Encyclopédie Wikimonde

Organisation se revendiquant altermondialiste

Aller à : navigation, rechercher

Les organisations altermondialistes[1] regroupent des personnes d'horizons très divers : paysannerie, couches populaires et petite bourgeoisie du Sud, pauvres et salariés précaires des pays industrialisés, syndicats ouvriers et enseignants, associations de consommateurs, de chercheurs, de jeunes, mouvements écologistes, anti-militaristes, féministes, communistes, marxistes, nationalistes, keynésiens et anarchistes...organisées en petites associations, ONG, coordinations nationales, internationales.

On peut plus ou moins les classer par catégorie, et certainement pas de manière exhaustive. Cela ne reflète pas tout à fait la réalité des organisations individuellement mais donne une première approche de l'hétérogénéité du mouvement altermondialiste.

Les organisations ouvrières et syndicales

Situées en Amérique, Asie, Europe, elles renaissent depuis la manifestation mondiale de Seattle en 1999. Exemples :

  • les syndicats de l'Union syndicale Solidaires[2], dont une majorité utilise l'acronyme SUD, en France.
  • le KCTU en Corée du Sud,
  • AFL-CIO* (EU) président John Sweeney
  • Teamsters** syndicat des camionneurs, le plus important en nombre aux EU, avec plus de 1 300 000 d'affiliés
  • IWW Industrial Workers of the World ** syndicat révolutionnaire d'orientation anarchiste

Les mouvements paysans

Les associations, Organisations non gouvernementales (ONG)

Organisations, coordinations au niveau mondial

  • Action mondiale des peuples**[1]
  • Amnesty International organisation de droits de l'Homme
  • ARENA Asian Regional Exchange for New Alternatives, membre organisateur des FSM
  • L'Association Internationale de la Jeunesse (Canada XXI) Inc. basée au Canada et fondée le 5 décembre 1985. Rassembler la jeunesse mondiale afin de promouvoir leurs intérëts,protéger ses droits,Voir site [2]

Nous sommes en train de détruire la Terre, agissons...Sauvons la!

Organisation sur les rapports Sud-Nord

  • Terre des Hommes : Fédération internationale
  • Frères des Hommes "Aider ne veut pas forcément dire assister"

Organisations humanitaires

  • ACF de Paris
  • FIAN
  • Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD)
  • Assises chrétiennes de la mondialisation créées en France
  • KAIROS Initiatives canadiennes œcuméniques pour la justice, coalition d'Églises du Canada, d'ONG à base ecclésiale et d'organisations religieuses site de Kairos

Associations ou mouvements écologistes

Mouvements étrangers locaux

Sociétés "traditionnelles" : résistance culturelle, revendications de reconnaissance institutionnelle, peuvent aussi avoir des revendications socio-économiques de développement local

Coordination de mouvements :

  • Convergencia de Movimientos de los Pueblos de las Américas COMPA (membre de la coordination du FSM): convergence de mouvements des Peuples des Amériques; cette coordination comprend aussi bien des coordinations nationales (COMPA Bolivia, Canada, Equateur.... ) que des associations de terrain, des mouvements indigènes, de minorités ...
    • Movimiento Indígena Nahua y Chorotega (Nicaragua)
    • Organización Nacional Indígena de Colombia
    • Proceso de Comunidades Negras (Colombia)

des conseils régionaux indigènes (Consejo Regional Indígena de Caldas (CRIDEC), del Cauca CRIC ...) que des groupements pour le développement rural, local ... des coopératives, des associations de femmes

Des ONG internationales, comme par exemple Survival International, soutiennent la lutte des indigènes pour leurs terres et l'environnement.

Organisations féministes

  • NAWO National Alliance for Womens Organisations, Alliance nationale pour les organisations de femmes, fondée en 89, basée en Angleterre
  • Amérique du Sud
  • AFM Articulación Feminista Marco Sur - réseau
  • REMTE Red Latinoamericana Mujeres Transformando la Economía
  • Red Mujer y Hábitat (http://www.redmujer.org.ar) réseau latino-américain, femmes et habitat, siège en Argentine (?)
  • REPEM (http://www.repem.org.uy) – Rede de Educação Popular entre Mulheres, réseau d'éducation populaire entre femmes
  • Amérique du Nord
    • Raging grannies, grand mères en colère (http://www.raginggrannies.com/) réseau aux États-Unis, pour la justice sociale, dernière action : se présente au centre de recrutement pour l'envoi en Irak pour être enrôlée plutôt que des jeunes recrues
  • Asie et Océanie
  • NFIW (http://en.wikipedia.org/wiki/NFIW) Fédération nationales des femmes indiennes (Inde)
  • Asia Pacific Forum on Women, Law and Development
  • Afrique
  • Coordination des associations féminines du Mali
  • APROFES Association de promotion de la femme sénégalaise, présidée par Binta Sarr (Sénégal)
  • Europe
  • Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (France)[2]
    • et pour faire le tour du monde, quelques assos de terrain dans d'autres pays ...
    • Mahila Dakshata Samiti : ONG, pour la prise de conscience des droits des femmes, soutien ...(Inde)
  • Médias féministes
    • Les pénélopes site internet relaie les infos altermondialistes et féministes [2]

