondée en 1948 dans le canton de Vaud, l'Orif s'est progressivement développée sur l'ensemble de la Suisse romande avec neuf structures[3] ; son siège se trouve à Aigle. Elle a pour but « l’observation, la formation et l’intégration socioprofessionnelle de personnes atteintes dans leur santé ou en difficulté. »[4]. Pour remplir ces objectifs, elle travaille en partenariat avec les offices cantonaux de l'Assurance-invalidité et différents partenaires (dont en particulier Adecco depuis 2009) pour exécuter des mandats « confiés par les partenaires socio-économiques ».

En 2011, l'Orif a reçu, avec Adecco Suisse, le prix Humagora « pour leur partenariat favorisant la réinsertion des bénéficiaires de l’AI dans le monde du travail »[5].

Historique des structures

Le est créé le Centre romand d’observation et d’orientation professionnelle pour infirmes (COPAI). En 1952 c’est l’ORIPH qui voit le jour. Sa première structure, l’Orif de Morges, arrive en 1956. En 1968, l’Orif de Pomy est inauguré, suivi l’année suivante par celui de Sion. Le centre Orif COPAI voit lui le jour en 1982. Il faudra ensuite attendre 18 ans avant une nouvelle structure et celle-ci se trouve au Jura, à Delémont dès l’an 2000. Les trois bâtiments seront remplacés par une nouvelle construction qui débute en 2022. Elle est conçue pour permettre l’accueil des personnes à mobilité réduite ou phobiques[6]. E 2007, l’Orif d’Aigle prend place dans des anciens locaux artisanaux rénovés et Vernier accueille son Orif. En 2009, deux nouveaux centres Orif sont créés, un à Renens et l’autre à Vaulruz. C’est à cette année-là que ORIPH est changée en ORIF (et sa définition également, Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle) et enfin, le centre Orif le plus récent, ouvert en 2013, se trouve à La Chaux-de-Fonds.

Évolution

Avec 150 places d’accueil et 70 collaborateurs, l’ORIF Pomy se spécialise dans les métiers du tertiaire et techno-scientifiques : bureau, commerce, chimie, biologie et informatique[7]. Cet établissement s’engage aussi pour une amélioration énergétique de ses locaux, par des travaux d’isolation et une installation photovoltaïque[8].

Notes et références

  1. « ZefixWebApp », sur www.zefix.ch (consulté le )
  2. (en) « Conseil et Direction générale », sur Orif (consulté le ).
  3. info-handicap, « Organisation Romande pour l’Intégration Professionnelle - ORIF », sur www.info-handicap.ch (consulté le )
  4. « Mission », sur orif.ch (consulté le )
  5. Chantal Mathez de Senger, « Humagora honore le partenariat entre l'Orif et Adecco Suisse », Bilan,‎ (lire en ligne)
  6. www rfj ch, RFJ, Radio Fréquence Jura, « L’Orif se dote d’un nouveau bâtiment à Delémont », sur www.rfj.ch, (consulté le )
  7. « Formation spécialisée | Commune de Pomy », sur pomy.ch (consulté le )
  8. « Le Centre ORIF Pomy fait le choix de la durabilité », sur www.helion.ch (consulté le )

Voir aussi

Liens externes

  • (en) « Orif », sur Orif (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la Suisse
  • Portail du handicap
  • Portail de l’éducation
  • Portail des associations
  • Portail du travail et des métiers