Oxfam Québec

Aller à la navigation Aller à la recherche

Oxfam-Québec, membre de la Confédération Oxfam, est une organisation de solidarité et de coopération internationale sans but lucratif qui lutte contre les inégalités pour mettre fin à la pauvreté et l’injustice dans l’immédiat et de manière durable. Elle appuie des communautés dans un ensemble de pays pour améliorer leurs conditions de vie, renforcer leur résilience et protéger des vies en période de crise. Sur le plan local, Oxfam-Québec mobilise le public québécois autour des valeurs de solidarité internationale sur des thématiques comme l’économie équitable, la justice de genre et la justice climatique. Au sein de la confédération Oxfam, elle fait partie d’un mouvement qui réunit des millions de personnes pour s'attaquer aux causes profondes des inégalités.[1]

Historique

Le nom Oxfam vient de Oxford Committee for Relief Famine, une organisation fondée en Grande-Bretagne en 1942. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce groupe militait pour que des vivres soient envoyées, malgré le blocus naval des alliés, à la population qui souffrait de la faim en Grèce, pays alors occupé par l’ennemi.

Après la guerre, Oxfam a poursuivi ses activités, faisant parvenir une aide matérielle et financière à des organisations aidant les personnes pauvres en Europe. Lorsque la situation en Europe s’est améliorée, son attention s’est portée sur les besoins des personnes dans les pays à revenus faibles et intermédiaires.[2]

Dans les années 1960, la famille Oxfam s'agrandit avec la création de plusieurs bureaux affiliés. Oxfam-Québec, d’abord une section régionale d’Oxfam Canada (créée en 1963)[3], a son bureau permanent depuis 1968 et acquiert son indépendance en 1973.

Dans les années 1990, Oxfam-Québec organise le Forum international de Montréal « SOS, l’eau c’est la vie ». La Charte de Montréal sur l’eau en est le résultat[4].

En 1991, l’organisme est secoué par une crise interne. Un plan de redressement est mis en place et un protocole d’association entre Oxfam-Québec et l’Organisation canadienne de solidarité pour le développement est signé en 1992.

En 1995, la Confédération internationale Oxfam est créée par un groupe d’organisations non gouvernementales indépendantes. Leur objectif était d’unir leurs efforts sur la scène internationale afin de maximiser l’impact de leurs actions visant à réduire la pauvreté et l’injustice[2].

Devant le phénomène grandissant de la mondialisation et de ses effets dévastateurs sur les économies des pays en développement, Oxfam-Québec crée sa filiale Commerce équitable Oxfam-Québec (CEOQ) en 1996. En plus de commercialiser des produits équitables au Québec, CEOQ a pour mission de promouvoir la consommation responsable et la solidarité avec les communautés et les petits producteurs du Sud. L’aventure prend fin au printemps 2012 avec la fermeture de cette filiale.

En juin 2000, le CLUB 2/3, un organisme de coopération internationale reconnu pour son expertise et ses interventions auprès des jeunes, amorce un rapprochement institutionnel et devient une société affiliée à Oxfam-Québec. À la suite de l’intégration de cette division jeunesse, l’organisme crée un modèle de mobilisation intergénérationnelle, le cycle de vie, pour lutter de manière dynamique contre la pauvreté et l’injustice dans le monde, en faisant une place de choix aux jeunes agents de changements.

Champs d'expertise

Oxfam-Québec organise son action en quatre champs d'expertise: la lutte contre la pauvreté et les inégalités, l'accès à l'eau potable, l'égalité des genres et la sécurité alimentaire et les changements climatiques.[5]

Action humanitaire

Oxfam-Québec apporte une aide humanitaire aux personnes affectées par des catastrophes naturelles ou des conflits armés. À tout moment, des équipes spécialisées interviennent à travers le monde, pour répondre à des besoins urgents.[6]

Liens externes

Notes et références

  1. « Mission | Oxfam-Québec » (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 « Notre histoire », sur Oxfam International, (consulté le )
  3. (en-US) « Our Story », sur Oxfam Canada (consulté le )
  4. « L’accès à l’eau : Un droit indissociable des autres droits de la personne », sur base.d-p-h.info (consulté le )
  5. « Expertises | Oxfam-Québec » (consulté le )
  6. « Aide humanitaire en situation de crise | Oxfam-Québec » (consulté le )


Article publié sur Wikimonde Plus