Organismes d'analyse théorique et de propositions

Associations plutôt orientées analyse, "boîtes à réflexion" (appelées Think tanks an anglais)

  • CADTM Comité pour l'annulation de la dette du tiers-monde initié par Éric Toussaint (Belgique)
  • Centre Tricontinental (CETRI) fondé par François Houtart, analyse des rapports Nord/Sud
  • Conseil mondial de l'eau fondé par Ricardo Petrella
  • Focus on the Global South (http://www.focusweb.org/) directeur Walden Bello
  • Fondation Copernic
  • Observatoire de la mondialisation, Paris
  • Transnational Institute (http://www.tni.org/) co directrice Susan George, fondé en 74, situé à Amsterdam,
  • International South Group Network (http://www.isgnweb.org/) coordination initiée par des mouvements du Sud, notamment Africains
  • INTERNATIONAL FORUM ON GLOBALIZATION (http://www.ifg.org/index.htm) directeur actuel Jerry Mander (http://en.wikipedia.org/wiki/Jerry_Mander) (ref en anglais)
  • URFIG (http://www.urfig.org/francais-go.htm) Unité de recherche, de formation et d'information sur la globalisation, avec Raoul-Marc Jennar
  • Coalition des alternatives africaines dettes et développement

Organisations radicales

  • DAN direct action network **

quelques exemples par pays

  • Résistance internationale (http://www.gauche.be/resist/fr/index.php)
  • Intersidérale (http://intersiderale.collectifs.net/) basée en Belgique ou Diastriki (http://intersiderale.collectifs.net/) basée en Grèce
  • mouvement des Fêtes de rue, originaire d'Angleterre (Reclaim the streets (http://en.wikipedia.org/wiki/Reclaim_the_streets))
  • Réseau Intergalactique (http://intergalactique.org) Un réseau de mobilisation globale.

Mouvements des sans, défense des précarisés

Et les organisations de défense des travailleurs sans emploi

Médias

Le rôle des médias est très important dans l'histoire du mouvement altermondialiste : en France, c'est l'appel du journal Le Monde diplomatique qui aide à la genèse d'Attac. Réciproquement, le premier centre Indymédia est créé pour coordonner la couverture du rassemblement de Seattle. Le rôle d'Internet est également primordial : les altermondialistes s'en servent largement pour aider à la communication entre organisations de thématique proche et de continents différents, pour coordonner des campagnes internationales, pour faire passer des informations que les médias classiques, accusés d'être ligotés de par leur appartenance à de grands groupes financiers ne diffuseraient pas.

Divers

  • Babels association internationale de volontaires pour la traduction des FSM

Une approche par l'organisation des premiers réseaux

// Essai de classement historique : en travaux Les organisations de l'altermondialisme ont commencé à être médiatisées et connues après Seattle, bien qu'il ne faille pas oublier la première rencontre intercontinentale organisée par les zapatistes en 1996. (voir chronologie de l'altermondialisme)

En préparation de catégorisation

Notes et références

** groupe présent à Seattle (1999)

  1. En travaux : donc dans un premier temps (!), il s'agit de rassembler (contributions bienvenues) des données sur les organisations, associations, pour dans un deuxième temps, quand les informations sont en nombre suffisant les regrouper selon des points communs, par exemple selon leurs préoccupations principales, leurs types d'organisation. Cela permet ainsi de mettre en évidence aussi les différences. cela pourrait d'ailleurs faire l'objet de nouveaux articles sur les priorités des différents acteurs sur le long terme, les points de vue politique, économiques ...) en prenant exemple sur la méthodologie de, par exemple Starr, Amory Naming the Enemy: Anti-corporate Movements Confront Globalization
  2. 2,00, 2,01, 2,02, 2,03, 2,04, 2,05, 2,06, 2,07, 2,08, 2,09, 2,10, 2,11 et 2,12 également membre fondateur (personne morale) d'Attac

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Forum social mondial comité international (http://www.forumsocialmundial.org.br/main.php?id_menu=3_2_1&cd_language=3)
  • (es) wikipedia es:La batalla de Seattle (http://es.wikipedia.org/wiki/La_batalla_de_Seattle) pour la liste des associations, de syndicats, des groupes présents à Seattle (1999)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).